C’était la semaine où…(#10)

  • j’ai rassemblé les papiers pour mon dossier de demande d’immatriculation pour ma nouvelle voiture, ne reste plus qu’à poster le dossier (oui ma vie est très intéressante)
  • j’ai reçu ma nouvelle carte d’assurance auto accompagnée de sa petite vignette. Je l’ai attendue toute la semaine! Une chose en moins dans mes petites préoccupations.
  • j’ai reçu à dîner mon amie de prépa qui m’avait recontactée: ça m’a fait tellement plaisir de la voir! 7 ans à rattraper et pourtant c’est comme si on s’était quittées la veille. Déjà hâte de la revoir!
  • j’ai flâné en ville mercredi après le travail et comme par hasard, je suis tombée sur la nouvelle collection de Yankee Candle: La Havana. Je n’ai pas résisté et je me suis pris deux tartelettes: Cuban Mojito et Wild Mint. La première a une odeur un peu étrange, pas désagréable, sucrée. Elle imite assez bien le mélange de rhum-menthe mais ça a finalement quelque chose d’étrange de renifler une boisson alcoolisée dans une maison. Je n’y avais pas pensé. Wild Mint me plait beaucoup plus, une odeur très bien imitée de menthe fraîchement coupée, j’adore.

 

  • j’ai reçu un nouveau service de presse tellement en retard que je ne l’attendais même plus. Superbe travail esthétique pour ce nouvel élément de la collection Électrogène des éditions Gulf Stream.

  • j’ai dévoré le roman Fangirl, de Rainbow Rowell, qui attendait dans ma PAL depuis 1 an. C’était simple et doux.

  • j’ai regardé le film IT avec mon chéri. Ça faisait si longtemps qu’on n’avait pas regardé de film que ça méritait d’être mentionné dans cette liste.

  • j’ai reçu les paires de chaussettes les plus mignonnes de la Terre entière. J’ai 5 ans et demi et j’aime beaucoup les animaux!

La paire en double est pour ma maman 🙂

  • chéri et moi avons participé, samedi, à une séance billard avec nos voisins (oui oui) puis avons enchaîné avec une séance shopping-pour-la-maison fructueuse puisque nous sommes rentrés avec un nouveau meuble!! J’ai hâte de le monter et de l’installer dans notre chambre!

  • l’homme et moi-même avons enfin pris un peu (beaucoup) de temps pour nous attaquer à la paperasse du chéri qui trainait dans un coin, éparpillée par terre, depuis des mois. Oui, mon homme n’est pas très adepte du rangement. Tout n’est pas encore classé mais c’est en bonne voie!
  • j’ai pris une grande décision concernant l’aménagement de la maison. Le bureau, quand il arrivera, n’ira pas là où je pensais le mettre depuis 1 an. Sa nouvelle place me semble plus logique, j’espère faire le bon choix. (en même temps, il y a certainement des choix plus importants dans une vie, mais bref)
  • mes parents sont venus chez nous dimanche. Ils m’ont apporté une nouvelle bibliothèque (huhu) et on a fait deux vide-greniers avec eux. J’aime tellement les vide-greniers! J’ai fini ma journée avec un super butin….
    • des skis! Je ne les ai pas pris en photo même s’ils sont chouettes mais j’attends de voir s’ils se règlent bien sur mes chaussures avant d’ouvrir le champagne.
    • des romans que j’avais repérés (particulièrement contente pour le roman Charleston!), une petite fiole et de nouveaux numéros pour ma collection Chair de Poule.

    • les tomes 3 à 12 de l’Épée de Vérité, de Terry Goodkind (à l’exception du tome 7, vendu séparément un peu plus tôt pfff) Ma saga n’est donc pas complète mais… je m’en rapproche! (soit dit entre nous, n’ayant toujours pas commencé cette saga, j’espère vraiment que ça me plaira^^’)

  • suite à ces nouvelles acquisitions j’ai passé beaucoup de temps à réorganiser mes bibliothèques. C’est long et un peu prise de tête mais mettre en valeur mes livres me plait tellement…

En somme encore une bonne semaine dans l’ensemble! J’espère que la prochaine sera aussi bonne puisque nous avons déjà prévu: un repas avec des amis en milieu de semaine, le montage du meuble escalier pour mettre dans notre chambre, un nouveau vide-greniers avec mes parents dimanche (on prend les mêmes et on recommence!) et le montage en famille de mon bureau d’adolescente qui est un vrai casse-tête avec une foule de pièces différentes. Donc pour une fois je peux presque dire que j’ai hâte de cette semaine qui commence. 

Et vous, votre semaine, votre week-end? 🙂

 

C’était la semaine où…(#9)

J’suis en retard, j’suis en retard… Voici mon récap de la semaine dernière.

