DIY – Les Oeufs de Dragons de Daenerys

20160922_090547

Ça faisait bien longtemps que je n’avais pas entrepris de projet DIY et refaire quelques chose de mes petites mains m’a fait un bien fou! Et pourtant, je tombe souvent sur de belles idées de DIY (internet en regorge évidemment), et je me dis souvent « Tiens à retenir! ça a l’air pas trop compliqué et sympa » et à chaque fois ces idées finissent archivées dans un coin de ma tête. Je ne sais pas pourquoi. Sans doute suis-je freinée par mon manque de confiance en moi ou par la culpabilité qui découlerait de faire une activité purement plaisir à la place d’un activité utile/efficace. Bon, il pourrait y avoir plein de raisons…

Mais là, pour une fois, je n’ai pas réfléchi, je me suis jetée à l’eau sans y réfléchir à deux fois: j’allais créer mes oeufs de dragons. Ayant récemment terminé l’intégrale 5 du Trône de Fer, ma passion pour cette saga s’est un peu réveillée et avec elle mon petit côté « collectionneuse d’objets dérivés » (petit clin d’oeil aux Funko Pop qui m’obsèdent un peu trop en ce moment).

Et si je me suis lancée comme ça, c’est clairement grâce au magnifique article rédigé par la Parenthèse Imaginaire ici:

 http://www.laparentheseimaginaire.com/diy/diy-les-oeufs-de-dragons-de-daenerys

J’ai complètement craqué sur ses magnifiques oeufs…(qu’elle a d’ailleurs bien su mettre en valeur *_*) Et quand j’ai découvert la méthode de fabrication, j’ai été surprise de pouvoir me dire « Ah mais c’est tout simple à faire!! ».

Donc, pour une méthodologie pas à pas je vous renvoie sur son article, qui est très bien expliqué! Moi je me contenterai de vous décrire les grandes lignes:

  1. vous achetez des oeufs en polystyrène (1€ l’oeuf à Cultura)
  2. vous achetez des punaises en laiton (dorées) (un bon paquet quand même: 400 punaises minimum pour un oeuf de dix centimètres)
  3. vous piochez dans vos vernis à ongles les couleurs qui pourraient vous plaire pour les oeufs (perso, j’en acheté un ou deux en plus pour avoir des teintes irisées)
  4. vous plantez les punaises sur un carton (ça va plus vite qu’on pourrait le croire)
  5. vous les vernissez une par une (deux ou trois couches sont souvent nécessaires pour une bonne opacité)
  6. il ne reste plus qu’à planter vos punaises sur l’oeuf, en les disposant comme des écailles, c’est-à-dire de sorte à ce qu’elles se chevauchent

Et voilà. C’est pas compliqué, pas trop cher en matériel. La seule étape qui prend vraiment du temps c’est de laisser sécher correctement chaque couche de vernis avant d’en rajouter une.

oeufs-collage

Je suis assez contente du rendu de mes oeufs. Surtout que celui de Drogon, le noir aux reflets rouges, m’a bien pris la tête. Ce n’est pas si évident que ça de trouver du vernis à ongles avec des paillettes rouges dans une base transparente (et pas colorée!). (Personnellement j’ai fini par le commander sur internet après moult recherches)

Petit moment frustrant: je me rends compte qu'il me manque des punaises pour finir l'oeuf de Drogon!! x(

Petit moment frustrant: je me rends compte qu’il me manque des punaises pour finir l’oeuf de Drogon!!

Maintenant que mes oeufs sont achevés, il ne me reste plus qu’à habiller le fond de mon coffre pour mieux mettre les oeufs en valeur. Je pense à un tissu rouge satiné, si possible, avec un rembourrage de ouate sous les oeufs, pour les surélever un peu (pour qu’on les voie mieux dans ma bibli ^^). Mais j’avais trop hâte de vous les montrer pour attendre plus, alors voilà. Je peux maintenant me la péter (juste un peu) et clamer haut et fort « I am the Mother of Dragons ». (ou presque)

20160922_090417

PS: Je vous montrerai quand le coffre sera décoré. Ça devrait faire encore plus…Targaryen ❤

9lyqv

Mes lectures en cours (Sunday’s Books #1)

Ces derniers jours, je ne blogue pas trop… Mais je lis et je me régale. (D’ailleurs heureusement que j’ai ça parce que niveau moral février ne s’annonce pas franchement meilleur que janvier…) Alors comme je n’ai pas de nouvelles chroniques à vous proposer, je vais reprendre un rendez-vous que j’aime beaucoup lire chez les autres : le Sunday’s Books. Je vais donc vous parler de mes lectures en cours qui sont au nombre de 3.

