Mes Lectures·Top Ten Tuesday

Top Ten #6 – Mes livres classiques préférés

Une fois n’est pas coutume, je vais vous faire un Top Ten qui ne correspond à rien des TTT proposés par Iani sur son blog. En fait, il se trouve que je regarde de plus en plus les vidéos de cette demoiselle et elle me donne plein d’idées (sa chaîne Youtube). Mais moi c’est pas demain la veille où je me filmerai pour me mettre en vidéo ici (haha) alors je vous fais pareil mais en article. He oui hein, faut pas déconner non plus 😀

Bref, j’ai enfin réussi à faire une liste de 10 classiques que j’ai hâte de vous livrer. Je reconnais d’avance que certains sont plus « classiques » que d’autres mais après tout la définition de « classique » est malléable puisque je ne sais plus qui a dit:

 » En littérature, un classique est un livre qui n’a jamais fini de dire ce qu’il a à dire. »

(Donc on peut y caser ce qu’on veut. Et toc!)

La couverture <3
La couverture ❤
  • Orgueil & Préjugés, de Jane Austen

Lui c’est une évidence. Découvert au lycée, après avoir vu le film avec Keira Knightley… énorme coup de coeur ❤ Je découvrais Jane Austen et son esprit, sa finesse et son humour British tout en ironie subtile. Depuis j’ai lu presque tout ce qu’elle a écrit d’autre. J’aurais aussi pu rajouter Raison & Sentiments à cette liste mais mettre 2 Jane Austen dans un TT je me suis dit que ç’aurait été un peu tricher.

Mon adaptation préférée
Mon adaptation préférée
  • Jane Eyre, de Charlotte Brontë

Encore une évidence. Par moments j’ai l’impression d’aimer encore plus Jane Eyre qu’Orgueil & Préjugés. Jane Eyre c’est du romantisme et de la poésie mêlés de gothique et de fantastique lugubre. C’est des fleurs et des fantômes, de l’amour tendre et de la folie furieuse. J’aime beaucoup comment ces contrastes se marient parfaitement pour former ce roman génial. 

.
.
  • Les Hauts de Hurlevent, d’Emily Brontë

Cette fois c’est plus « dark »: la lande hostile, le vent et les orages, les amours violents, contrariés et destructeurs, les destins tragiques et le sort cruel. C’est sombre mais c’est beau. C’est puissant.

A la fin de l'envoi, je touche!
A la fin de l’envoi, je touche!
  • Cyrano de Bergerac, d’Edmond Rostand

Tiens du théâtre! Je n’ai jamais réellement accroché aux pièces de théâtre… malgré les très bonnes pièces que j’ai pu lire, que ce soit de Molière ou Shakespeare. Mais Cyrano m’a emballée dès ma tout première lecture. J’adore Cyrano, et d’ailleurs il me semble que ce n’est pas la première fois que j’en parle sur ce blog. Il est moche (oui disons les choses comme elles sont) avec son nez démesuré mais il compense avec tellement de choses: sa poésie (ah la la, rien qu’imaginer ses répliques dans ma tête me transporte), son humour, sa grande gueule, ses provocations… mais qui ne sont finalement qu’une sorte d’armure destinées à cacher sa grande sensibilité et son coeur amoureux. Ce personnage est fantastique! 

Mon édition
Mon édition
  • La Princesse de Clèves, de Madame de Lafayette

J’ai une affection toute spéciale pour cette histoire pour une raison précise. Quand j’étais petite, en primaire, j’étais une très bonne élève, très souvent première de la classe ou exceptionnellement deuxième. Je ne dis pas ça pour me vanter mais pour expliquer la suite. Mon « maître » de CM1 et CM2 (car c’était un homme et non une femme), qui était d’ailleurs directeur de l’école, m’aimait bien pour ça je crois. Et à la fin de mon année de CM2, à l’occasion de la fête de fin d’année, avant de laisser tout ces enfants se diriger vers la cour des grands au collège, ce monsieur a fait don à chaque élève d’un roman classique. Pour chaque élève, il avait rédigé un petit mot personnel sur les première pages. Vous aurez compris qu’il m’a donc offert La Princesse de Clèves, roman qui m’a tout de suite semblé à une éternité de ce que je pouvais lire à ce moment-là. J’avais 11 ans hein. 

Et pendant des années, le livre a traîné sur mes étagères sans jamais susciter le moindre intérêt chez moi, même quand je suis devenue assez « grande » pour le lire. Et ça a duré jusqu’à mes années de prépa littéraire quand j’ai appris que le roman faisait partie des oeuvres au programme. J’ai donc ressorti le livre que j’avais jusqu’alors délaissé et… j’ai aimé cette histoire! Ce que j’aime avec la Princesse de Clèves c’est que je ne suis jamais capable de décider si je trouve l’héroïne incroyablement bête ou merveilleusement admirable de vertu et de droiture morale. Elle est tellement pure… C’est à la fois beau et stupide. C’est très spécial donc, puisqu’on peut avoir plusieurs points de vue. C’est d’ailleurs ce qui rend ce roman si intéressant à mes yeux.

