Novembre 2016 – Bilan lectures

Bon, c’est officiel, j’ai dû revoir mon objectif du Goodreads Challenge. L’an dernier j’étais presque à 90, donc cette année je m’étais dit : défi, tu liras 90 bouquins! Heu… On est presque mi-décembre et je suis LOIN LOIN des 90. Mais tout ça pour dire que j’ai encore eu un « petit mois » en Novembre. Je fais ce que je peux, je suis un peu frustrée sur les bords de ne pouvoir lire plus mais c’est comme ça. En l’occurrence, je suis quand même contente car je me suis donné un bon coup de fouet il y a un mois et ça a marché: j’ai réussi à ne me concentrer que sur les services de presse

En Novembre 2016, nous avons donc:

nov-collage

Sur ce, je continue et je m’accroche sur ma lancée de services de presse. Je suis actuellement au début du roman de Salomé Vienne, Le Matin en Avait Décidé Autrement, publié aux éditions Mnémos. Ce livre semble plein de promesses! Je vous en reparlerai vite j’espère 😉

Bonnes lectures à toutes et tous!

Octobre 2016 – Bilan lectures

pumpkin2

Avec ma reprise temporaire du travail depuis début Octobre (Alléluia!) le temps passe encore plus vite qu’avant. On est bientôt mi-Novembre et j’ai un bilan, une chronique, un tag et un book haul en retard. Tout va bien!! Une chose après l’autre. En l’occurrence je saute sur un petit moment de libre et de calme pour pour rédiger rapido-presto mon petit bilan de l’Hallowctober.

Pour le mois d’Octobre nous avons donc:

  • une intégrale de fantasy (lecture purement PLAISIR)
  • un thriller (reçu en service de presse à l’occasion des Matches de la Rentrée Littéraire de Priceminister)
  • un roman gothique.

octobre-collage

Petit bilan donc (quoique l’intégrale pourrait compter pour 3 tomes) mais bilan franchement POSITIF.

⚓️ L’intégrale 2 des Aventuriers de la Mer, de Robin Hobb, a été lue suite à un craquage aussi inhabituel que nécessaire. J’avais besoin de lire du Robin Hobb. Viscéralement parlant. Ça ne pouvait pas attendre plus longtemps. Un vrai régal, comme toujours. Mes chroniques: tome 4, tome 5, tome 6.

😱 Le thriller Là Où Elle Repose, de Kimberly McCreight, est arrivé pile au bon moment. Après une grosse période de fantasy, rien de tel qu’un bon thriller pour changer un peu de genre. Une excellente lecture pour ma part. (Rien d’exceptionnel mais un très bon moment de lecture).

🎃 Et…. J’ai enfin lu LE fameux roman gothique chaudement recommandé par ma maman – que je devais déjà lire pour Halloween dernier : Le Moine, de MG Lewis. Une lecture un peu vintage (1796) qui a eu du mal à démarrer mais qui valait le coup. Un sujet très intéressant – religion, tentation(s), déchéance, jugement divin (ou diabolique) – le tout dans un contexte historique particulier (l’Espagne conservatrice de l’inquisition). Chronique à venir 😉

book

DONC en comptant mes lectures d’Octobre plus celles de début Novembre je suis à l’heure actuelle à presque-4 livres sur 7 dans ma PAL d’automne (présentée ICI) Je ne suis pas sûre de pouvoir aller beaucoup plus loin avant… avant la fin du mois puisque début décembre commence déjà le Cold Winter Challenge. D’autant que j’ai décidé de passer la seconde en termes de services de presse. PAL d’automne, PAL d’hiver, tout risque d’être chamboulé par cette nouvelle et sage résolution. (D’autant que d’autres doivent encore arriver bientôt!!) Je vais faire le point dans les jours à venir et on verra ce que je peux faire ou non en ce qui concerne mes challenges saisonniers.

fa1abfefae78dbfa21106706c523ea2a

SP#65 – Conte de la Plaine et des Bois, de Jean-Claude Marguerite

20161111_083831

De retour dans son pays natal, le patron d’un grand studio de dessins animés entend aboyer Dick, son premier chien, pourtant mort il y a longtemps.
Il sort à sa recherche, traverse la rivière, se perd dans les bois… où il croise un garçon qui accompagne « son » Dick pour son ultime voyage. Débute un périple à la frontière du fantastique – ils dorment dans une maison hantée, partagent la dernière noisette de Mister Kreekle, son personnage fétiche… Toute fin étant une question de point de vue, chacun des trois voyageurs proposera la sienne.

