Je change ma routine beauté

Parce qu’il n’y a pas que les livres dans ma vie (presque pas), on va parler aujourd’hui d’autre chose: de routine beauté et maquillage. 

Depuis mon retour d’Angleterre, j’ai décidé de changer complètement ma routine beauté maquillage. J’ai décidé de me maquiller plus souvent! (oui parce que jusque là j’étais du genre à ne me maquiller que pour les occasions spéciales)… Alors pourquoi cette résolution? Pour être plus jolie (ou tenter de l’être haha), pour plaire à mon homme (même s’il me dit gentiment que je n’en ai pas besoin – mais oui, mais oui), pour gagner un peu de confiance en moi, pour tenter aussi de camoufler mon visage de petite fille (j’ai 25 ans et on m’en donne souvent 10 de moins…). Bref, j’ai plein de raisons.

Et pour inaugurer ce changement de routine beauté, j’ai décidé de changer de mascara. J’ai jeté mon précédent mascara que je ne supportais plus pour m’en acheter un nouveau. Pour info, celui que j’ai jeté c’est un mascara micro-pailleté de l’Oréal acheté l’an dernier qui m’a finalement beaucoup déçue: je n’ai jamais pu VOIR les paillettes sur mes cils mais par contre je les ai bien senties tomber dans mes yeux et me gêner au quotidien. J’en ai donc eu marre de m’arracher les yeux à longueur de journée quand je devais mettre du mascara. J’ai investi dans un mascara que j’ai pu tester chez ma meilleure amie et qui m’a tout de suite paru génial: They’re Real, de Benefit

theyre-real-tube

Mes cils sont allongés et épaissis, sans paillettes qui me tombent dans les yeux. Le mascara ne se craquèle pas et tient très bien la route: mes yeux revivent et je suis d’autant plus motivée à me maquiller tous les jours (ou presque).

D’autre part, grâce à un petit cadeau de ma maman, je suis actuellement en pleine phase de test des disques démaquillants lavable. Ça faisait suuuuper longtemps que je souhaitais tester cette façon plus écolo de se démaquiller et ma maman a exaucé ce souhait en m’offrant un échantillon de cinq cotons démaquillants bio en tissu.

LavablesUne

Je n’ai pas encore pu vérifier si ça se lavait bien (car j’attends d’avoir utilisé tous les cotons pour les mettre en machine) mais je peux déjà dire que je suis assez satisfaite de leur utilisation lors du démaquillage. J’aime bien la sensation du tissu sur ma peau, en particulier sur mes yeux car j’ai l’impression que ça me les irrite moins que les cotons classiques. En fait c’est sur les yeux que je les préfère car je trouve que les fibres du tissus accrochent bien le mascara. Le seul petit défaut que je leur trouve c’est qu’ils nécessitent plus de produits que des cotons classiques: avec la double épaisseur de tissu, les produits sont vite « absorbés » dans le coton ce qui amène à en ajouter plus pour avoir la sensation du produit sur le visage. Bon, il faut dire aussi que mon démaquillant actuel est une eau micellaire… Peut-être qu’avec un lait démaquillant ça « absorberait » moins. Il faudra que j’essaye!

Pour revenir aux produits de beauté en eux-mêmes, et pour me motiver à me maquiller plus souvent (ma flemme est une adversaire redoutable) j’ai décidé de renouveler un peu mes produits habituels. Le mascara était un changement nécessaire et vital pour mes yeux, les autres produits ne nécessitent pas forcément d’être changés dans l’immédiat mais… comme je disais j’ai besoin de motivation. J’ai donc récemment craqué pour un nouveau blush dont j’ai entendu beaucoup de bien chez les Youtubeuses beauté: le Milani Baked Blush – en teinte Berry Amore. La faute à cet article de Paradise of Beauty ❤ Je ne l’ai pas encore reçu mais il ne devrait plus tarder. J’ai hâte de l’essayer 😀

Milani-Baked-Blush-Berry-Amore

Pour finir,  j’ai aussi jeté mon dévolu sur deux autres produits (mais que je n’ai pas encore pu acheter faute de budget):

  • Un rouge à lèvre chez Yves Rocher qui change un peu de mes couleurs habituelles: Rose Centifolia

Alors on ne s’en rend pas bien compte sur la photo mais c’est un rose nude, une teinte vieux rose qui viendrait simplement souligner la couleur naturelle de mes lèvres. J’adorerais le tester mais ce sera pour plus tard…

