Janvier+Février 2017 – Bilan lectures

Parce que j’ai zappé le bilan de Janvier je vous fait aujourd’hui mon bilan 2 en 1 sur les deux premiers mois de l’année.

On peut dire que l’année commence plutôt bien niveau lectures, malgré un ralentissement radical en février – travail oblige.

12 livres lus

depuis début Janvier

Dont pas moins de 7 COUPS DE COEUR 😱😍

Le premier coup de coeur de l’année se révèle être un roman qui sort un peu de ma zone de confort (aka les littératures de l’imaginaire), un roman entamé sur un coup de tête après avoir lu un bilan de MyPrettyBooks:

71jkcmtrq7l

L’histoire de deux cousines cubaines qui s’aiment comme des soeurs et qui, à l’aube de la révolution, vont se retrouver séparées: l’une va émigrer aux Etats-Unis et l’autre rester sur place. Une histoire très forte et très émouvante. (Ma chronique)

La majorité des autres coups de coeur vont tout de même bien refléter mes préférences en matière de genre: mon coeur bat pour la fantasy, c’est comme ça.

fantasy-janv-fev

J’ai d’abord commencé par craquer et replonger avec délice dans une valeur sûre: l’univers de Robin Hobb dans Les Aventuriers de la Mer, intégrale 3 (la dernière, snif!). Rien de plus à dire d’autre que ce que j’ai déjà dit mille fois, ces bouquins sont juste parfaits. Je me suis régalée et j’ai savouré chaque page, chaque phrase 💕

J’ai aussi brièvement replongé dans l’univers du Demi-Loup de Chloé Chevalier grâce à un petit recueil: Fleurs au Creux des Ruines. J’ai adoré même si ça m’a frustrée de ne pas encore avoir le dernier tome de la trilogie – que j’attends de pied ferme!

Ensuite, pour faire bonne mesure avec mon récent challenge des « fins de séries » (tout est expliqué ), j’ai repris la trilogie du Magicien Noir de Trudi Canavan. Autant le premier tome m’avait paru un peu superficiel voire simpliste, autant j’ai passé un SUPER moment avec les deux derniers tomes que j’ai avalés à la suite sans remords. Et hop une saga de plus de terminée!

Enfin, j’ai pris le temps de me poser avec Source des Tempêtes qui m’intimidait et me faisait très envie à la fois. J’ai bien fait de me lancer car j’ai très vite été conquise, que ce soit par le style ou l’univers. J’ai vraiment hâte de découvrir la suite des aventures de Cerdric et Ceredawn

Et pour finir avec les coups de coeur, mon dernier en date est, comme le premier de l’année, issu d’un genre auquel je ne pensais pas pouvoir mettre de coup de coeur.

cvt_la-verite-sur-laffaire-harry-quebert_995

La Vérité sur l’Affaire Harry Québert, de Joël Dicker, est une sorte de romain contemporain-thriller-enquête auquel j’ai accroché de la première à la dernière page. Une lecture qui, au delà d’être très prenante, s’est révélée aussi très surprenante par plusieurs aspects: que ce soit dans la forme (mise en abîme, réflexion sur l’écriture) que dans le fond (retournements de situation à n’en plus finir!). Chapeau l’auteur!

Tilt

Pour ce qui est des autres lectures, trois belles découvertes avec un livre pour enfant à la fois poétique, original et amusant inspiré des contes des milles et une nuits, L’Odalisque et l’Éléphant, et aussi une nouvelle tentative pour sortir de mes sentiers battus habituels: les deux premiers tomes de Kasane, un manga chaudement conseillé par Saefiel.

belles-decouvertes

Tilt

Je finis le bilan avec seulement deux petites déceptions: En Attendant Bojangles, acclamé par tout le monde, que j’ai trouvé mignon, certes, mais sans plus. Et Les Papillons Géomètres, de Christine Luce – j’ai malheureusement fait un petit blocage avec le style.

bilan

Tilt

Dans l’ensemble un bilan très positif jusqu’ici (plus de la moitié de mes lectures ont été des coups de coeur, un ratio rarissime!) C’est aussi dû, je crois, à ma nouvelle résolution qui consiste à me laisser plus porter par mes envies au jour le jour, sans me restreindre à des PAL mensuelles ou saisonnières trop contraignantes. Si un matin je me lève avec l’envie subite de lire tel livre plutôt que tel autre, pourquoi m’en empêcher? 

