Petite recette en passant

pumpkin

Juste parce que c’est la saison et que c’est une recette facile: le gratin de courge!

Ingrédients(pour 2 personnes)

– de la courge (une bonne « tranche » prédécoupée qu’on trouve en grande surface)

– 2 ou 3 pommes de terre

– 3 oeufs

– 1 petite brique de crème fraîche

– du fromage râpé

– sel, poivre et muscade en poudre

D’un côté, faire cuire dans de l’eau la courge avec les pommes de terre. Pendant que ça cuit, profitez-en pour préparer le reste: battez les oeufs comme pour faire une omelette, rajoutez la crème et le fromage râpé puis assaisonnez la mixture avec sel, poivre et noix de muscade en poudre. Vous pouvez aussi utiliser du « quatre épices » en poudre, ça va bien aussi. Quand la courge et les pommes de terre sont cuites sortez les et faites-en de la purée. En l’écrasant, la courge va rendre de l’eau alors pensez à enlever un maximum de cette eau avant de passer au grand mélange final: versez les oeufs battus à la crème dans la purée et remuez tout ça. Il ne vous reste alors plus grand chose à faire: versez le mélange dans un plat à gratin, saupoudrer le dessus de fromage râpé (oui il n’y a jamais assez de fromage râpé!) et éventuellement d’un peu de chapelure pour que ça dore bien au four. Si vous n’avez pas de chapelure, une biscotte écrasée au mortier fera parfaitement l’affaire. Enfournez le plat… et ne le sortez que quand tout est bien joliment doré! Bon appétit! 

20141104_194005

Bonus: Mettre une gousse d’ail écrasée au presse-ail dans la préparation finale avant de verser dans le plat à gratin. Ça relève bien le goût de la courge 😉

Les favoris du moment

Bouquins

Ce n’est pas nouveau mais je continue de dévorer tous les livres que je peux me mettre sous la dent. Il y en a pas mal dont je dois vous parler mais aujourd’hui je vais mettre l’accent sur un seul, un petit livre qui constitue une révolution de ma ZoCoL (petit nom  trouvé par chéri pour désigner ma Zone de Confort de Lecture). Il s’agit du recueil de nouvelles « Une Vie à Coucher Dehors », de Sylvain Tesson.

9782070437917

Il faut savoir que je ne lis jamais de nouvelles… Je n’aime pas car c’est toujours trop court. On a à peine le temps de rentrer dans l’histoire que c’est déjà fini. Sans compter la fin de l’histoire qui est censée être une chute mais qui parfois nous laisse carrément le bec dans l’eau. Mais là, ce recueil bouleverse tout ce que je pensais des nouvelles. Je vous en avais déjà parlé, il s’agit de petites histoires qui ont toutes un point commun: elles finissent mal! Pour l’instant je n’en ai lu que trois mais jusque là j’adore et chaque fin de nouvelle me fait franchement sourire voire rire parce que c’est bien trouvé quand même! J’ai hâte de lire les nouvelles suivantes et de dire à ma collègue qui m’a prêté le livre qu’elle a vraiment été inspirée de me le passer!

Cuisine

Le Potimarron à la Crème ❤

Inventé par mon papa, ce plat simplissime au possible est mon gros coup de coeur culinaire du moment! C’est tout bête et juste délicieux! 

20141019_163506

Il suffit de couper un (ou plusieurs!) potimarron en deux, de le vider puis de le remplir de crème fraîche. Salez, poivrez et rajoutez un peu de muscade en poudre et HOP au four! Et vous laissez cuire jusqu’à ce que la peau du potimarron commence à noircir un peu. Il vous suffira ensuite de vous armer d’une petite cuillère pour déguster ❤

Tadam!!

Tadam!!