  • J’ai aussi fait mon choix pour mon prochain anti-cernes correcteur, sur les conseils de Bykimysmile qui lui a carrément dédié un article ICI : le correcteur anti-cernes de ZAO

le-correcteur-zao-ivoire491-zao-makeup

Mais là mon souci, autre que le budget, est que je ne sais pas où le trouver. Sur internet ok, mais il faudra à ce moment là compter les frais de port donc bof. Je verrai…

Voilà pour ce bilan beauté. Il y a du changement dans ma salle de bain et ça fait du bien! À un ou deux produits prêts, je suis parée pour une nouvelle version de moi: maquillée et pimpante. (Enfin c’est du moins l’idée ^^)

Eau Rafraîchissante Maison (pour le visage)

Avant-hier, après une bonne heure et demi de recherches internet, j’ai décidé de mettre à profit le jardin de mes parents (chez qui je me trouvais à ce moment-là) pour me faire une eau rafraîchissante maison à base d’infusion de plantes et d’huiles essentielles. Carrément! Mon premier produit beauté fait maison!

J’ai choisi deux plantes à faire infuser:

Lavande & Verveine

Lavande & Verveine

1) La lavande: parce qu’elle est reconnue pour ses propriétés apaisantes, cicatrisantes et antiseptiques, parce qu’elle convient à tous les types de peau (quoiqu’un peu plus adaptée aux peaux à tendance grasse) et… parce que ça sent bon!

2) La verveine: pour ses propriétés adoucissantes et apaisantes et aussi pour son odeur citronnée bien fraîche.

Je me suis servie de la « recette » suivante: Comment fabriquer une eau florale? qui avait le double avantage d’être claire et facile à réaliser.

Etape 1: Préparation des ingrédients

Etape 1: Préparation des ingrédients

 Pourquoi le miel? Parce qu’une cuillère à café (ou demi-cuillère) apporte un effet adoucissant à la lotion 🙂

Etape 2: Faire chauffer de l'eau minérale et aux premiers frémissements, rajouter les plantes...

Etape 2: Faire chauffer de l’eau minérale et aux premiers frémissements, rajouter les plantes… et laisser infuser 1/2 heure.

L'eau infusée: j'ai été surprise de la couleur foncée de l'eau de lavande!

L’eau infusée: j’ai été surprise de la couleur foncée de l’eau de lavande!

Etape 3: (sans photo) Diluer la cuillère de miel dans l’eau tièdie.

Etape finale: Rajouter les quelques gouttes d'huile essentielle de son choix. J'ai choisi l'HE d'arbre à thé :-)

Etape finale: Rajouter les quelques gouttes d’huile essentielle de son choix. J’ai choisi l’HE d’arbre à thé 🙂

Tadaaam! Mon eau rafraîchissante maison! <3

Tadaaam! Mon eau rafraîchissante maison!

On reconnaît facilement les flacons vides 😀 Il était recommandé d’utiliser des récipients en verre (et teintés de préférence) mais j’ai fait avec ce que j’avais sous la main.

Bon j’ai vu un peu gros sur la quantité, alors j’ai distribué un flacon à ma maman et un autre à ma tatie… Tout en leur recommandant bien de tester le produit sur une petite zone du corps au préalable, histoire d’être sûres puisque toutes deux ont un fort terrain allergique.

Gros plan sur le gros flacon

Gros plan sur le gros flacon

Je ne sais pas pourquoi le gros flacon rend une couleur si foncée… Je crois que c’est parce que le dosage eau de lavande et eau de verveine est plus prononcé pour l’eau de lavande. Mais c’est un détail. J’ai déjà commencé à utiliser cette eau matin et soir… et aucune réaction allergique jusque là, ouf! D’autant plus qu’il faut que j’utilise cette eau le plus souvent possible car la durée de vie est limitée puisque sans conservateurs et faite à base de plantes fraîches (d’ailleurs l’eau se conserve au réfrigérateur!). On verra ce que ça donne sur plusieurs jours… Je n’attends pas de miracles de cette eau. Juste une action rafraîchissante et purifiante pour la peau. Je vous dirai. 😉

Gels Douche: Peaux Sensibles S’abstenir

Gros coup de coeur sur cette vidéo qui m’a appris beaucoup de choses et que j’ai découvert grâce au blog Mon Côté Fille. Je ne peux que vous conseiller d’aller lire son article car elle fait quelques commentaires bien pertinents.

Bon la vidéo a un peu refroidi mes fantasmes sur la marque Lush, mais passons. Le reportage reste très instructif et donne envie de revenir à une hygiène plus saine et moins chimique.

(Et qui c’est qui va aller s’acheter fissa un bon gros savon de Marseille?? C’est mouaaa!)