Je vous souhaite à tous un bon mois de mars et de belles découvertes livresques! 😘

Les Aventuriers de la Mer #6 – L’Éveil des Eaux Dormantes, de Robin Hobb

bm_33921_1610302

Le Paragon réarmé prend enfin la mer pour accomplir sa mission de sauvetage de la Vivacia avec Brashen, Ambre et Althéa à son bord.
Pendant ce temps, la ville est attaquée et incendiée. Keffria est obligée de fuir avec ses enfants. Mais Malta, fascinée par la cité des Anciens et attirée par la voix du dragon, s’aventure dans la ville souterraine où elle se trouve surprise par un tremblement de terre…

Voilà, j’ai fini l’intégrale 2 des Aventuriers de la Mer. Je suis à la fois en pleine fan-attitude enamourée (oui juste ça) et en même temps hyper frustrée… parce que je n’ai pas encore l’intégrale suivante. Des éléments se dévoilent, l’histoire a abordé un tournant décisif… et je dois m’arrêter là ??

Heureusement je ne devrais pas attendre tellement longtemps avant mon anniversaire puis Noël, occasions pour lesquelles je trouverais sans doute une âme charitable pour mettre fin à ce suspense insoutenable !

J’ai donc dévoré ce sixième tome avec délectation. Moins rapidement que son prédécesseur, à mon rythme donc, mais c’est finalement passé quand même très vite.

14520486_1510871472262996_1915522284395377518_n

L’intrigue avance résolument dans ce dernier tome de l’intégrale. Il semblerait que Kennit touche au but – ou du moins son objectif personnel – la situation dans le désert des Pluies est extrêmement intéressante (et particulièrement le triangle Reyn-Malta-dragon !)… et grand moment très intense en ce qui me concerne lorsque Hiémain fait une découverte extraordinaire sur la plage de l’île des Autres. J’essaie de ne pas trop en dire car j’ai toujours peur de spoiler mais c’est difficile de contenir mon enthousiasme. De toute façon, il se passe tellement de choses dans ce tome que je ne pourrai même pas parler de tout ! Cela dit, je remarque avec plaisir l’évolution de certains personnages : Parangon semble assez proche de se « souvenir » de certaines choses, ce qui pourrait peut-être l’amener à recouvrir la raison un jour (qui sait ? j’ose espérer) et Malta s’est vraiment transformée dans les deux derniers tomes – d’une peste superficielle, égoïste et malveillante elle a gagné en maturité et prend, grâce aux derniers « événements », une place primordiale dans l’intrigue. J’ai vraiment hâte de comprendre jusqu’à quel point.

Voilà pour l’intrigue. J’aimerais bien finir cette chronique en vous répétant que Robin Hobb est super douée, qu’elle est devenue ma nouvelle JK Rowling (je me comprends), et que vous ratez BEAUCOUP si vous n’avez toujours rien lu d’elle… mais je n’en ferai rien car j’aurais trop peur d’être assommante à force d’insister 😀

Vivement les fêtes pour pouvoir me jeter sur la dernière intégrale des Aventuriers de la Mer, puis sur le Second Cycle de l’Assassin Royal. C’est la première fois que je me tâte à ne mettre qu’un(e) seul(e) et unique auteur(e) dans ma wishlist d’anniv-Noël.

51q8tbera3l

Je craque mais il faut que je vous le dise : c’est tellement rare que je tombe amoureuse de livres comme ça. Les rares fois où j’ai ressenti un tel engouement, une telle avidité de lecture se comptent sur les doigts d’une main : Harry Potter, Peggy Sue et les Fantômes, Le Trône de Fer, Le Nom du Vent et maintenant Robin Hobb et son merveilleux univers. Je me sens tellement chanceuse d’avoir trouvé des romans comme les siens qui me correspondent si bien, qui m’emportent et me font vibrer! (Et c’est là que je me répands en merci merciii merciiii à mon amie Eirilys qui m’a fait découvrir ces romans pépites !! *_*) Voilà c’était le moment «moi-lectrice-comblée » de la chronique. J’essaierai de ne pas vous refaire le coup quand j’aurai terminé l’intégrale 3 et que je serai en plein book hangover sévère.

