Big Book Haul Été 2016

bookhaul1

Parce que ça fait des lustres que je n’ai pas fait de Book Haul, et aussi parce que ça fait des semaines que j’ai ces photos en mémoire et que je n’en fais rien… je crois qu’il est VRAIMENT temps de vous parler de mes belles trouvailles de cet été. De l’occasion, des services de presse, des cadeaux et une très subtile touche de craquage… bref, que du bon et on commence tout de suite.

book-haul-2

Voilà voilà. Mon beau petit tas plein de promesses.

bookhaul3

Le plus gros de la pile figure sur cette photo: uniquement des livres d’occasion (à une exception près) que j’ai eu la chance de trouver au vide-bibliothèque de ma ville. Le tout pour 3,50€. Ça faisait des mois que je l’attendais, tout en redoutant d’avoir trop d’espoirs. Oui, parce que les vieilleries il y en avait des tonnes! MAIS j’ai quand même réussi à mettre la main sur tout ça!

  • Ma super trouvaille, de fantasy SVP (genre hyper rare dans ce type de foire aux livres): les tomes 1 et 2 des Nains, de Markus Heitz que je voulais lire depuis longtemps!
  • Je suis aussi tombée sur Matricia de Charlotte Bousquet (auteure que je n’ai encore jamais eu l’occasion de découvrir) et quand Eirilys a vu que je l’avais pris, elle m’a offert Cytheriae qu’elle a sorti de sa propre bibli pour moi. Si c’est pas trop gentil?!
  • Peter Pan, au rayon enfants, un must-read qui n’avait encore jamais croisé ma route
  • Les Cerfs-Volants de Kaboul, de Khaled Hosseini parce que… parce que MyPrettyBooks. Tout simplement.
  • Enfin, une biographie de Charlotte Brontë, que je suis allée pêcher sous une table à genoux. Parce que: auteure de roman gothique, destin plus ou moins tragique, et surtout maman de Jane Eyre ❤️

book-haul-4

Place aux SP de deux maisons d’édition que j’apprécie énormément: Denoël et Les Moutons Électriques, qui m’ont encore prouvé leur générosité. Conte de la Plaine et des Bois, de Jean-Claude Marguerite (du nature writing onirique) et L’Inclinaison, de Christopher Priest (plutôt SF) dont je vous ai déjà parlé puisqu’ils font partie de ma PAL d’automne. Et aussi Le Vaisseau Ardent que j’ai eu la grande chance de recevoir, alias LE roman qui a fait connaître Jean-Claude Marguerite (oui encore lui!). En pleine découverte passionnée des Aventuriers de la Mer je ne pouvais PAS ne pas être intriguée par ce « roman-parpaing » qui parle de pirates et de chasse au trésor!

book-haul-5

Oui, « roman-parpaing » parce que… parce que ça en a presque l’épaisseur, comme vous pouvez le juger par vous-mêmes sur la photo! Je ne sais pas combien de temps cette lecture va me prendre mais j’ai bon espoir de vivre une belle aventure!

book-haul-6

On finit avec mes 2 chouchous de ce Book Haul. Un craquage qui était vraiment nécessaire, Robin Hobb oblige, j’en avais trop besoin… (d’ailleurs il n’a pas fait long feu!) Et encore une preuve que mon amie Eirilys est un amour : elle et son chéri pensaient revendre leur exemplaire en trop de Gagner la Guerre, de Jaworski, (d’autant que cette version n’est plus éditée à ce jour) mais quand elle a appris que je recherchais activement à me le procurer elle m’a proposé un petit marché : elle me ferait cadeau du livre en échange d’un poche de sa wishlist. Donc en gros j’ai gagné un superbe livre relié en hard back même plus édité pour environ 8€. Voilà, j’ai peu d’ami(e)s mais je les choisis bien, n’est-ce pas? x) Encore un grand MERCI Eirilys, à toi et ton homme, pour ce beau cadeau.

Ce sera tout pour ce Book Haul. Depuis que j’ai pris ces photos, j’ai reçu/gagné d’autres livres (et cette PAL qui ne diminue jamais, on en parle?) mais je vous les montrerai une prochaine fois!