Source
Source
  • Les Liaisons Dangereuses, de Choderlos de Laclos

F’ouf, encore un gros coup de coeur. Ce livre je l’ai ouvert sans m’attendre à rien. Mon papi m’avait offert une collection de classiques et j’ai pris celui-ci un peu au hasard. Et je suis tombée dedans! On parlait de pureté avec la Princesse de Clèves, là on parle de fourberie et de méchanceté. Par la lecture de leur correspondance, on suit les complots et les manipulation d’un duo diabolique, le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil, qui se jouent des bonnes personnes de la société et des innocent(e)s. Mais ces personnages sont tellement intelligents et le style d’écriture tellement beau qu’on se prend à aimer cette lecture, voire même à l’adorer dans mon cas. Ce roman épistolaire est un bijou!

Gustave Courbet, Jo, la belle Irlandaise
Gustave Courbet, Jo, la belle Irlandaise
  • Les Fleurs du Mal, de Baudelaire

Je ne suis pas très orientée poésie de manière générale, voire pas du tout, mais quand j’ai étudié ça au lycée je n’ai pas pu m’empêcher d’aimer. Ça me plaisait, cette façon de décrire des choses laides d’une si belle façon, cette provocation du poète qui veut choquer et plaire en même temps… Et puis ça correspondait un peu à mon état d’esprit de l’époque… Je déprimais parce que j’étais amoureuse d’un garçon qui ne me voyait pas…  Et cette poésie dark me parlait bien. J’avoue que je ne relis pas souvent ces poèmes mais je devrais le faire je pense.

.
.
  • Vipère au Poing, d’Hervé Bazin

Un court roman mais une histoire de vie poignante. Et cette Folcoche qu’on déteste tant. Chronologiquement c’est peut-être un des tout premiers classiques que j’ai adoré! Je devrais peut-être le relire un jour. (En même temps parler de tous ces bons livres me donne envie de les relire tous!!)

Big Brother is watching you.
Big Brother is watching you.
  • 1984, de George Orwell

Mon père m’a conseillé de le lire pendant des années (de même que Sa Majesté des Mouches d’ailleurs) puis a abandonné, de guerre las. Et finalement je m’y suis mise il y a peu et je l’ai dévoré. C’est là que je me suis dit: mais pourquoi j’ai attendu si longtemps? En fait je me figurais qu’il s’agissait d’un livre lourd, difficile à lire… alors que ce n’est pas le cas! Le style est fluide et se lit vraiment bien. Si vous ne l’avez pas lu, lancez-vous! Sans compter que cette histoire reste assez… effrayante/angoissante même de nos jours. Et peut-être même plus de nos jours qu’à l’époque où il est sorti puisqu’aujourd’hui on peut constater qu’on s’oriente allègrement vers ce genre de société…

.
.
  • Autant en Emporte le Vent, de Margaret Mitchell

Oh-Mon-Dieu, j’ai failli l’oublier! Ce roman… Je connaissais le film depuis longtemps bien sûr mais j’ai découvert le livre il n’y a pas très longtemps et j’ai été complètement happée! Je vais vous dire: c’est avec ce livre que j’ai pleuré pour la première fois sur un roman. Des vraies grosses larmes! Je suis vraiment très contente de l’avoir lu et il n’est pas exclu que je le relise un jour!

Voilà donc pour ce Top Ten surgi de nulle part. Il n’est pas figé ni éternel puisque j’ai encore tant de classiques à découvrir qui pourraient me plaire… Mais sachez que je vous recommande vivement tous ces livres!

Dans tous les cas, n’hésitez pas à me dire quels sont vos classiques préférés dans les commentaires, j’adorerais savoir ça! 😉

Publicités

21 commentaires sur “Top Ten #6 – Mes livres classiques préférés

  1. LES LIAISONS DANGEREUSES !!! ❤
    Je suis en pleine de relecture de ce livre (c'est mon livre préféré de tous les temps), et je pourrais parler de lui des heures tellement il représente la perfection littéraire ! (Du coup je vais m'arrêter de suite car si je cite Valmont je n'ai pas fini d'expliquer pourquoi je suis amoureuse de ce personnage !)

    J'aime beaucoup ce TTT et du coup si le prochain ne m'inspire pas, je pense que je te copierai et que je prendrais ce sujet-là !

    J'aime

  2. Très bonne séléction, j’ai adoré Les liaisons dangereuses.
    Mes classiques favoris restent Une Vie de Maupassant, la Gloire de mon père de M. Pagnol et 20 000 lieux sous les mers de J. Vernes,

    J'aime

      1. Et j’ai vu que j’étais même dans ta blogroll, c’est adorable!! Mais apparemment on a plein d’autres goûts en commun, c’est cool. D’ailleurs je ne sais pas si tu le sais mais j’ai également un blog littéraire généraliste: Books are my Wonderland, si jamais tu veux venir y faire un tour 🙂

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s