C’était la semaine où…

  • nous n’avons travaillé que 4 jours again! Et on remet ça cette semaine!!
  • la France était dans la dernière ligne droite des élections présidentielles : grand débat mercredi soir (on se serait cru dans une cour d’école avec crêpage de chignon plutôt que dans un débat entre deux potentiels présidents de la République, mais bon…) et vote national dimanche 📩 Pour le résultat qu’on connaît et qu’on devinait. 

  • chéri et moi avons fêté nos 8 ans d’amour ET de vie commune 💖 Restaurant gastronomique pour l’occasion!🍴

  • j’ai reçu un beau cadeau de mon amoureux à cette occasion: une GROSSE bougie Yankee Candle🕯️, format XXL, le format pour lequel je n’ai jamais pu craquer à cause du prix. Mon homme m’avait pris un classique « Vanille » mais comme je suis une chieuse on va aller l’échanger en début de semaine pour un autre parfum. Je pense craquer sur mon odeur Yankee Candle préférée jusqu’ici: Marshmallows grillés.

  • je pensais entamer un nouveau livre audio mais je me suis totalement laissée emporter par mon livre papier, un thriller-service-de-presse: Little Girl Gone, de Alexandra Burt 📖 Commencé lundi terminé vendredi. Y’a pas à dire un bon petit thriller de temps en temps, entre deux sessions de fantasy, ça fait du bien!! (Ma chronique)

  • chéri et moi-même avons commencé à organiser (ou du moins se renseigner pour l’instant) un gros événement qu’on prévoit pour l’année prochaine. Je vous en dirai plus quand je me sentirai de le faire 😅
  • j’ai bien sympathisé avec la musique d’attente du standard téléphonique de la GMF. (D’ailleurs, un bon choix, pour une fois qu’une musique d’attente ne me donne pas des envies de meurtre) Je les ai appelés tous les jours dans le cadre de mes démarches pour assurer ma future nouvelle voiture. Parce que OUI. J’ai complètement zappé de vous en parler (en fait je crois que c’est surtout parce que je n’osais pas trop y croire): mes parents ont décidé de m’offrir l’ancienne voiture de ma maman!!!🚗 (qu’ils comptaient garder au chaud pour mon petit frère – qui n’a même pas encore le permis à l’heure actuelle). Trop heureuse!! (même si je culpabilise un peu pour certaines raisons que je ne développerai pas ici). Je l’ai récupérée dimanche chez mes parents. J’ai vraiment l’impression d’avoir gagné le gros lot! Voilà à quoi elle ressemble:

  • chéri et moi avons enfin passé un samedi tranquille, un vrai jour de week-end at home. (En même temps, il pleuvait donc…) Ça m’a fait un bien fou! J’en ai profité pour rester au lit tard, bloguer, écrire cet article + mes 2 chroniques de mes deux dernières lectures… et commencer un nouveau livre papier. J’ai failli me lancer dans Ferenusia, de Cindy Van Wilder, mais j’ai finalement jeté mon dévolu sur un livre acquis il y a un an: Fangirl, de Rainbow Rowell!
  • nous avons aussi profité de ces 3 jours pour aller voir la famille: la mienne dimanche, la sienne lundi. L’avantage d’avoir nos parents pas trop loin: on peut voir tout le monde en un seul week-end. Comme d’habitude on a ramené plein de choses de chez nos parents. Je suis repartie de chez mes parents comme si c’était Noël. Avec une toute nouvelle voiture (hiiiii)(quasi-neuve en comparaison de mon épave précédente) mais aussi deux petits savons artisanaux offerts à un marché artisanal, un très beau pot en verre ainsi qu’une belle variété d’herbes aromatiques à planter (trop hâte de pouvoir aller cueillir ma propre coriandre dès qu’on en a besoin, on mon basilic ou ma menthe!) Je me sens hyper gâtée et très reconnaissante 

  • j’ai profité de mon passage chez mes parents pour récupérer des affaires à moi que je n’avais jamais récupérées. Quelques livres de la collection Chair de Poule, de RL Stine, mais surtout toute ma collection de VHS Disney 😍 (ne reste plus qu’à me trouver un magnétoscope ^^’)

  • j’ai téléchargé et commencé sur un coup de tête la mini-série Big Little Lies – que j’ai croisée partout sur la blogo. Un seul épisode de vu pour l’instant et je suis déjà conquise!! On en reparlera!

SP#76 – Little Girl Gone, d’Alexandra Burt

Quand elle se réveille ce matin-là, Estelle, comme tous les jours, se rend dans la chambre de sa petite fille de sept mois pour lui donner son biberon. Effarée, elle découvre un berceau vide, une chambre vide : plus aucun vêtement, plus de jouets. Comme si son bébé n’avait jamais existé. Estelle, sous l’emprise d’une dépression post-partum très sévère, met plusieurs jours à signaler la disparition. Très vite, la jeune mère devient le suspect numéro un aux yeux de la police, des médias et de son mari…
Abandonnée de tous, elle s’accroche à un espoir fou : celui de retrouver son enfant.