Sur ce, j’espère que vos lectures actuelles vous plaisent et je vous souhaite à tous de belles aventures littéraires. ❤️📖😇

Butin de Noël – Il était trois fois Noël

guirlande_noel10

Je prends enfin le temps de faire cet article que j’avais pourtant hâte de vous présenter. Il s’agit des cadeaux de Noël que j’ai eu la chance de recevoir. Comme vous vous en doutez bien sûr, je ne souhaite pas me vanter mais simplement vous faire partager un peu du bonheur que j’ai ressenti en recevant ces belles choses de la part des personnes que j’aime. Voici donc mon trésor de Noël!!

20160101_162456

Des vêtements Bizzbee, des chaussettes Oysho trop mignonnes (avec petits crampons anti-dérapants sous le pied), un Funko Pop Edward aux Mains d’Argent ❤ , des livres (parce qu’un Noël sans livres c’est la loose!), un coussin chouette entièrement réalisé au crochet par maman (ça lui a pris 3 mois!!), un magnifique sac week-end de chez Nature & Découvertes ainsi qu’un coussin chauffant raton-laveur trop choupi de la même enseigne et enfin des chaussettes de ski de compétition ^^

Vêtements Collage

Zoom sur les vêtements Bizzbee

Zoom livres Collage

Zoom sur les bouquins 😀

Et n’oublions pas le rajout de dernière minute: le cadeau d’Eirilys (il n’y a qu’elle pour me choisir si bien mes cadeaux!^^)

Mon précieuuuux <3

Mon précieuuuux ❤

Je finirai par des « cadeaux » bonus, qui sont en fait des réceptions services de presse que je ne vous avais pas montrés.

20160101_163448

Le troisième tome d’une trilogie dont les deux premiers tomes m’avaient beaucoup plu mais dont le tome 3 m’avait refroidi en ne reprenant pas l’histoire là où elle s’était arrêtée. Je pense que je le lirai quand même, juste par curiosité. // Techno Faerie est ma dernière réception en date (je n’en reçois plus beaucoup ces derniers temps car j’essaie de me consacrer à ma PAL) : un livre d’une maison d’édition très intéressante – Les Moutons Electriques – qui me tente pas mal (si on met de côté les fautes d’accord dans le résumé qui m’ont un peu piqué les yeux… j’espère que le contenu du livre a été mieux relu que ça :-/ )

Voilà pour tous ces beaux cadeaux de Noël! Oui j’ai été très gâtée et j’ose penser que ça veut dire que ma famille et mes amis m’aiment. En tout cas c’est avec amour que je les ai gâtés aussi parce qu’ils le méritent amplement ❤ Bref, avant de verser une larmichette, je vous laisse et m’en vais préparer ma future chronique! Des bisous à tous! 🙂

Crédit: le montage de la guirlande de Noël n’est pas de moi mais de D-Dream Bouquine

Tag – Mes 10 romans préférés

Bon, j’ai plusieurs tags de retard, mais celui-ci m’a beaucoup plu car c’est toujours plaisant de parler des livres qu’on aime. Je le dois au blog Les Instants Volés à la Vie et il s’agit de faire un Top Ten de mes romans chouchous. Je sais que je vous ai déjà parlé de plusieurs d’entres eux mais j’espère, à force de répétition, convaincre un maximum d’entre vous que, vraiment, il FAUT lire ces livres 😉

bg

Harry Potter, de JK Rowling

HP, of course <3

Le jour de ses onze ans, Harry Potter, un orphelin élevé par un oncle et une tante qui le détestent, voit son existence bouleversée. Un géant vient le chercher pour l’emmener à Poudlard, la célèbre école de sorcellerie où une place l’attend depuis toujours. Voler sur des balais, jeter des sorts, combattre les Trolls: Harry Potter se révèle un sorcier vraiment doué. Mais quel mystère entoure donc sa naissance et qui est l’effroyable V…, le mage dont personne n’ose prononcer le nom ?

Pourquoi ce livre?