(toujours en cours de lecture)

(toujours en cours de lecture)

On commence avec la lecture commune que je poursuis notamment avec Eirilys de l’intégrale 5 du Trône de Fer (A Dance With Dragons). J’avais commencé à lire ce livre en anglais à l’époque où il n’avait pas encore été traduit. J’étais allée jusqu’à 40% de ma lecture puis j’avais laissé tomber car j’étais frustrée de ne pas tout tout comprendre de cette saga que j’adore. J’ai donc repris ma lecture depuis le début grâce à cette LC et ça y est : on a dépassé le chapitre où je m’étais arrêtée. Et waouh ! Lire de nouveaux chapitres de Game of Thrones est vraiment très excitant ! Un peu flippant aussi car j’ai peur qu’il arrive des malheurs aux personnages que j’aime… Ça me fait tout drôle de voir l’histoire avancer alors que j’ai si longtemps été bloquée au même point. Mais c’est génial ❤

Tilt

I23425

On continue avec un SP que j’aurais dû lire il y a un moment maintenant… La Dame à la Licorne de Tracy Chevalier. J’avais lu La Jeune Fille à la Perle, qui romançait l’histoire de cette fameuse peinture de Vermeer. (Livre que j’avais adoré)

Ici, l’auteure imagine l’histoire d’une autre œuvre d’art, la superbe tapisserie de la Dame à la Licorne que l’on peut admirer au musée de Cluny, à Paris. (Et qu’on remarquera aussi dans la salle commune des Gryffondor dans HP ^^)

tapisserie Collage

J’en suis à la moitié et ça me plaît beaucoup pour l’instant. Le style est vraiment très fluide, l’époque moyenâgeuse me plaît bien et l’alternance de points de vue garde le rythme.

Tilt

9782226314772g

Enfin, j’ai commencé un livre que je souhaite lire depuis longtemps mais que je n’avais pas prévu de lire ce mois-ci. À vrai dire on me l’a prêté alors j’ai vite commencé sa lecture: Rebecca, de Daphné du Maurier. On me l’a prêté en anglais mais j’avoue qu’ayant la version française en ebook, j’ai la faiblesse de revenir souvent à la version française. Ce n’est pas que le style en VO soit tellement difficile, mais je manque un peu de vocabulaire quand il s’agit de descriptions. Alors j’alterne anglais/français. J’arrive bientôt à la moitié du roman et j’accroche vraiment. L’histoire commence comme une histoire d’amour mais on comprend bien vite qu’il s’agit de plus que ça. De quelque chose de plus sombre… Il y a des airs de Jane Eyre (sans doute mon classique anglais préféré) et de ce fait ça me plaît beaucoup ! Et puis c’est British et j’aime ça.

Soit dit en passant, si cette lecture se révèle être un coup de coeur, je pense essayer de me procurer la nouvelle édition chez Albin Michel. Je trouve la couverture superbe!

Bref, j’alterne entre 3 lectures aussi agréables que différentes. Je reviendrai donc vite vous en reparler. À voir laquelle je finirai en premier 😀

Budapest – Jour 2

Deuxième épisode du reportage photo, cette journée est marquée, dans un premier temps, par 3h d’Opéra (de 11h à 14h) devant les Noces de Figaro. Moment absolument magique. 

Déjà, rien que le cadre nous en a mis plein les yeux...

Déjà, rien que le cadre nous en a mis plein les yeux…

20140504_105133

(Désolée pour la qualité d’image – bizarrement les photos ne rendent pas bien les couleurs mais tout était rouge et or, c’était superbe!)

20140504_131359

 

(Je ne vous mets pas de photos de la scène et des acteurs car les photos sont très mauvaises.)

20140504_151820

Le temps de sortir de l’Opéra et de trouver un coin où manger, nous nous attablons vers 15h à un buffet à volonté très bon marché. Oui parce qu’à Budapest les restaurants ne ferment pas l’après-midi – ce qui est très pratique puisqu’on peut finalement manger à toute heure (entre midi et 22h30). (NB: le truc noir/violet c’est du choux rouge!)

Dans le coeur de Pest, la magnifique Basilique Saint-Etienne (qui abrite la main momifiée dudit Saint-Etienne)

Dans le coeur de Pest, la magnifique Basilique Saint-Etienne (qui abrite la main momifiée dudit Saint-Etienne)

Encore un lieu qui nous en a mis plein la vue - la basilique est spacieuse, claire avec beaucoup de dorures...

