La Vérité sur l’Affaire Harry Québert, de Joël Dicker

cvt_la-verite-sur-laffaire-harry-quebert_995

C’est bel et bien avec regrets que j’ai refermé le roman La Vérité sur l’Affaire Harry Québert, de Joël Dicker.

Depuis le temps que je me disais que je DEVAIS le lire, je l’ai sorti de ma PAL sur une impulsion car j’avais envie de « dévorer » et j’avais cru que comprendre que ce livre était de ce genre!

Et je ne me suis pas trompée. Je confirme et réaffirme ce que vous avez déjà lu partout: ce roman vous accroche dès la première page et ne vous relâche qu’à la dernière, tout essoufflé(e) mais absolument ravi(e)!

Ce livre est une sorte de thriller mais pas le genre que je lis habituellement. Rien de morbide, pas de huis clos psychologique, pas de sombre menace informe. Au contraire une ambiance presque légère grâce au personnage principal, Marcus Goldman, un écrivain en panne d’inspiration qui commence une enquête officieuse, à sa manière et avec ses gros sabots.

Le brio de ce livre est de mêler une sorte d’enquête-thriller tout en développant une vraie réflexion sur l’écriture et tout en créant une superbe mise en abîme: le livre du livre sur le livre.

Et parlons un peu de cette enquête pour découvrir la vérité sur l’affaire Harry Québert. On est baladés, manipulés avec une facilité!… On va de rebondissements en rebondissements, et ça n’en finit jamais. L’affaire se révèle tellement plus complexe qu’en apparence qu’on découvre au fur et à mesure une foule de ramifications, une multitudes de facteurs qui nous font changer de direction toutes les 10 pages.

hp5uc1i

Et ce suspense! Ce style d’une fluidité parfaite. Aucun temps mort! J’ai passé plusieurs jours d’affilée en apnée et j’ai adoré.

Un excellent moment de lecture, avec des touches d’humour, des réflexions sur le métier d’écrivain et un côté thriller incroyablement maîtrisé, beaucoup plus intéressant et développé que bon nombre de thrillers que j’ai lus par le passé (et que j’avais pourtant adorés): celui-ci est nettement supérieur je trouve. En bref, vous ne pourrez pas ne pas adorer. Ce livre est génial. ❤

Et parce que j’ai été épatée par ce livre, j’ai cherché à en savoir plus et j’ai trouvé cette vidéo avec interview de l’auteur, Joël Dicker. Voilà pour vous 🙂

frise

coup-de-coeur

Coup de coeur

Le Livre de l’Énigme, tome 1: Source des Tempêtes, de Nathalie Dau

livre-source-des-tempetes-1952-1

Les ténèbres ont un cœur de lumière Je l’ai su quand j’ai vu l’enfant dans la tempête. J’ai entraperçu l’azur de sa magie étrange et intense, mon univers s’est métamorphosé. Moi qui me sentais si seul, si désespéré, j’ai découvert soudain pourquoi j’étais venu au monde : pour protéger celui qu’on m’a donné pour frère. Un frère pas tout à fait humain, pas tout à fait possible. Le protéger des autres et de lui-même : des décisions qu’il voudrait prendre afin de résoudre sa maudite Énigme. Car ce petit est doué pour se mettre – nous mettre – en péril ! Mais j’ai la faiblesse de croire que je suis plus têtu que lui.

Je crois qu’il était temps de me mettre à cette chronique! J’ai découvert le roman Source des Tempêtes vers fin Janvier et je dois dire que je ne regrette pas du tout mon « craquage » sur ce roman. Entre les éloges reçus de tous côtés par ce bouquin et l’apparence du livre absolument sublime (oui je vous ai dit que je suis fan du travail de Melchior Ascaride??) vous comprendrez sans doute que j’avais de GRANDES ATTENTES au moment de commencer ma lecture.