Hum vais-je me lancer dans la réponse à cette question… J’hésite car je pourrais en écrire…des romans justement. Ne vous fiez pas à l’allure très jeunesse de cette couverture et de ce résumé. Harry Potter c’est pour tout le monde, pour tous les âges. Cette saga est juste irremplaçable à mes yeux.

bg

Les Liaisons Dangereuses, de Choderlos de Laclos

« On s’ennuie de tout, mon ange, c’est une loi de la nature ; ce n’est pas ma faute. Si donc je m’ennuie aujourd’hui d’une aventure qui m’a occupé entièrement depuis quatre mortels mois, ce n’est pas ma faute. Si, par exemple, j’ai eu juste autant d’amour que toi de vertu, et c’est sûrement beaucoup dire, il n’est pas étonnant que l’un ait fini en même temps que l’autre. Ce n’est pas ma faute. […] Aujourd’hui, une femme que j’aime éperdument exige que je te sacrifie. Ce n’est pas ma faute. […] Crois-moi, choisis un amant, comme j’ai fait une maîtresse. Ce conseil est bon, très bon ; si tu le trouves mauvais, ce n’est pas ma faute. Adieu, mon ange, je t’ai prise avec plaisir, je te quitte sans regret : je te reviendrai peut-être. Ainsi va le monde. Ce n’est pas ma faute. »

Pourquoi ce livre?

Pour l’époque, pour la langue raffinée, pour les complots, les trahisons, l’intelligence redoutable et cruelle des deux protagonistes… Pour la puissance de ce roman épistolaire tout simplement. Ce livre est une perle de la littérature, tout bonnement savoureux.

bg

Le Trône de Fer, de George RR Martin

Le Royaume des Sept Couronnes est sur le point de connaître son plus terrible hiver : par-delà le mur qui garde sa frontière nord, une armée de ténèbres se lève, menaçant de tout détruire sur son passage. Mais il en faut plus pour refroidir les ardeurs des rois, des reines, des chevaliers et des renégats qui se disputent le trône de fer, tous les coups sont permis, et seuls les plus forts, ou les plus retors s’en sortiront indemnes…

Pourquoi ce livre?

Sans doute ma saga préférée juste après Harry Potter. Ce n’est pas un mince compliment. J’ai découvert Game of Thrones en VO quand j’étais en Australie. Je voyais des gens qui, tous les matins dans le métro, lisaient cette saga et j’avoue que ça a bien piqué ma curiosité. J’ai ensuite attendu un mois en liste d’attente à la bibliothèque pour emprunter le tome 1. Et quand je l’ai eu en main, j’avoue que j’ai failli renoncer: un énorme pavé, écrit tout petit, en anglais. Mais comme j’avais attendu pendant un mois, je me suis dit qu’il était dommage de ne pas essayer. Ouf! Sinon je serais passée à côté de ça! Impensable. Bon pour abréger, c’est de la fantasy médiévale adulte, dans un monde médiéval en apparence réaliste mais qui intègre petit à petit des touches de fantastique. Ça parle de complots, d’honneur, de trahison, d’alliances… et de trône à conquérir, par tous les moyens. L’univers est hyper riche, les personnages très travaillés (et nombreux aussi), il y a du suspense, de l’humour aussi parfois, de l’espoir, de l’injustice… C’est trop bien quoi.

bg

Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand

A la fin de l'envoi, je touche!

Poète, philosophe, auteur dramatique, homme d’esprit, bretteur incomparable, Cyrano Savinien-Hercule de Bergerac ne manque pas de panache. Mais il est aussi affligé d’un nez considérable, d’un nez si disgracieux que Cyrano se croit laid. Véritable héros romantique, il n’ose avouer à Roxane l’amour qu’il éprouve pour elle car elle aime Christian, fier, intrépide et beau mais dénué d’esprit. Cyrano propose alors au jeune homme un étrange marché : Christian fera sa cour à la belle, avec les mots de Cyrano…

Pourquoi ce livre?