Encore un lieu qui nous en a mis plein la vue – la basilique est spacieuse, claire avec beaucoup de dorures…

A 96m de hauteur, une des vues depuis la terrasse de la coupole

A 96m de hauteur, une des vues depuis la terrasse de la coupole

Après la Basilique, il est déjà l’heure de rejoindre notre ami Csaba (un vrai Budapestois) et sa chérie, avec qui nous allons passer la soirée. Csaba nous a beaucoup aidé à planifier les visites du séjour grâce à ses mails prolifiques envoyés avant notre départ – des choses à ne pas rater, des bonnes adresses et plein de bons conseils.
Pour commencer, il nous emmène au Labyrinthe de la colline du château. Il s’agit d’un réseau de caves souterraines situées en dessous du château où soit-disant le comte Dracula aurait été enfermé quelques années… En réalité il n’y a rien de bien intéressant dans ces caves en elles-mêmes si ce n’est qu’à partir de 18h les lumières artificielles s’éteignent et les visites ne se font plus qu’avec les authentiques lampes à huile. C’est à cette heure là que nous avons fait la visite et j’ai bien apprécié! Déambuler dans les couloirs humides et obscurs avec pour seul éclairage le faisceau vacillant des lampes était très sympa. Ambiance très gothique-victorienne…

Quand Game of Thrones s'incruste chez Dracula :-D

Quand Game of Thrones s’incruste chez Dracula!

Csaba nous invite au restaurant Marcello, où je mange une spécialité hongroise: du veau au paprika accompagné de "galuska" (les pâtes hongroises)

Enfin dernière étape de la journée, Csaba nous invite au restaurant Marcello, où je mange une spécialité hongroise: du veau au paprika accompagné de « galuska » (les pâtes hongroises).

Nous en profitons aussi pour offrir à Csaba et sa chérie les petits cadeaux que nous leur avons apporté de France: une bonne bouteille de rouge, de la tapenade et de la brandade de morue. Je crois que ça leur a fait plaisir 🙂 Cette journée se termine donc par une excellente soirée, nous parlons et rions beaucoup et quand vient l’heure de rentrer, Csaba nous raccompagne devant notre appart en voiture. La classe quoi 😀

Mes multiples lectures en cours

Alors, je vais vous faire un petit topo de mes lectures en cours car comme je le mentionnais il y a peu, je m’étale beaucoup en ce moment. Il va falloir que je me calme et surtout que je fasse l’effort de finir ce que j’ai commencé. Je vais vous donc faire la liste chronologique de mes lectures en cours en commençant par les plus anciennes (mises en grosse pause voire quasi-abandonnées) pour terminer par celles que je n’arrive pas à m’empêcher de lire.


314201Si je remonte loin dans le temps, genre au début de l’été dernier, on retrouve le tome 5 du Trône de Fer, A Dance With Dragons que j’avais commencé à lire en V.O. Pour une raison ou pour une autre, j’avais fait une pause vers les 40% (d’après Goodreads) et il semble que la pause n’ait jamais fini. Entre temps, je me suis procuré le livre en Français… Mais le truc c’est que l’eau a tellement coulé sous les ponts depuis ma « pause » que je ne me souviens plus de ce qui s’est passé dans les 40% déjà lus. Par conséquent, je vais à tous les coups devoir RElire le livre depuis le début – ce qui est en soi assez chiant pénible. En gros, je vais devoir réviser l’intrigue (eh oui, George Martin oblige!) et les dernières péripéties des personnages. Bref, tout un travail en prévision…mais je compte quand même m’y remettre! Je reste malgré tout fan de cet univers ❤

coucouSinon, plus récemment (soit en Janvier de cette année) je me suis lancée dans L’Appel du Coucou de J.K. Rowling Robert Galbraith. J’en ai lu 20% et là j’ai décroché car je trouvais que ça n’avançait pas assez vite. J’aurais peut-être du m’accrocher mais du coup, au point où j’en suis, je ne sais pas encore si je m’y remettrai un jour… 😕

 

 

Jonathan_strange_and_mr_norrell_cover

 

 

En se rapprochant dans le temps, j’ai commencé il y a 1 mois ou 2  (je n’ai pas trop la notion du temps en fait) Jonathan Strange et Mr Norrell de Susanna Clarke, alias le livre préféré de ma copine Eirilys. Comme je le disais dans des précédents articles, c’est bien écrit, un bon style et de bonnes idées mais l’intrigue est tellement lente que j’ai pu lire plein d’autres bouquins (en entier cette fois) en parallèle. Mais jusqu’à présent je m’accroche. Je m’y remets par moments, quand je suis motivée.