J’étais aussi un peu impressionnée par l’épaisseur du livre et les quelques commentaires glanés ici et là qui prévenaient les lecteurs sur l’aspect un peu « exigeant » de l’histoire. Une histoire complexe nécessitant de un minimum de concentration.

Personnellement, ma lecture s’est vraiment passée sans heurts et de manière très fluide! En fait le livre est passé comme une lettre à la poste et mes attentes n’ont clairement pas été déçues! Je suis définitivement amoureuse de la fantasy et absolument certaine que je ne m’en lasserai pas de sitôt.

Mais revenons au roman en lui-même. 

J’ai été envoutée, captivée. Ce livre m’a menée de surprises en surprises. Des bonnes surprises:

  • Le style, très littéraire tout en demeurant accessible
  • La présence de magie VRAIMENT très présente : les mages bleus, le Chaos, les fées, les Rives…
  • L’atmosphère mystérieuse et sombre, voire un peu oppressante mais également fascinante
  • L’épaisseur du mystère de la prophétie: on penserait comprendre au fil du livre quelle est cette fameuse prophétie mais ce n’est finalement pas le cas. On reste dans le flou à l’image de notre narrateur: Cerdric, le grand frère de Ceredawn qui n’est autre que celui désigné pour accomplir la prophétie.

En fait, en plus d’avoir été très occupée ces derniers temps, je crois que ce qui m’a également freiné dans l’écriture de cette chronique c’est ma crainte de ne pas faire une chronique à la hauteur de ce superbe roman. (C’est d’ailleurs le cas mais passons). J’ai adoré ma lecture, je suis restée captivée tout au long du roman et j’ai eu beaucoup de mal à passer à autre chose quand j’ai finalement tourné la dernière page.

Pour moi ce livre est un sans fautes et un coup de coeur. J’ai tellement hâte de lire la suite et de découvrir comment Ceredawn va s’en sortir au séminaire d’Atilda et surtout s’il sortira vainqueur de l’épreuve du Bois d’Ombre (un univers parallèle peuplé par des dieux impitoyables)!!

bois d'ombre

Le superbe tome 2 à paraître!

Bref, si vous hésitez toujours à découvrir cette saga, il faut absolument vous lancer! Si la suite du Livre de l’Énigme est aussi excellente que ce premier tome, je crois qu’on a affaire à une pépite de la fantasy donc… un seul mot: foncez! 😀

PS: sans compter que ces livres rendront super bien sur vos étagères. Mais je dis ça je dis rien hein!

Pour en savoir plus: http://lespipelettesenparlent.com/2016/04/interview-de-nathalie-dau/

frise

coup-de-coeur

Coup de coeur

Bla bla bla du jour

J’en suis désolée mais le blog tourne un peu au ralenti en ce moment pour plusieurs raisons. La principale étant une grande fatigue accumulée ces derniers jours.

Notamment due au stress de commencer mon nouveau travail. J’ai commencé lundi dernier un CDD de 6 mois à l’accueil d’une grande boîte de ma ville. Je suis à la fois hôtesse d’accueil et standardiste.

tel

L’activité de standardiste (comprendre par là: filtrage des appels) occupe l’essentiel du temps mais s’associe à d’autres fonctions parallèles: gérer la réception des colis et courriers, les enregistrer et les dispatcher à qui de droit, gérer les entrées et sorties sur le site (toutes sécurisées par un code à entrer manuellement à chaque fois), gérer les réservations des salles de réunions, réserver les repas des employés en réunion entre midi et deux, trier les dizaines de mails (dans tous les langues) reçus chaque jour… mais aussi connaître les visages, les personnalités et les goûts des 400 personnes présentes sur le site pour ne pas faire d’impairs au quotidien. Ne pas confondre un grand VIP avec l’assistant de l’assistante, savoir que le directeur des achats ne mange JAMAIS de fromage ni de champignons et que le directeur des systèmes informatiques ne prend JAMAIS les appels.