Gros coup de cœur pour cette pièce de théâtre que j’ai lue presque par hasard. Il a fallu que mon petit frère l’étudie en cours pour que j’aie enfin la curiosité de découvrir l’oeuvre à l’origine de la tirade du nez. Cette pièce est à mes yeux un chef d’oeuvre. C’est écrit en vers et pourtant ça se lit tout seul. C’est plein d’humour et d’esprit, ça peut aussi être triste et émouvant. C’est beau. Et Cyrano est simplement génial. Lisez Cyrano de Bergerac, vous ne pouvez qu’adorer.

bg

Orgueil & Préjugés, de Jane Austen

La couverture <3

Mme Bennet a cinq filles et compte bien les marier toutes, ce qui n’est pas une tâche facile dans l’Angleterre du début du XIXe siècle. Non que les demoiselles Bennett soient laides, mais elles n’ont pas de fortune. Et cinq maris riches, ce n’est pas si facile à trouver. Surtout quand les filles en question s’en mêlent ; elles qui ont des préjugés, éprouvent des sentiments, et n’agissent pas forcément toujours pour trouver « un bon parti ».

Pourquoi ce livre?

Pour l’écriture, pour le côté British, pour l’époque, pour la romance, pour l’humour et l’esprit de Jane Austen, pour Mr Darcy aussi. Parce que cette histoire me fera toujours rêver

bg

Les Oiseaux se Cachent pour Mourir, de Colleen McCullough

oiseaux

Sur ces terres brûlantes d’Australie, les Cleary vont entamer une nouvelle vie, loin de la misère qu’ils ont connue dans leur Nouvelle-Zélande natale. Pour Meggie, neuf ans, seule fille de cette famille de huit enfants, ce nouveau départ se présente sous les traits du père Ralph. Séduisant, doux, généreux, le jeune homme la marque à jamais, lui inspirant des sentiments qui ne cessent de grandir au fil des ans…Pour se délivrer de cette attirance réciproque, Meggie n’a plus le choix à présent : elle se résout à accepter les avances d’un saisonnier. Quant à Ralph, fidèle à sa vocation, il décide de poursuivre sa carrière ecclésiastique loin de cet amour qu’il croit impossible…

Pourquoi ce livre?

Hum, malgré le côté kitsch des couvertures et l’âge avancé de ce roman, j’aimerais pouvoir vous convaincre de lui laisser une chance. Superbe fresque familiale qui se déroule sur plusieurs générations et qui met en scène une histoire d’amour aussi intense que déchirante, le tout sur fond de bush australien (ah l’Australie ❤ ).

bg

Jane Eyre, de Charlotte Brontë

6c5244c3da21ed84992358160272e487

Après une enfance passée au pensionnat de Lowood, une sévère institution pour orphelines, Jane Eyre devient gouvernante. Elle vit désormais au château de Thornfield auprès d’Adèle, la jeune pupille d’Edward Rochester…

Pourquoi ce livre?

Parce qu’il est unique. Il mêle avec brio romantisme et roman gothique, avec d’un côté une romance parfaitement maîtrisée (c’est-à-dire bien meilleure que celles des romans chick-lit de bas étage) et de l’autre des éléments noirs et effrayants (des châteaux hantés, des ombres dans les couloirs la nuits, la folie qui rode…). Un mélange très réussi!

bg

Le Nom du Vent, de Patrick Rothfuss

J’ai libéré des princesses. J’ai incendié la ville de Trebon. J’ai suivi des pistes au clair de lune que personne n’ose évoquer durant le jour. J’ai conversé avec des dieux, aimé des femmes et écrit des chansons qui font pleurer les ménestrels. J’ai été exclu de l’Université à un âge où l’on est encore trop jeune pour y entrer. J’y étais allé pour apprendre la magie, celle dont on parle dans les histoires. Je voulais apprendre le nom du vent.

Mon nom est Kvothe.

Vous avez dû entendre parler de moi.

Son enfance dans une troupe de comédiens ambulants, ses années de misère dans une ville rongée par le crime, avant son entrée, à force de courage et d’audace, dans une prestigieuse école de magie où l’attendent de terribles dangers et de fabuleux secrets… Découvrez l’extraordinaire destin de Kvothe : magicien de génie, voleur accompli, musicien d’exception, infâme assassin. Découvrez la vérité qui a créé la légende.

Pourquoi ce livre?