9782070349593FS

Sinon, j’ai également commencé le conte La Belle et la Bête de Mme de Villeneuve, suite à la sortie du film avec Vincent Cassel et Léa Seydoux. Je lis l’histoire avec mon chéri. Une mini-lecture commune entre amoureux – nous en sommes seulement à la moitié.

 

 

 

 

 

Je me suis aussi replongéedivergentinsurgentfansveronicaroth56 avec plaisir dans Divergent et Insurgent de Veronica Roth juste après avoir vu le film. Ça date donc de la semaine dernière seulement. J’ai déjà relu le 1 et je (re)commence le 2. Tout ça dans le but de me jeter sur le tome 3 (qui ne va pas tarder à sortir en français) tout de suite après. Petite remarque en passant sur ces lectures: la première fois que j’ai lu Divergent & Insurgent, c’était en V.O. et j’avais adoré, mais maintenant que je les lis en V.F. je trouve que la traduction est assez pauvre. C’est tout de même mieux en V.O. finalement…

le-cirque-des-reves-2827452-250-400

 

 

Enfin, dernière lecture en cours (encore une lecture inspirée par Eirilys!), je lis également Le Cirque des Rêves en ce moment (de Erin Morgenstern). C’est assez spécial mais ça se lit bien. J’en suis à 64% et je me demande toujours où est-ce que cette histoire va nous mener. J’ai encore du mal à me faire un avis sur cette lecture. Je verrai bien quand j’aurai terminé!

.

.

.Ah et j’allais oublier! Grâce à une collègue du boulot, je me suis enfin mise à lire les BD de Walking Dead! L’auteur est Robert Kirkman et l’illustrateur Charlie Adlard, mais je ne vous apprends rien. Depuis le temps que je cherchais quelqu’un pour me prêter ces BD (oui, parce que les acheter, vu le prix, ça ne me disait rien. Ahem). J’ai donc aussi, en parallèle de tout ça, lu les tomes 1, 2 & 3.

comics_walking_dead_couv
Ca fait tout drôle de voir à quel point les destins et les relations des personnages évoluent complètement différemment dans la BD. (Attention petits spoilers!:) Shane meurt direct à la fin du tome 1 (ça c’est fait!), Tyreese débarque au début du tome 2 seulement et se met en couple avec Carole (euh, ouais…), Dale et Andrea couchent ensemble depuis le début et tout le groupe arrive déjà à la prison à la fin du tome 2. En revanche, je n’ai toujours pas vu l’ombre de Daryl jusque là et j’espère sérieusement qu’il va arriver dans les tomes suivants. J’attends que ma collègue me passe les autres tomes pour voir 🙂

Life list

Un peu de news, nom d’un Scrout-à-Pétard! Alors ma vie dernièrement c’est:

– un stage de 4 mois obtenu exactement où je voulais. Rémunéré, chez moi ou presque. Hâte de commencer.

– un Noël vite passé mais toujours agréable

– parmi d’autres cadeaux bien sympas : un Kobo Glo, qui change ma vie. Je l’emmène partout. Si je lisais tout ce que j’ai mis dessus, je pourrais lire pendant 2 ans sans avoir à m’acheter un livre papier.

– du ski! je sais skier les gens! en patinettes et uniquement sur piste verte et éventuellement bleue mais quand même.

– du thé & infusions. C’est ma période, j’en bois à tout bout de champs. Le thé je l’aime anglais et l’infusion à la pomme-cannelle. 

n1kis_kawaii_teacup_postcard-p239115941264389248envli_400

– Lectures: Game of Thrones, Chaos Walking & Fifty Shades. Maintenant que j’ai lu Fifty Shades of Grey, je suis choquée que tant de personnes l’ai lu dans le métro (quand j’étais en Australie) au vu et au su de tous. Déjà que moi, seule dans ma chambre en train de le lire sur Kobo, j’ai un peu honte… 

Lectures

– des résolutions 2013 sages et responsables telles que : prendre plus d’initiatives pas forcément agréables mais nécessaires (ex:vaisselle, ménage, rangement), me démaquiller tous les soirs pour conserver une peau saine & propre au quotidien, améliorer notre chez-nous avec mon chéri (équipement culinaires, déco, ménage etc.)