Beaucoup de pression mais je suis soulagée de constater que la fille avec qui je vais travailler tous les jours pendant 6 mois est gentille et douce. J’espère que je ne ferai pas trop d’impairs dans les mois qui arrivent…

Cela dit ce stress et cette pression (que je me mets toute seule, car ni ma collègue ni ma chef ne le font) me fatiguent beaucoup. Je continue de lire bien sûr, car la lecture est mon oxygène quotidien mais j’avoue qu’écrire mes chroniques, faire la tournée des blogs, laisser les commentaires… je n’ai pas souvent le courage.

tumblr_mnvah045wv1rma5ipo1_500

J’espère reprendre un peu confiance dans les jours qui viennent, arriver à faire de vraies nuits… et donc être moins fatiguée.

Toutefois je profite de ce petit moment pour faire un rapide point lecture: j’ai lu et adoré le tome 1 du Livre de L’Énigme, Source des Tempêtes, de Nathalie Dau. Complètement captivée et je meurs d’impatience d’avoir la suite, qui s’intitulera Bois d’Ombre.

livre-source-des-tempetes-1952-1

Depuis j’ai commencé deux nouveaux livres, dont un me passionne beaucoup plus que l’autre: le Château de Hurle, de Diana Wyne Jones, et La Vérité sur l’Affaire Harry Québert, de Joël Dicker. Je suis moyennement emballée par le livre jeunesse, qui est pourtant un des livres préférés de mon amie Eirilys, mais j’ai tout de suite été happée par l’Affaire Harry Québert dès les premières lignes!

en-cours

Mais malgré ma PAL qui regorge de superbes lectures, le stress de ces derniers jours a bizarrement ravivé mon envie de craquage sur les livres. Je comptais un peu sur mes futurs SP pour calmer mes envies de nouveaux livres, mais pas de chance, ils se font vraiment désirer. Bien peur que la Poste m’en ai perdu un… si ce n’est plus. J’attends donc de pied ferme. Et sinon, pour patienter, je regarde et re-regarde les couvertures de ces livres que j’attends avec impatience:

want

Sur ces beautés, je vous laisse et je vous dis à très vite j’espère pour ma chronique coup de coeur de Source des Tempêtes. Portez vous bien!

frise

Cold Winter Challenge 2016 – Le Bilan

Personne ne sera surpris si je dis que j’ai encore échoué à ce challenge?

Moi-même je le savais à l’avance.

(Cela dit j’ai décidé de ne pas culpabiliser car, en dehors de ce challenge, j’ai quand même fait de très belles découvertes!)

Je m’étais fait une liste de 11 titres à lire sur 2 mois, dont 2 obligatoires pour valider le challenge:

winter-challenge-collage

Ci-dessus les deux titres obligatoires.

Ci-dessous les optionnels.

perso-collage

coldwintercollage2

 

AU FINAL

LIVRES LUS:

7/11

Je n’ai lu qu’un seul des 2 titres « obligatoires »: la BD de La Dernière Terre, que je n’ai même pas encore chroniquée, shame on me.

J’ai pourtant bien essayé de lire Le Peuple des Rennes, mais je n’ai pas réussi. Je n’accrochais pas trop avec les premières pages, j’avais besoin de « dévorer » et l’intrigue tardait à se dessiner, ce n’était peut-être pas le bon moment… que sais-je? J’ai préféré ne pas me forcer et attendre une prochaine fois, le bon moment pour le lire. Je savais donc dès le départ que j’allais rater ce challenge.

Cela dit je me suis un peu rattrapée sur les « optionnels » car sur 9 livres bonus j’en ai quand même lu 6! (DONT 3 COUPS DE COEUR 😱)

Troupe 52, de Nick Cutter (chronique) – un roman bien noir, très prenant mais assez dérangeant. J’en suis ressortie un peu hypocondriaque sur les bords.

Terminus Elicius, de Karine Giébel (chronique) – un bon thriller comme il faut, rien d’exceptionnel mais très agréable à lire!