Ma révélation fantasy de l’année (jusqu’à présent). Une très belle plume, poétique et musicale, un art de la narration, un héros à la fois vulnérable et bad-ass et un univers riche, plein de très bons éléments fantasy, notamment le rapport à la magie. Ce pavé se lit tout seul! Si vous aimez la fantasy vous ne pouvez pas passer à côté de ce roman! Ma chronique

bg

Derrière la Porte, de Sarah Waters

Angleterre, 1922. La guerre a laissé un monde sans hommes. Frances, vingt-six ans, promise à un avenir de vieille fille revêche, habite une grande maison dans une banlieue paisible de Londres avec sa mère. Pour payer leurs dettes, elles doivent sous-louer un étage. L’arrivée de Lilian et de Leonard Barber, tout juste mariés, va bousculer leurs habitudes mais aussi leur sens des convenances. Frances découvre, inquiète et fascinée, le mode de vie des nouveaux arrivants : rires, éclats de voix, musique du gramophone fusent à tous les étages.

Pourquoi ce livre?

Ma deuxième grande claque de l’année avec Le Nom du Vent! (Quoique l’année n’est pas finie…) Un roman qui mélange les genres: entre le roman noir, le roman érotique, le roman de mœurs… Superbement écrit, une plume envoûtante, un suspense qui va crescendo. J’ai connu un véritable book hangover après ma lecture – c’est vous dire à quel point ce roman m’a happée et rendue accro. J’ai hâte de pouvoir lire d’autres livres de l’auteure ❤ Ma chronique

bg

Les Royaumes du Nord, de Philip Pullman

a-la-croisc3a9e-des-mondes

Pourquoi la jeune Lyra, élevée dans l’atmosphère confinée d’une prestigieuse université anglaise, est-elle l’objet de tant d’attentions ? De quelle mystérieuse mission est-elle investie ? Lorsque son meilleur ami, Roger, disparaît, victime des ravisseurs d’enfants qui opèrent dans tout le pays, elle n’hésite pas à se lancer sur ses traces… Un voyage vers le Grand Nord, périlleux et exaltant, qui lui apportera la révélation de ses extraordinaires pouvoirs et la conduira à la frontière d’un autre monde.

Pourquoi ce livre?

Superbe saga de fantasy jeunesse. Une des meilleures que j’ai lu, elle peut se lire à différent niveaux: l’action et les rebondissements au premier plan, les sous-entendus adultes (sur Dieu, la religion, l’Histoire) au second plan.

bg

Voilà pour ce tag. J’espère que ça vous aura donné des idées de lecture car rien ne pourrait me faire plus plaisir que de savoir que vous pourriez piocher un de ces romans pour vos futures lectures. Et si c’est le cas n’hésitez pas à venir m’en donner des nouvelles 😉

PS: je tague quiconque serait intéressé par ce TopTen 😀

Top Ten #6 – Mes livres classiques préférés

Une fois n’est pas coutume, je vais vous faire un Top Ten qui ne correspond à rien des TTT proposés par Iani sur son blog. En fait, il se trouve que je regarde de plus en plus les vidéos de cette demoiselle et elle me donne plein d’idées (sa chaîne Youtube). Mais moi c’est pas demain la veille où je me filmerai pour me mettre en vidéo ici (haha) alors je vous fais pareil mais en article. He oui hein, faut pas déconner non plus 😀

Bref, j’ai enfin réussi à faire une liste de 10 classiques que j’ai hâte de vous livrer. Je reconnais d’avance que certains sont plus « classiques » que d’autres mais après tout la définition de « classique » est malléable puisque je ne sais plus qui a dit:

 » En littérature, un classique est un livre qui n’a jamais fini de dire ce qu’il a à dire. »

(Donc on peut y caser ce qu’on veut. Et toc!)

La couverture <3

La couverture ❤

  • Orgueil & Préjugés, de Jane Austen

Lui c’est une évidence. Découvert au lycée, après avoir vu le film avec Keira Knightley… énorme coup de coeur ❤ Je découvrais Jane Austen et son esprit, sa finesse et son humour British tout en ironie subtile. Depuis j’ai lu presque tout ce qu’elle a écrit d’autre. J’aurais aussi pu rajouter Raison & Sentiments à cette liste mais mettre 2 Jane Austen dans un TT je me suis dit que ç’aurait été un peu tricher.