Ça y est! Je l’ai lu! C’est décidé, je rattrape mon retard dans mes SP et ça commence ici.

Conte de La Plaine et des Bois, de Jean-Claude Marguerite, est un court roman de 159 pages… qu’on aurait sans doute pensé « vite lu ». En ce qui me concerne, ça n’a pas été le cas pour deux raisons.

Tout d’abord, j’avoue avoir eu du mal avec les premières pages. Le monologue intérieur du vieil homme est très abstrait, très onirique, entre contemplation et pensées-flashes qui jaillissent d’on ne sait où.

Cependant, à partir de l’arrivée de Manu, ce ne sont plus des « difficultés » qui ralentissent ma lecture mais simplement mon mon envie de prendre le temps et de savourer le paysage. Mon intérêt s’est soudain réveillé avec l’apparition de Dick-Albert et Manu. Et c’est là que je suis vraiment partie en balade avec eux. Je crois que je n’aurais pas pu mieux choisir ma saison pour lire ce livre. Il est question de forêts, de bois (non sans blague?), de nature, de crachin, de feuilles d’automne (rouges, toujours rouges!), de sentiers à demi-oubliés et de noisettes. J’ai beaucoup apprécié l’alliance créée entre le cadre, les réflexions du vieil homme, la résurgence de ses souvenirs au contact de ce duo aussi mignon qu’étrange: Manu et Albert. En fait, oui, beaucoup de mignonitude dans ce trio: vieil homme-enfant-chien. Mais tout en douceur et simplicité, sans chichis. On est touché par les thèmes abordés dans cette nature revenue à l’état sauvage, dont le cycle de la vie fait écho au cycle de la vie des humains. D’un côté un vieil homme, qui a grandi, qui a vécu, qui a dirigé des employés, amassé de l’argent, est devenu célèbre… et pourtant qui a soudainement l’impression de retrouver le petit garçon qu’il était, avec ses croquis et ses rêves. On touche à la vie, à l’enfance, au temps qui passe, à la mémoire, à la liberté, à l’insouciance, à l’innocence et à l’amour.

Je ne suis pas tout à fait sûre d’avoir bien compris la fin – ou les fins devrais-je dire – mais pour une fois, ce n’est pas plus mal. Je suis surtout heureuse du voyage, et je peux en déduire la fin qui me parle le plus.

En bref, une jolie balade automnale très touchante aux côtés de personnages à la fois émouvants et symboliques. Je suis heureuse de cette escapade automnale aux frontières du rêve que je dois aux éditions des Moutons Électriques, que je remercie encore chaleureusement!

Ma PAL d’Automne – Hallowctober 2016

Bon, il était temps je crois de vous la montrer cette PAL d’automne. On est quand même le 10 octobre n’est-ce pas? Oui je mixe tout, la PAL d’automne 🍂 la PAL d’Halloween 🎃, 2 en 1! Ça fait maintenant 2 semaines que cette PAL est prête ou quasi-prête et je me rends compte seulement maintenant que j’ai oublié un livre sur mes photos. Supeeeeer 😑 Bon tant pis, je vous présente déjà ceux qui ont pris la pose.

20161001_125401

Certes, certains ne sont pas spécialement dans le thème d’Halloween mais OSEF, c’est ma PAL, j’en fais ce que je veux 😛

🕸 Manesh est une LC prévue avec mon amie Eirilys pour début novembre. Trop hâte de découvrir cette saga tant vantée par les lecteurs-adeptes de fantasy. Eirilys trouvait que ça allait bien avec l’automne puisque l’histoire se passe dans des brumes si j’ai bien compris ^^

🕸 Les Aventuriers de la Mer (intégrale 2) est dans cette PAL parce que je ne pouvais clairement pas attendre avant de le lire. D’ailleurs à l’heure actuelle il est presque fini! (C’est dire s’il était temps de faire cet article!)