Sur ce, je vais tenter de passer à une autre lecture – transition toujours un peu délicate après une telle lecture – et me lancer dans un thriller, qui j’espère sera vite lu puisqu’il retarde un peu l’avancement dans ma PAL d’automne. Mais je vous en reparle bientôt ! Bonnes lectures à tous 🙂

Les Aventuriers de la Mer #5 – Prisons d’eau et de bois, de Robin Hobb

61rcuyrgufl

Résumé (avec SPOILERS):

Entre Jamaillia et les Marchands, le torchon brûle : le Gouverneur décide d’entreprendre le voyage jusqu’à Terrilville avec sa cour et ses Compagnes de Cœur pour mater les rebelles. Alors que Brashen, enfin rentré au pays, fait part aux femmes de la famille Vestrit des nouvelles consternantes de la capture de la Vivacia, la révolte gronde dans le port. Ne trouvant aucun appui auprès de ses pairs, Althéa accepte, pour sauver son navire bien-aimé, d’adopter le plan proposé par Brashen et Ambre, la mystérieuse fabricante de perles : réarmer le Parangon, le navire fou, et le remettre à la mer.
Mais l’argent fait cruellement défaut et, pour délivrer son père, la jeune Malta est prête à s’unir à Reyn, du désert des Pluies. Sur la Vivacia, le capitaine Kennit poursuit ses agissements de forban, sous le regard épouvanté et fasciné de Hiémain. Le pirate a découvert un moyen diabolique de se débarrasser de Kyle Havre et du prêtre fanatique, et il s’achemine petit à petit vers la réalisation de son rêve être reconnu comme le roi des pirates.

Temps de lecture d’un roman rarement battu: 1 jour et demi pour le commencer et le terminer. Oui, j’avais un dimanche de libre… et j’en ai profité. Je me suis mise en mode marathon et j’ai enchaîné les chapitres les uns après les autres. Rien de très difficile quand on sait à quel point les livres de Robin Hobb se lisent facilement. Cela dit après réflexion je ne suis pas sûre de refaire la même chose à l’avenir pour Robin Hobb. Lire vite c’est facile (quand une auteure est si douée) mais je crois que je préfère finalement prendre mon temps pour ses prochains livres. Histoire de savourer chaque chapitre et chaque moment à sa juste valeur. Ce n’est pas comme si je n’avais plus rien à lire d’autre de Robin Hobb par la suite – loin de là, vous le savez bien – mais le nombre de ses livres n’est pas non plus infini et comme chaque roman est une pépite en soi, c’est dommage de passer trop vite dessus. Un peu d’émerveillement que diable!

Bref, revenons quand même à mes moutons, à savoir ma chronique de ce cinquième tome.  *Attention aux petits spoilers qui pourraient suivre.*

Nous finissons donc ce cinquième tome avec une nouvelle aventure à l’horizon pour Althéa-Brashen-Ambre et Parangon. J’ai hâte qu’elle commence ! Pour ce qui est de Kennit le pirate – jusqu’ici un de mes chouchous – je commence à réaliser mon erreur. J’ai cru qu’il avait un meilleur fond que ça mais je commence sérieusement à revenir sur cette opinion. Je déteste ce qu’il fait de Vivacia et sa façon de la manipuler. Tout comme il manipule Etta et Hiémain pour son seul intérêt. De fait, ces derniers me font de la peine… chacun pour des raisons différentes. Etta parce qu’elle est amoureuse mais ne sait pas qu’elle compte pour du beurre et Hiémain parce que la Vivenef se détourne de lui au profit du pirate, sans égards pour ses sentiments.

Quoiqu’il en soit le développement de l’intrigue est toujours aussi plaisant et toujours aussi addictif puisqu’on sent très bien que l’auteure nous réserve des surprises. Ah cette Robin Hobb! (Et sinon je vous ai dit que j’étais fan ou pas? Sérieusement, depuis tout ce temps, si je ne vous ai toujours pas donné envie de lire ses bouquins, je ne peux plus rien faire pour vous!)

Bon, c’est pas tout mais le dernier tome de mon intégrale 2 attend, de même que le reste de ma PAL d’automne que je compte commencer très vite. (Et vous la montrer aussi au passage 😉 ) Donc je vous dis bonne lecture à tous, et à très vite ❤

frise

imaginaire

Les Aventuriers de la Mer #4 – Brumes et Tempêtes, de Robin Hobb

brumes-et-tempetes-robin-hobb_resizedcover

Dispersés, les membres de la famille Vestrit affrontent les épreuves les plus redoutables. A bord de La Vivacia, les esclaves révoltés souhaitent s’approprier le navire. Galvanisés par leur chef fanatique, ils veulent juger le capitaine Kyle, tandis que Kennit, à la tête des pirates, doit être amputé d’une jambe. Quant à Althéa, elle s’est embarquée sur L’Ophélie, une autre Vivenef. La jeune fille qui, malgré ses dénégations, ne cesse de penser à Brashen, réussira-t-elle à regagner sa patrie ? Et, si elle y parvient, le retrouvera-t-elle ? Car le pays est maintenant envahi par les Nouveaux Marchands et leurs esclaves. Seules pour gérer les vestiges de leurs propriétés, Ronica et Keffria se rongent d’inquiétude en assistant, impuissantes, à l’inéluctable décadence de leur glorieuse maison.