Mon adaptation préférée

Mon adaptation préférée

  • Jane Eyre, de Charlotte Brontë

Encore une évidence. Par moments j’ai l’impression d’aimer encore plus Jane Eyre qu’Orgueil & Préjugés. Jane Eyre c’est du romantisme et de la poésie mêlés de gothique et de fantastique lugubre. C’est des fleurs et des fantômes, de l’amour tendre et de la folie furieuse. J’aime beaucoup comment ces contrastes se marient parfaitement pour former ce roman génial. 

.

.

  • Les Hauts de Hurlevent, d’Emily Brontë

Cette fois c’est plus « dark »: la lande hostile, le vent et les orages, les amours violents, contrariés et destructeurs, les destins tragiques et le sort cruel. C’est sombre mais c’est beau. C’est puissant.

A la fin de l'envoi, je touche!

A la fin de l’envoi, je touche!

  • Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand

Tiens du théâtre! Je n’ai jamais réellement accroché aux pièces de théâtre… malgré les très bonnes pièces que j’ai pu lire, que ce soit de Molière ou Shakespeare. Mais Cyrano m’a emballée dès ma tout première lecture. J’adore Cyrano, et d’ailleurs il me semble que ce n’est pas la première fois que j’en parle sur ce blog. Il est moche (oui disons les choses comme elles sont) avec son nez démesuré mais il compense avec tellement de choses: sa poésie (ah la la, rien qu’imaginer ses répliques dans ma tête me transporte), son humour, sa grande gueule, ses provocations… mais qui ne sont finalement qu’une sorte d’armure destinées à cacher sa grande sensibilité et son coeur amoureux. Ce personnage est fantastique! 

Mon édition

Mon édition

  • La Princesse de Clèves, de Madame de Lafayette

J’ai une affection toute spéciale pour cette histoire pour une raison précise. Quand j’étais petite, en primaire, j’étais une très bonne élève, très souvent première de la classe ou exceptionnellement deuxième. Je ne dis pas ça pour me vanter mais pour expliquer la suite. Mon « maître » de CM1 et CM2 (car c’était un homme et non une femme), qui était d’ailleurs directeur de l’école, m’aimait bien pour ça je crois. Et à la fin de mon année de CM2, à l’occasion de la fête de fin d’année, avant de laisser tout ces enfants se diriger vers la cour des grands au collège, ce monsieur a fait don à chaque élève d’un roman classique. Pour chaque élève, il avait rédigé un petit mot personnel sur les première pages. Vous aurez compris qu’il m’a donc offert La Princesse de Clèves, roman qui m’a tout de suite semblé à une éternité de ce que je pouvais lire à ce moment-là. J’avais 11 ans hein. 

Et pendant des années, le livre a traîné sur mes étagères sans jamais susciter le moindre intérêt chez moi, même quand je suis devenue assez « grande » pour le lire. Et ça a duré jusqu’à mes années de prépa littéraire quand j’ai appris que le roman faisait partie des oeuvres au programme. J’ai donc ressorti le livre que j’avais jusqu’alors délaissé et… j’ai aimé cette histoire! Ce que j’aime avec la Princesse de Clèves c’est que je ne suis jamais capable de décider si je trouve l’héroïne incroyablement bête ou merveilleusement admirable de vertu et de droiture morale. Elle est tellement pure… C’est à la fois beau et stupide. C’est très spécial donc, puisqu’on peut avoir plusieurs points de vue. C’est d’ailleurs ce qui rend ce roman si intéressant à mes yeux.

  • Les Liaisons Dangereuses, de Choderlos de Laclos

F’ouf, encore un gros coup de coeur. Ce livre je l’ai ouvert sans m’attendre à rien. Mon papi m’avait offert une collection de classiques et j’ai pris celui-ci un peu au hasard. Et je suis tombée dedans! On parlait de pureté avec la Princesse de Clèves, là on parle de fourberie et de méchanceté. Par la lecture de leur correspondance, on suit les complots et les manipulation d’un duo diabolique, le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil, qui se jouent des bonnes personnes de la société et des innocent(e)s. Mais ces personnages sont tellement intelligents et le style d’écriture tellement beau qu’on se prend à aimer cette lecture, voire même à l’adorer dans mon cas. Ce roman épistolaire est un bijou!