💘 Le Matin en Avait Décidé Autrement, de Salomé Vienne (chronique) – Le coup de coeur inattendu! Magnifique surprise, superbe plume. À lire!

💘 Fleurs au Creux des Ruines, de Chloé Chevalier (chronique) – Recueil de nouvelles extrêmement savoureux en prélude à la saga des Récits du Demi-Loup. Ce livre a ravivé mon impatience quant à la sortie du tome 3 de la trilogie!

L’Odalisque et l’Éléphant, de Pauline Alphen (chronique à venir) – Une histoire pour enfants mais pas que! De la poésie, de l’amour et de l’humour avec des références à la pelle, des références classiques et d’autres très actuelles. Les très belles illustrations ne sont pas non plus en reste!

💘 Source des Tempêtes, de Nathalie Dau (chronique à venir) – Que je n’ai pas exactement fini dans les temps mais c’est tout comme! Un roman qui m’intimidait un peu. J’avais de grandes attentes… et je n’ai pas été déçue! J’ai découvert un univers extrêmement riche, sombre et mystérieux. Ce roman n’a cessé de me surprendre tout au long de ma lecture! Je suis conquise! Coup de coeur ❤ 

Voilà pour ce bilan, un échec mais beaucoup de belles lectures, alors je m’en fiche! 😀

#SP71 – Fleurs au Creux des Ruines, de Chloé Chevalier

fleurs-au-creux-des-ruines

Premier tome: Véridienne

Deuxième tome: Les Terres de l’Est

Troisième tome à paraître: Mers Brumeuses

Près des forêts anciennes où chassent les premiers hommes, dans le roc des montagnes, on creuse les fondations des royaumes à venir. On y rêve de concorde, d’arts et d’amour, on y bâtit palais, ponts et destinées. Les siècles passent.

Ores vient la fin des temps, le sol tremble, la mer boue, et s’écroulent les cités qu’on croyait éternelles, en une pluie de poussière plus sombre que le jour. Mais des cendres renaît l’espoir, et s’amorce un nouveau cycle. Fleurs au creux des ruines nous conte l’histoire du Demi-Loup.

Quel superbe recueil que voilà. 4 nouvelles écrites par Chloé Chevalier, comme prélude à sa trilogie des Récits du Demi-Loup.

Je vous avais déjà parlé de ma découverte ravie du premier tome, puis de celle du deuxième tome qui n’avait fait que me confirmer que cette saga avait sa place parmi mes sagas de fantasy préférées. J’ai de ce fait énormément apprécié découvrir un beau matin dans ma boîte aux lettres ce petit livre préquel de la saga.

J’ai attendu le bon moment pour le lire… Et aujourd’hui était le bon jour.

Quel délice de retrouver le style et la plume de Chloé Chevalier, sa façon de décrire des paysages, des personnages… L’approche historique de son univers est vraiment savoureuse.

J’ai aimé chacune des nouvelles qui ont, en plus, l’avantage d’être présentées dans un ordre chronologique. Chaque nouvelle est parfaitement menée, avec un ensemble d’éléments parfaitement équilibré, et nous donne un aperçu, à la fois bref mais coloré, des racines de l’univers du Demi-Loup. Entre la plume raffinée de l’auteure, le tragique et la beauté des scènes décrites… le recueil prend des airs de conte, de légende, de genèse et nous laisse sur des notes d’espoir envers l’avenir.

Personnellement, le recueil a franchement réveillé mon envie de replonger dans cet univers et l’immersion procurée par les nouvelles m’a semblé bien trop brève.

Je n’ai plus qu’à museler mon impatience en attendant la sortie du troisième tome, Mers Brumeuses, dont nous connaissons déjà la magnifique couverture réalisée par Melchior Ascaride (tout comme toutes les autres couverture de cette saga).

demi-loup-tome-3-mers-brumeuses

Un seul mot: vivement!!

tumblr_mr4n4gauh21rmfdx5o1_500

frise

coup-de-coeur

Coup de coeur