Mes Lectures

Dernières lectures – Sept-Dec 2019

En début d’année j’avais prévu de lire 50 livres avant 2020. Je n’en ai lu que 21. J’ai arrêté de lire pendant un bon moment, tenté de m’y remettre, laissé tombé, retenté. Sans m’en soucier plus que ça, finalement, vu les autres soucis qui ont occupé mes pensées cette année. Ma PAL et mes lectures sont passées bien BIEN en arrière plan. Cela dit sur cette fin d’année, de septembre à aujourd’hui, j’ai réussi à m’y remettre à peu près et j’en suis contente. Je trouve des satisfactions où je peux. Mes choix de lectures ont été totalement aléatoires, sans aucune logique, dictés par des impulsions ou inspirations… et j’ai bien aimé faire ça. Pas de règles, des excursions en dehors de mes habitudes de lecture parfois, des choix étranges et intéressants, c’était finalement assez rafraîchissant de ne rien s’imposer – sans non plus s’imposer de finir un livre à tout prix si on n’accroche pas! Je vais donc faire une petite liste de mes lectures sur ces 4 derniers mois, par ordre chronologique.

  • Les Perroquets de la place d’Arezzo, de E-E. Schmitt

EE Schmitt est habituellement une de mes valeurs sûres. Plusieurs de ses romans ont été des coups de coeur, dont La Part de l’Autre ou Lorsque j’étais une oeuvre d’art ou encore L’Évangile selon Pilate. Pourtant ce roman a été une petite déception. Ça se lit très bien, c’est assez mignon, j’ai même noté plusieurs passages, des phrases qui résonnaient pour moi… mais je n’y ai pas retrouvé la profondeur de mes coups de coeur de l’auteur. J’ai trouvé ça finalement assez facile et superficiel. Et prévisible. Tant pis.

  • Retour à Little Wing, de Nicolas Butler

Une très belle lecture mais que j’ai trouvé éprouvante parce que très mélancolique, nostalgique. Sans compter que les questionnements des personnages faisaient un peu trop échos aux miens pour que je me sente à l’aise.

  • Chère Mamie, de Virginie Grimaldi

Petit coup de coeur inattendu pour ce recueil de lettres écrites par Virginie Grimaldi pour sa mamie, accompagnées de photos personnelles de l’auteure (autrice, dite ce que vous voulez). Beaucoup d’humour, j’ai ri à de nombreuses reprises, beaucoup de tendresse et d’émotions, j’ai aussi eu la larme à l’oeil plus d’une fois. J’ai été très touchée.

  • Enceinte tout est possible, de Renée Greusard

Lecture WTF de la liste. Je n’assumais pas trop de lire ce livre en public, n’étant pas enceinte. C’est bête? Peut-être. En attendant, j’ai beaucoup apprécié ce livre, qui n’est pas une fiction mais une sorte de compte-rendu/témoignage perso de l’auteure sur ce qu’une femme enceinte peut/doit/ne peut pas/ne doit pas faire – idées reçues versus réalité médicale ou subjective. Très intéressant et instructif.

  • Le Premier jour du reste de ma vie, de Virginie Grimaldi

Après mon coup de coeur pour son recueil de lettres, je me suis penchée sur la bibliographie de Virginie Grimaldi, et ce titre m’a tant parlé que j’ai cru qu’il m’était destiné. Bilan de lecture mitigé cependant. Lecture légère et simple, un peu trop simple, divertissante, sans plus.

  • Beautiful Bastard, de Christina Lauren

Une romance érotique que j’avais déjà lue et que j’ai relue comme ça, par plaisir. Une des rares romances érotiques que j’ai appréciée dans ce genre. Très sexy et addictive. Pour le coup je me suis procurée les tomes suivants de la série mais comme on ne retrouve pas le même duo, j’hésite.

  • L’homme qui voulait être heureux, de Laurent Gounelle

Une fiction relativement courte qui sert de « prétexte » pour aborder des sujets pseudo-psychologiques sur les barrières que l’on se met souvent soi-même et qui empêchent d’être heureux. Des idées très intéressantes et sans doute vraies, mais dont le traitement reste finalement assez superficiel, justement à cause des nécessités de l’ « histoire ». Je suis restée un peu sur ma faim donc.

  • Bed Bug, de Katherine Pancol

Je voulais absolument ce bouquin au format papier au pied du sapin ce Noël. Finalement, je me suis procurée l’ebook avant Noël…et… la jolie déception! Le style d’écriture fait que ça se lit très bien mais je n’ai pas spécialement apprécié. L’héroïne m’a laissée assez froide, et son histoire aussi en fait. J’ai déjà l’impression que je commence à l’oublier d’ailleurs. 

  • Flocons d’amour, de John Green (+ deux autres, je vous laisse googliser)

Des petites nouvelles romantiques autour de Noël. Assez mignonnes. Rien de foufou mais des histoires assez bien tournées, toutes douces. Lecture agréable.

  • All I want for Christmas, d’Emily Blaine

Romance de Noël. Oui j’avais envie de tester les lectures d’ambiance #Christmas. Lecture facile et agréable mais…bof. Pas spécialement réaliste, plusieurs clichés, intrigue facile. Mouais.

  • Caresser le velours, de Sarah Waters

Encore un livre que je voulais sous le sapin mais que je n’ai pas eu. J’ai fini par craquer sur l’ebook il y a quelques jours seulement. Eh bien ÇA ça aurait été un super cadeau! J’avais eu un coup de coeur de dingue pour Derrière la Porte, puis beaucoup apprécié L’Indésirable, et ça faisait longtemps que je voulais retenter. Quelle plume! Sarah Waters a un don, un don de conteuse, une façon de créer des atmosphères, des ambiances, de parler des émotions et du désir, sans jamais céder à la facilité et toujours avec cette élégance folle, ce charme et cette subtilité tout à fait British qui n’est pas sans faire penser à Jane Austen, excusez du peu! Un régal. Vivement le prochain, ne me reste qu’à le choisir 🙂

Sur ce, réconfortée par ce dernier petit bonheur littéraire, je m’en vais choisir ma nouvelle lecture. Bonnes lectures à tout le monde!

4 commentaires sur “Dernières lectures – Sept-Dec 2019

  1. Je suis contente que tu aies tant aimé « Caresser le velours » car c’est un roman que j’ai adoré ❤ Pourtant, les premières lignes ne me faisaient guère envie mais la plume de Waters et l’héroïne m’ont tout de suite happée dans le récit. Je le recommande souvent 😊

    J'aime

  2. Merci pour cette sélection. J’aime bien picorer des idées ça et là! Je trouve que c’est important de lire ce qu’on a envie en fonction de son humeur. Les livres peuvent résonner différemment en nous en fonction de ce que nous traversons. J’avais aussi lu il y a quelques années « Les Flocons d’Amour », j’avais trouvé ça mignon. Je l’aurai plus apprécié si j’avais eu 15 ans de moins ahahah! Bon weekend!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s