Gustave Courbet, Jo, la belle Irlandaise

Gustave Courbet, Jo, la belle Irlandaise

  • Les Fleurs du Mal, de Baudelaire

Je ne suis pas très orientée poésie de manière générale, voire pas du tout, mais quand j’ai étudié ça au lycée je n’ai pas pu m’empêcher d’aimer. Ça me plaisait, cette façon de décrire des choses laides d’une si belle façon, cette provocation du poète qui veut choquer et plaire en même temps… Et puis ça correspondait un peu à mon état d’esprit de l’époque… Je déprimais parce que j’étais amoureuse d’un garçon qui ne me voyait pas…  Et cette poésie dark me parlait bien. J’avoue que je ne relis pas souvent ces poèmes mais je devrais le faire je pense.

.

.

  • Vipère au Poing, d’Hervé Bazin

Un court roman mais une histoire de vie poignante. Et cette Folcoche qu’on déteste tant. Chronologiquement c’est peut-être un des tout premiers classiques que j’ai adoré! Je devrais peut-être le relire un jour. (En même temps parler de tous ces bons livres me donne envie de les relire tous!!)

Big Brother is watching you.

Big Brother is watching you.

  • 1984, de George Orwell

Mon père m’a conseillé de le lire pendant des années (de même que Sa Majesté des Mouches d’ailleurs) puis a abandonné, de guerre las. Et finalement je m’y suis mise il y a peu et je l’ai dévoré. C’est là que je me suis dit: mais pourquoi j’ai attendu si longtemps? En fait je me figurais qu’il s’agissait d’un livre lourd, difficile à lire… alors que ce n’est pas le cas! Le style est fluide et se lit vraiment bien. Si vous ne l’avez pas lu, lancez-vous! Sans compter que cette histoire reste assez… effrayante/angoissante même de nos jours. Et peut-être même plus de nos jours qu’à l’époque où il est sorti puisqu’aujourd’hui on peut constater qu’on s’oriente allègrement vers ce genre de société…

.

.

  • Autant en Emporte le Vent, de Margaret Mitchell

Oh-Mon-Dieu, j’ai failli l’oublier! Ce roman… Je connaissais le film depuis longtemps bien sûr mais j’ai découvert le livre il n’y a pas très longtemps et j’ai été complètement happée! Je vais vous dire: c’est avec ce livre que j’ai pleuré pour la première fois sur un roman. Des vraies grosses larmes! Je suis vraiment très contente de l’avoir lu et il n’est pas exclu que je le relise un jour!

Voilà donc pour ce Top Ten surgi de nulle part. Il n’est pas figé ni éternel puisque j’ai encore tant de classiques à découvrir qui pourraient me plaire… Mais sachez que je vous recommande vivement tous ces livres!

Dans tous les cas, n’hésitez pas à me dire quels sont vos classiques préférés dans les commentaires, j’adorerais savoir ça! 😉

Top Ten Tuesday #1

Le Top Ten Tuesday est un rendez-vous hebdomadaire dans lequel on liste notre top 10 selon le thème littéraire défini. 
Ce rendez-vous a initialement été créé par The Broke and the Bookish et repris en français par Iani.

A savoir que c’est une grande première pour moi puisque j’y participe pour la première fois!

top-ten-tuesday

Le thème de cette semaine étant le suivant…

Les 10 personnages qui…

(choisir: …m’énervent, …seraient mes meilleurs amis, …m’ont brisé le coeur, …m’ont fait voir la vie différemment, etc. )

…j’ai choisi de réfléchir à ceux avec qui j’aurais pu être amie, voire même « meilleurs amis ». Je n’en ai trouvé que 9 et ce n’était pas évident. Voici ma sélection:

  • Elizabeth Bennet (l’héroïne d’Orgueil & Préjugés de J. Austen)

Parce qu’elle est intelligente et qu’elle a beaucoup d’humour (j’adore son ironie ❤ ). Parce qu’elle est douce et romantique mais qu’elle ne se laisse pas faire. Parce qu’elle aime lire et parce qu’elle est un peu trop fière parfois (comme moi, ahem) même si elle sait reconnaître quand elle a tort. En résumé, parce qu’elle me ressemble un peu tout en étant plus forte que moi je pense.

