SP#80 – Récits du Demi-Loup tome 3: Mers Brumeuses, de Chloé Chevalier

Pour Cathelle et Aldemor, l’heure n’est plus aux regrets. Rien n’arrêtera ce qu’ils ont déclenché.Véridienne et les Éponas, pour la première fois, lèvent les armes l’un contre l’autre. Sur les rivages des Mers Brumeuses, les Chats de Calvina et les guerrières de Malvane se jaugent, et les deux Suivantes, résignées et amères, se préparent à devoir verser le sang de leurs camarades d’enfance. Alors que leurs reines, à tort ou à raison, leur retirent peu à peu toute confiance et que leurs terres se transforment en cimetières, plus rien ne semble pouvoir empêcher les désastres à venir.Les rêves se fanent, les espoirs se muent en vaines illusions, amitiés et amours se délitent, tandis que le Demi-Loup, les yeux bandés, danse au bord du gouffre.

Ouf, ce bouquin m’a fait un bien fou!
.
Lu en 3 jours, ça faisait bieeeen trop longtemps que je n’avais pas été happée par une lecture à ce point.
Mes journées très chargées de ces dernières semaines (voire ces derniers mois), les nuits courtes associées à une lecture-fardeau que je me suis trainée pendant des jours et des jours, j’étais tombée dans ce qu’on peut appeler une « panne de lecture ». L’anthologie des Imaginales m’en a sorti tout doucement, mais c’est avec le tome 3 des Récits du Demi-Loup que j’ai vraiment eu l’impression de revivre! De respirer de nouveau!
Enfin cette sensation d’être « accrochée », cette impatience, cette avidité d’en savoir plus, d’en lire plus, toujours plus, encore! encore! Et ce petit côté rassurant aussi de se rendre compte que oui, on est toujours capable de dévorer un bon roman! *soulagement*
Mais qualifier ce livre de « bon » n’est clairement pas suffisant pour vous exprimer à quel point cette saga, écrite par Chloé Chevalier, vaut vraiment le détour.
.
Je ne sais même pas par quoi commencer tant j’ai tout aimé.
Dans un premier temps, retrouver les personnages des tomes prcédents, les princesses-reines et leurs Suivantes, est un vrai plaisir mais on a aussi la surprise – et c’est une très belle surprise – de faire la connaissance d’un nouveau narrateur qui n’est autre que Crassu, le fils adoptif de Nerès et Firment. Il nous offre un nouveau point de vue sur l’histoire et apparaît comme un jeune homme à la fois très intelligent et très naïf. Crassu se rapproche aussi de nous car on se rend compte que sa vision est un peu comme la nôtre: on perçoit chacune des héroïnes avec ses qualités et ses défauts, ce que Crassu a la maturité de voir malgré son jeune âge.
Mais ce qui captive surtout le lecteur c’est bien l’imbroglio politique du Demi-Loup. Déjà amorcées à la fin du tome 2, les tensions entre Véridienne et les Eponas (+les comtes rebelles en plein milieu) ne cessent d’augmenter de manière angoissante tout au long du récit. La vengeance de Cathelle et Aldemor est lancée et ne peut plus être freinée. Les pions sont en place, tout ne se passe pas exactement comme prévu, mais l’objectif final est bientôt atteint: le Demi-Loup est au bord du gouffre. (et nous pas loin de la crise cardiaque à force de suspense)
.
Si seulement le tome 4 pouvait être déjà dispobible!….*soupir*
Mais il faudra bien patienter avant de connaître le fin mot de cette superbe saga. Si vous ne l’aviez pas encore compris vous pouvez vous lancer les yeux fermés dans les Récits du Demi-Loup (même si je vous conseille personnellement de prendre quelques notes pendant le tome 1 histoire de ne pas trop se mélanger les pinceaux au début): c’est de l’excllente fantasy, basée sur un principe très intéressant de Suivant(e), et en plus c’est écrit par une française, cocorico! Vous n’avez plus d’excuses!!
.
Coup de coeur