Ce roman est arrivé pile au bon moment dans mes lectures! Après une grosse séance de fantasy, un book hangover du à Gagner la Guerre qui a pesé sur ma lecture des Soeurs Carmines, je crois que j’avais besoin de changer un peu d’air, et ce thriller m’a fait l’effet d’une grande respiration dans mes lectures. Enfin, c’est une façon de parler puisque ce thriller nous laisse les tripes nouées pendant une bonne partie du livre!

Quand j’ai lu la quatrième de couverture de ce livre j’ai tout de suite compris qu’il pouvait très bien me plaire, et j’ai eu une bonne intuition. Les thrillers qui abordent les thèmes de la maternité-parentalité-famille me fascinent. Ces thèmes abordent notre vraie nature, et parlent de ce qu’il y a vraiment au fond de nous, de ce qui fait que nous sommes nous, que nous sommes à la fois humain et aussi un peu animaux, avec nos instincts, nos pulsions.

Ce roman m’a tenue en haleine de la première à la dernière page. J’ai immédiatement été happée par ce récit d’une mère en pleine dépression post-partum qui ne sait plus ce qui est vrai ou faux, ce qui s’est réellement passé ou ce que son esprit déphasé a inventé. La dépression post-partum est quelque chose qui me paraissait étrange et illogique avant de lire ce roman et qui finalement est devenu plus compréhensible pour moi après ce roman. Alors bien sûr, je sais très bien qu’on est dans une fiction et que les mécanismes de la dépression servent une intrigue de roman, il n’empêche que je comprends maintenant comment on peut en venir à la dépression. La pression, le manque de confiance en soi, la fatigue extrême, la multitude de doutes et de questionnements, l’incapacité à comprendre ce que le bébé peut exprimer, la lourde responsabilité d’assurer une autre vie que la sienne, la peur de mal faire… autant d’éléments qui font sans doute partie de la vie de toute nouvelle maman.

Ce sont bien ces thèmes, associés à une intrigue bien menée, qui m’ont accrochée du début à la fin de Litlle Girl Gone. Alors certes j’ai trouvé que la fin était hautement improbable, que les choses se finissent rarement ainsi dans la vraie vie, il n’empêche que j’ai adoré ce livre qui a su mêler le suspense d’un bon thriller avec des thèmes qui me parlent vraiment. Je suis ravie de cette excellente lecture.

Merci aux éditions Denoël pour cette lecture!

Janvier+Février 2017 – Bilan lectures

Parce que j’ai zappé le bilan de Janvier je vous fait aujourd’hui mon bilan 2 en 1 sur les deux premiers mois de l’année.

On peut dire que l’année commence plutôt bien niveau lectures, malgré un ralentissement radical en février – travail oblige.

12 livres lus

depuis début Janvier

Dont pas moins de 7 COUPS DE COEUR 😱😍

Le premier coup de coeur de l’année se révèle être un roman qui sort un peu de ma zone de confort (aka les littératures de l’imaginaire), un roman entamé sur un coup de tête après avoir lu un bilan de MyPrettyBooks:

71jkcmtrq7l

L’histoire de deux cousines cubaines qui s’aiment comme des soeurs et qui, à l’aube de la révolution, vont se retrouver séparées: l’une va émigrer aux Etats-Unis et l’autre rester sur place. Une histoire très forte et très émouvante. (Ma chronique)

La majorité des autres coups de coeur vont tout de même bien refléter mes préférences en matière de genre: mon coeur bat pour la fantasy, c’est comme ça.

fantasy-janv-fev

J’ai d’abord commencé par craquer et replonger avec délice dans une valeur sûre: l’univers de Robin Hobb dans Les Aventuriers de la Mer, intégrale 3 (la dernière, snif!). Rien de plus à dire d’autre que ce que j’ai déjà dit mille fois, ces bouquins sont juste parfaits. Je me suis régalée et j’ai savouré chaque page, chaque phrase 💕

J’ai aussi brièvement replongé dans l’univers du Demi-Loup de Chloé Chevalier grâce à un petit recueil: Fleurs au Creux des Ruines. J’ai adoré même si ça m’a frustrée de ne pas encore avoir le dernier tome de la trilogie – que j’attends de pied ferme!

Ensuite, pour faire bonne mesure avec mon récent challenge des « fins de séries » (tout est expliqué ), j’ai repris la trilogie du Magicien Noir de Trudi Canavan. Autant le premier tome m’avait paru un peu superficiel voire simpliste, autant j’ai passé un SUPER moment avec les deux derniers tomes que j’ai avalés à la suite sans remords. Et hop une saga de plus de terminée!