  • Hermione Granger (la fille du Golden Trio – dans Harry Potter bien sûr)

Parce qu’avec Harry et Ron, elle fait un peu partie de ma vie depuis que j’ai 11-12 ans, parce qu’on a évolué ensemble et parce qu’on est un peu le même genre de fille. Avec son côté bonne élève un peu intello :idea:, on aurait pu très bien s’entendre! En fait, c’est comme si on était déjà amies depuis longtemps… *Harry Potter Forever*

  • Jane Eyre (dans le roman éponyme de Charlotte Brontë)

Elle est douce, gentille et modeste. Elle a un côté naïf mais elle sait aussi être forte. Elle a des valeurs et des principes et elle sait s’y tenir, malgré la difficulté de certaines décisions. Elle ne choisit pas la facilité mais plutôt ce qui est juste et moral. Je pourrai très bien m’accorder à la douceur de son caractère et prendre exemple sur sa force morale.

  • Mélanie Hamilton-Wilkes (la femme d’Ashley, l’homme que convoite Scarlett O’Hara dans Autant en emporte le Vent de M. Mitchell)

Mélanie est un vrai coup de coeur pour moi. Certains adorent Scarlett pour sa fougue, son impétuosité et son ambition. Moi j’admire Mélanie pour son désintéressement, sa loyauté infaillible et sa gentillesse sans bornes. Certes, elle ne brille pas par sa force de caractère, mais, elle au moins, elle sait aimer. En s’oubliant elle-même pour ceux qu’elle aime. Elle incarne l’amie loyale envers et contre tout. 🐱

  • Charlie (personnage principal de The Perks of Being a Wallflower, de Stephen Chbosky)

Un autre personnage coup de coeur: Charlie est gentil et drôle, parfois malgré lui. Il est sensible et adore lire. Trop naïf parfois (ok, souvent) mais adorable malgré tout. Je l’adore ❤

  • Sam & Patrick (les meilleurs amis de Charlie)

Deux personnages tirés du même livre: Sam (la fille dont Charlie est amoureux) et son demi-frère gay Patrick. Je les mets ensemble dans ma liste car je ne les vois pas l’un sans l’autre. Avec Sam et Patrick je me verrais bien parler garçons, histoires d’amours (voire plus), un peu ragots aussi, nous questionner ensemble sur le sens de la vie et les choix qu’on doit faire en devenant adultes. Sans compter que Sam comme Patrick savent aussi s’amuser, faire la fête et aussi…rêver 🙂

  • Joséphine (personnage principal de la trilogie de K. Pancol)

Parce que, comme beaucoup de lectrices je pense, je me suis un peu reconnue en elle sur certains aspects. Son manque de confiance en elle, notamment, ainsi que son intérêt pour pour le Moyen-Age – absolument inutile/inefficace dans la société d’aujourd’hui (comme mon intérêt pour les livres et la littérature). Son impuissance au début de la trilogie (face à son mari, à ses filles…) m’a beaucoup touchée puis je l’ai admirée quand elle a su écrire un roman (alias mon grand rêve!) et s’affirmer dans sa vie. Bref, je me sens proche d’elle.

  • Cyrano de Bergerac (dans la pièce de théâtre éponyme d’Edmond Rostand)

Celui-ci, c’est un de mes gros coup de ❤ littéraires. Cyrano est génial! Il est drôle, plein de poésie et de répliques bien pensées. Il se fait remarquer tout le temps, cherche les embrouilles mais parvient toujours à s’en sortir. Mais en fait, sa « grande gueule » cache finalement un coeur énorme et une très grande sensibilité. C’est un grand romantique, assez vulnérable au final.

En fin de compte, je me rends compte que je me sens proche des personnages doux et sensibles avec une certaine prédisposition littéraire.

Est-ce que c’est révélateur sur moi? Ca… c’est la question ^^