C’est ma folle envie de retrouver Fitz, de l’Assassin Royal (dont le premier cycle m’avait fait intensément vibrer), qui m’a fait replonger dans les Aventuriers de la Mer. En effet, comme un chacun sait, il « faut » d’abord lire les Aventuriers de la Mer avant d’entamer le second cycle de l’Assassin Royal. Donc passage obligé du côté des Vivenefs et des pirates. (Petit disclaimer : chacun fait ce qu’il veut avec ses cheveux, of course). Cela dit, je ne me suis pas trop forcée à reprendre cette saga, vous imaginez bien.

J’ai donc craqué pour l’intégrale 2 des Aventuriers de la Mer et me suis replongée avec plaisir dans les aventures d’Althéa, de Hiémain, de la Vivacia et de la famille Vestrit.

Cette histoire se boit comme du petit lait. Je ne sais comment Robin Hobb réussit ce tour de magie : le livre à peine ouvert, les pages défilent. On pensait lire quelques lignes et avant de pouvoir réaliser quoi que ce soit on en est déjà à 3 chapitres.

D’autant plus que ce tome apporte des nouveautés croustillantes. Une de ces nouveautés, et non des moindres, est l’ajout de deux points de vue éminemment intéressants : le point de vue du Désert des Pluies, grâce au personnage de Reyn, et également celui du Gouverneur (à travers Sérille sa compagne de coeur), ce jeune homme odieux traître à sa parole envers les Marchands et irrespectueux au possible.

Le passage avec les serpents de mer, au début du roman, nous enfonce encore un peu plus dans leur mystère. Cependant, d’autres aspects de l’Histoire avancent plus, notamment le fil narratif qui suit Althéa. Pour ma part, je suis toujours aussi fan des passages Hiémain-Kennit-Vivacia. D’un autre côté, l’évolution de la famille Vestrit est savoureuse à suivre, même si Malta m’insupporte au plus haut point (pour parler grossièrement « y’a des baffes dans la gueule qui se perdent ! ») – cette sale petite garce !

Toutefois, sachant que ce tome n’est en fait que le premier tiers du livre VO, je ne pense pas pouvoir en dire plus à ce stade… Si ce n’est que retrouver la plume de Robin Hobb m’amène à me demander pourquoi je m’embête à lire autre chose le reste du temps ! Pourquoi perdre du temps sur d’autres lectures quand lire Robin Hobb est un tel plaisir. (Vous l’aurez compris depuis longtemps mais je suis faaaaaan ❤ )

Donc sus au tome suivant. En avant moussaillon !!  ⚓

Bonus: la chronique d’Acr0 du blog Livrement ICI et celle d’Eirilys du blog TheLibraryAtHurtfew ICI

Mes chroniques des autres tomes : 1, 2, 3

frise

imaginaire

Mai 2016 – Bilan lectures

Bon ce mois-ci moins de lectures qu’en Avril, « seulement » 4 livres lus dont 2 services de presse MAIS (parce que oui, il y a un MAIS de taille) un de ces livres est une intégrale! Un bon gros pavé. Du coup, je pourrais même tricher et dire que j’ai lu non pas 4 livres mais 6. Ce qui revient finalement à mon score mensuel habituel. Voici donc mes lectures en images:

pixiz-03-06-2016-08-44-19

Une légère déception avec I.R.L. – mais qui m’aura au moins permis de faire la connaissance par tweets interposés de l’auteure Agnès Marot ❤ Une très belle découverte avec l’Épée de l’Hiver, malgré une certaine frustration de ne pas pouvoir en apprendre plus. Une bonne surprise avec Les Apparences, que j’ai failli laisser tomber mais qui a fini par se révéler dans la deuxième partie du roman: un vrai thriller psychologique comme je les aime! Enfin, une découverte de taille: l’intégrale 1 des Aventuriers de la Mer, de Robin Hobb = LA lecture coup de coeur du mois. (Faut-il encore que je le répète: lisez Robin Hobb, elle est trop forte!! *_* ) Découvrez mon avis sur ce début de saga : tome 1, tome 2 et tome 3.

En gros, un bon mois avec d’excellentes lectures dans l’ensemble. 🙂 Et vous? Votre bilan lectures de mai?