Enfin, j’ai pris le temps de me poser avec Source des Tempêtes qui m’intimidait et me faisait très envie à la fois. J’ai bien fait de me lancer car j’ai très vite été conquise, que ce soit par le style ou l’univers. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite des aventures de Cerdric et Ceredawn

Et pour finir avec les coups de coeur, mon dernier en date est, comme le premier de l’année, issu d’un genre auquel je ne pensais pas pouvoir mettre de coup de coeur.

cvt_la-verite-sur-laffaire-harry-quebert_995

La Vérité sur l’Affaire Harry Québert, de Joël Dicker, est une sorte de romain contemporain-thriller-enquête auquel j’ai accroché de la première à la dernière page. Une lecture qui, au delà d’être très prenante, s’est révélée aussi très surprenante par plusieurs aspects: que ce soit dans la forme (mise en abîme, réflexion sur l’écriture) que dans le fond (retournements de situation à n’en plus finir!). Chapeau l’auteur!

Tilt

Pour ce qui est des autres lectures, trois belles découvertes avec un livre pour enfant à la fois poétique, original et amusant inspiré des contes des milles et une nuits, L’Odalisque et l’Éléphant, et aussi une nouvelle tentative pour sortir de mes sentiers battus habituels: les deux premiers tomes de Kasane, un manga chaudement conseillé par Saefiel.

belles-decouvertes

Tilt

Je finis le bilan avec seulement deux petites déceptions: En Attendant Bojangles, acclamé par tout le monde, que j’ai trouvé mignon, certes, mais sans plus. Et Les Papillons Géomètres, de Christine Luce – j’ai malheureusement fait un petit blocage avec le style.

bilan

Tilt

Dans l’ensemble un bilan très positif jusqu’ici (plus de la moitié de mes lectures ont été des coups de coeur, un ratio rarissime!) C’est aussi dû, je crois, à ma nouvelle résolution qui consiste à me laisser plus porter par mes envies au jour le jour, sans me restreindre à des PAL mensuelles ou saisonnières trop contraignantes. Si un matin je me lève avec l’envie subite de lire tel livre plutôt que tel autre, pourquoi m’en empêcher? 

Je vous souhaite à tous un bon mois de mars et de belles découvertes livresques! 😘

La Vérité sur l’Affaire Harry Québert, de Joël Dicker

cvt_la-verite-sur-laffaire-harry-quebert_995

C’est bel et bien avec regrets que j’ai refermé le roman La Vérité sur l’Affaire Harry Québert, de Joël Dicker.

Depuis le temps que je me disais que je DEVAIS le lire, je l’ai sorti de ma PAL sur une impulsion car j’avais envie de « dévorer » et j’avais cru que comprendre que ce livre était de ce genre!

Et je ne me suis pas trompée. Je confirme et réaffirme ce que vous avez déjà lu partout: ce roman vous accroche dès la première page et ne vous relâche qu’à la dernière, tout essoufflé(e) mais absolument ravi(e)!

Ce livre est une sorte de thriller mais pas le genre que je lis habituellement. Rien de morbide, pas de huis clos psychologique, pas de sombre menace informe. Au contraire une ambiance presque légère grâce au personnage principal, Marcus Goldman, un écrivain en panne d’inspiration qui commence une enquête officieuse, à sa manière et avec ses gros sabots.

Le brio de ce livre est de mêler une sorte d’enquête-thriller tout en développant une vraie réflexion sur l’écriture et tout en créant une superbe mise en abîme: le livre du livre sur le livre.

Et parlons un peu de cette enquête pour découvrir la vérité sur l’affaire Harry Québert. On est baladés, manipulés avec une facilité!… On va de rebondissements en rebondissements, et ça n’en finit jamais. L’affaire se révèle tellement plus complexe qu’en apparence qu’on découvre au fur et à mesure une foule de ramifications, une multitudes de facteurs qui nous font changer de direction toutes les 10 pages.

hp5uc1i

Et ce suspense! Ce style d’une fluidité parfaite. Aucun temps mort! J’ai passé plusieurs jours d’affilée en apnée et j’ai adoré.

Un excellent moment de lecture, avec des touches d’humour, des réflexions sur le métier d’écrivain et un côté thriller incroyablement maîtrisé, beaucoup plus intéressant et développé que bon nombre de thrillers que j’ai lus par le passé (et que j’avais pourtant adorés): celui-ci est nettement supérieur je trouve. En bref, vous ne pourrez pas ne pas adorer. Ce livre est génial. ❤

Et parce que j’ai été épatée par ce livre, j’ai cherché à en savoir plus et j’ai trouvé cette vidéo avec interview de l’auteur, Joël Dicker. Voilà pour vous 🙂

frise

coup-de-coeur

Coup de coeur