20161001_124641

🕸 Le Secret de l’Épouvanteur et Le Moine sont sans doute les 2 seuls romans vraiment orientés Halloween, puisque les deux sont sensés faire peur – bien que chacun d’une façon différente pour un public différent. Pour la petite anecdote, Le Moine est un roman gothique que ma maman a étudié pendant ses études et qui l’a énormément marquée, au point qu’elle « ne se sente pas tranquille » (selon ses termes) au moment d’aller se coucher (et elle avait quand même 16-17 ans à l’époque). Je suis très curieuse de découvrir ce roman. D’autant plus que j’adore les romans gothiques 💚👻🕸

🕸 Enfin ma PAL Automne-Hallowctober comprend quand même 2 SP carconteplainebois_new02 il est vraiment temps de s’y remettre. J’ai de la chance d’être partenaire avec de super maisons d’édition et je ne voudrais pas gâcher cette belle aventure😇 Je lirai donc Conte de la Plaine et des Bois (dont la couverture est dans le thème de l’automne, si si!) et mon premier Christopher Priest, un auteur que je n’ai encore jamais lu mais chaudement recommand par Acr0 du blog Livrement.

🕸 Et pour finir l’ajout de dernière minute, pourtant un des rares livres de ma PAL à correspondre vraiment au thème d’Halloween, j’ai nommé The Graveyard Book, de Neil Gaiman (L’Étrange Vie de Nobody Owens). Dans sa version illustrée par Chris Riddell, excusez du peu.

the-graveyard-book-by-neil-gaiman

Tout ça pour conclure qu’avec une PAL de base que j’estimais raisonnable – soit 5 livres – je me retrouve avec 7 livres à lire avant… le 20 décembre, en théorie. Rien n’est gagné du tout! Mais je sais au moins que les Aventuriers de la Mer sera vite fini et que, quoi qu’il arrive, j’enchainerai tout de suite avec Le Moine. S’il y a un seul livre qui ne doit absolument pas me rester sur les bras à la fin de l’automne c’est celui-ci. J’ai promis un débat livresque à ma maman alors je dois m’y tenir!

Voilà pour ces prévisions livresques. Je retourne donc avec plaisir à ma savoureuse lecture du moment, tout en ayant quand même hâte de découvrir le reste de ma PAL saisonnière. En matière de livres, j’ai les yeux plus gros que le ventre et je voudrais être partout en même temps, c’est terrible!

Je vous souhaite de belles lectures et un bon mois d’octobre (déjà bien entamé). 

Petite recette en passant

pumpkin

Juste parce que c’est la saison et que c’est une recette facile: le gratin de courge!

Ingrédients(pour 2 personnes)

– de la courge (une bonne « tranche » prédécoupée qu’on trouve en grande surface)

– 2 ou 3 pommes de terre

– 3 oeufs

– 1 petite brique de crème fraîche

– du fromage râpé

– sel, poivre et muscade en poudre

D’un côté, faire cuire dans de l’eau la courge avec les pommes de terre. Pendant que ça cuit, profitez-en pour préparer le reste: battez les oeufs comme pour faire une omelette, rajoutez la crème et le fromage râpé puis assaisonnez la mixture avec sel, poivre et noix de muscade en poudre. Vous pouvez aussi utiliser du « quatre épices » en poudre, ça va bien aussi. Quand la courge et les pommes de terre sont cuites sortez les et faites-en de la purée. En l’écrasant, la courge va rendre de l’eau alors pensez à enlever un maximum de cette eau avant de passer au grand mélange final: versez les oeufs battus à la crème dans la purée et remuez tout ça. Il ne vous reste alors plus grand chose à faire: versez le mélange dans un plat à gratin, saupoudrer le dessus de fromage râpé (oui il n’y a jamais assez de fromage râpé!) et éventuellement d’un peu de chapelure pour que ça dore bien au four. Si vous n’avez pas de chapelure, une biscotte écrasée au mortier fera parfaitement l’affaire. Enfournez le plat… et ne le sortez que quand tout est bien joliment doré! Bon appétit! 

20141104_194005

Bonus: Mettre une gousse d’ail écrasée au presse-ail dans la préparation finale avant de verser dans le plat à gratin. Ça relève bien le goût de la courge 😉