La compote Andros Pomme-Châtaigne

dessert-fruitier-andros-pomme-chataigne_4075053_3045320076974

Ma découverte du weekend, cette compote est un juste milieu parfait entre le fruit et la sucrerie puisqu’on a une savoureuse alliance entre le goût de la compote de pomme classique et le goût de la crème de marron! Miam! A consommer sans modération 😀

Musique

Deux noms à retenir: Ed Sheeran et Sam Smith. On connaît tous Thinking Out Loud d’Ed Sheeran ou Stay With Me de Sam Smith mais ils ont fait d’autres chansons tout aussi bonnes. Quelques unes de mes préférées:

(qu’est-ce que j’aime celle-là…)

Films

How to Train a Dragon

-Toothless-how-to-train-your-dragon-32987241-800-600

Une très bonne surprise alors que j’étais passée à côté de la « vague »… Il y a des vikings et des dragons! Toothless est adorable et l’accent des personnages en VO est excellent! Bref un film d’animation très chouette 😀

Cuisine d’une débutante #1

Alors, on ne s’en rend pas vraiment compte sur ce blog puisque je n’en parle (presque) jamais mais…j’aime manger. Voilà, c’est dit. J’aime aller au restaurant, j’aime quand mon chéri me fait des bons petits plats improvisés, j’aime découvrir de nouvelles saveurs (et même prendre en photos de jolis plats)… et à l’occasion j’aime bien essayer de cuisiner moi-même. Alors je débute, à petits pas, et je ne me lance jamais dans des plats trop compliqués. En fait, j’ai tellement peur d’échouer que je ne me lance toujours que dans des petites recettes faciles, envisageables pour la débutante que je suis.

Aujourd’hui je voulais vous parler d’un plat que j’ai mangé la première fois que je suis allée chez Eirilys (The Library At Hurtfew): le poulet à la chinoise (miel-sauce soja-gingembre). J’ai adoré et ça faisait un moment que je voulais essayer. Eirilys m’a donc communiqué la recette qui se trouve venir du blog suivant: Les Morues Toquées (j’adore ce nom^^). D’ailleurs allez y jeter un œil, c’est très inspirant (notamment quand on a peur des recettes compliquées comme moi!).

Bref, tout ça pour vous annoncer fièrement que j’ai réalisé la recette hier soir – alias ma première recette asiatique de ma vie 😛 (Applaudissements)

Je ne sais pas trop si ça a l'air appétissant vu comme ça... On dirait des insectes mais en fait, non! ce ne sont que des bouts de poulets :D

Je ne sais pas trop si ça a l’air appétissant vu comme ça… On dirait des insectes mais en fait, non! ce ne sont que des bouts de poulets! x)

Alors plus sérieusement, ça me fait penser que je vais devoir racheter de la sauce soja car j’y ai laissé le fond qui nous restait. Personnellement, j’ai adoré manger mon plat héhé J’ai beaucoup aimé le sucré-salé de la sauce soja mélangée au miel. Ça m’a un peu fait penser au porc sucré que le chéri sait si bien faire et dont je suis fan. Juste quelques remarques, pour me corriger la prochaine fois (et pour vous aider si l’occasion se présente):

1) Il faudra que j’essaye de moins cuire le poulet car la double cuisson (il y a deux étapes où le poulet passe par la poëlle) a pas mal asséché la viande. Heureusement que la sauce était là…

2) Mettre deux fois plus de gingembre la prochaine fois, dont une petite portion à rajouter fraîche avant de servir. Sur la recette il est dit que la quantité de gingembre est fonction des goûts de chacun. Je pensais en avoir mis pas mal mais finalement, une fois cuit, le gingembre est carrément moins pimenté ce qui est moins fun car je trouve que ça relève très bien le plat.

3) Sinon hier j’ai servi la viande avec du riz seulement, et comme l’amoureux me l’a gentiment mais judicieusement fait remarquer, ça aurait été peut-être un peu plus équilibré de servir avec des légumes également. Donc la prochaine fois j’essaierai de faire un petit wok de légumes à côté et je pense que ce sera parfait!

Voilà, donc si vous êtes intéressé(e)s par la recette, elle est sur le blog des Morues Toquées (avec plein d’autres). Bisous-bisous.