Bilans·Everyday Life·Mes Lectures

Je suis vivante.

 

Mon dernier article date de fin mars. On est…fin septembre. Tout. Va. Bien. Enfin ce n’est pas exactement, strictement vrai mais on va faire comme si. Ça fait bien longtemps que j’ai envie de revenir écrire par ici mais il se trouve que je vis sans doute la pire année en termes de lectures depuis très longtemps. Pire année aussi sur d’autres aspects de ma vie mais malgré mon envie de mettre par écrit certaines choses, je ne me voyais pas trop venir déballer tout ça ici. J’aurais préféré continuer mes chroniques mais je dois bien avouer que je n’ai quasiment rien lu cette année. C’est la cata. Le désert. Le dénuement. Mes livres prennent la poussière. Autant vous dire que j’ai abandonné tous mes challenges. Rien que d’y penser, j’ai envie de rire tellement ça me semble ridicule. Gros fail. L’envie de lire m’a complètement abandonnée depuis des mois. Elle commence tout juste à refaire un peu surface mais ce n’est pas gagné pour autant car j’ai tant de choses en tête que j’ai bien du mal à me concentrer suffisamment pour lire. Mes pensées dérivent si vite.

En vrai, je n’ai envie que d’une chose, c’est d’écrire sur ce qui me remplit la tête mais je n’ose pas, ni ici, ni même chez moi pour être honnête. J’ai écrit récemment des petits bouts de texte, du bout du stylo, que je planque farouchement comme si ma vie en dépendait. J’ai replongé récemment dans mes vieux journaux intimes, des classeurs pleins de feuilles manuscrites, que j’ai tenus de mes 11 ans à mes 18 ans environ. Ça fait une dizaine de classeurs pleins. Ça m’a plu de relire tout ça. Ça fait mal un peu, parfois, ça me gêne aussi selon les moments, c’est touchant aussi, mignon, naïf et… vrai. J’envie cette possibilité que j’avais d’être entièrement moi-même par écrit, de mettre noir sur blanc chaque sentiment, chaque émotion, chaque détail, qu’il me plonge dans un ravissement euphorique ou dans des abîmes de tristesse. Je me suis un peu moquée de moi-même en relisant certains passages, mais je dois reconnaître que ces textes ont été écrits avec le coeur, les tripes, en toute transparence de moi-même vis à vis de moi-même. Ça me donne tellement envie de refaire pareil aujourd’hui. Prendre un stylo et écrire, m’écrire, pour sortir un peu de ce qui tourne en boucle dans ma tête, de tout ce que je ne partage avec personne. Pas que j’espère trouver une solution à mes problèmes ou des réponses à mes questions, quoique ça peut aider à prendre du recul, mais plutôt comme une catharsis, une purge. Notamment parce que j’ai l’impression de retrouver un peu de cette sensibilité exacerbée, de cette intensité des émotions que j’avais pendant mon adolescence jusqu’à mes 18 ans environ et que j’ai perdue pendant des années – ce que je ne réalise qu’aujourd’hui. Je ne suis pas sûre que ce soit pour mon bien, à vrai dire, mais ce dont je suis sûre c’est que ces émotions m’habitent toute entière et ne demandent qu’à sortir, d’une façon ou d’une autre. Mais en attendant de trouver un moyen de les extérioriser, chez moi, pour moi seule, ou ici, ou sur un nouveau blog que je pourrais ouvrir (une idée qui me trotte dans la tête), ou d’une autre façon, je peux toujours essayer de persévérer avec les livres. Pour penser à autre chose. Oublier. J’en viens à me demander si j’ai toujours aimé lire pour ça? Ne pas voir la réalité, enfoncer ma tête dans le sable, m’évader ? Mais je m’égare à nouveau. Revenons en aux livres.

Qu’ai-je lu en 6 mois? Eh bien pas grand chose. J’ai lu l’intégrale 5 d’Outlander, énorme pavé que j’ai adoré et qui m’a fait beaucoup de bien. J’ai découvert par hasard dans une boîte à lire Les Petits Secrets d’Emma, de Sophie Kinsella. J’ai immédiatement été convaincue par les deux premières pages. Entamé tout de suite, ça a été une très bonne surprise. Ce roman a réussi à me faire beaucoup rire quand j’en avais bien besoin, une lecture légère et parfaitement feel-good.  J’ai relu le tome 1 de la Bicyclette Bleue qui m’a énormément déçue car j’ai réalisé, choquée, qu’il s’agissait en fait d’une pâle copie d’Autant en Emporte le Vent – ce que je n’avais pas réalisé à ma première lecture puisque je ne connaissais pas encore Autant en Emporte le Vent. Désillusion sur cette saga. J’ai réussi à lire Misery, de Stephen King. L’intrigue ne m’a pas spécialement emballée mais le style facile et direct de Stephen King en a fait une lecture agréable. Et ça fait maintenant quelques jours que je me force tente de lire Le Soldat Chamane de Robin Hobb. Je me suis dit que Robin Hobb était une des valeurs les plus sûres de ma bibliothèque et que c’était donc avec elle que j’allais sortir de cette panne livresque monumentale. Mais c’était en oubliant le soin que l’auteur(e)-autrice (whatever) met à poser son histoire. Le cadre, le contexte, les personnages bla bla bla. Ça ne démarre clairement pas sur les chapeaux de roue. Je persévère comme je peux. Ça nous fait donc 4 livres en 6 mois. LOL.

Mais peu importe. Lectures ou pas, je vais essayer de reprendre ce blog en main. Et si je ne peux pas parler de livres, ni de ce qui me préoccupe dans ma vie perso, je trouverais bien d’autres sujets non? Bouffe, shopping, musiques, films-séries TV, sorties ou réflexions diverses et variées. Je me creuserai les méninges.

Sur ce, maintenant que j’ai réussi à pondre cet article (long et inutile, I know) qui je l’espère signe un retour à peu près régulier par ici, je vais essayer de faire un tour chez tout le monde et voir un peu ce que j’ai raté sur la blogosphère ces derniers temps. A plus! 🙂

10 commentaires sur “Je suis vivante.

  1. Ça fait plaisir de te lire à nouveau. Ne force pas les choses si tu n’arrives pas à lire. Je suis passée par là aussi. Tu as apparemment beaucoup en tête en ce moment !
    Je t’envoie plein de bonnes ondes !

    J'aime

  2. Cela fait plaisir de te lire, en tout cas, ce que tu dis dans ce billet semble vrai et sincère… J’ai trouvé que quand les choses ne vont pas bien, écrire est la meilleure des choses qui aident à avancer. Je ne sais pourquoi tu n’arrives plus à le faire totalement, en toute liberté, mais je ne peux que t’encourager à écrire sur un autre blog si tu le souhaites…
    Et pour tous les autres sujets, ça fait du bien finalement de parler d’autre chose parfois. J’ai tendance à vouloir faire de beaux billets sur les livres, mais finalement, c’est quand je parle du reste que ça sort plus facilement tout seul. Le principal est de se faire plaisir !

    J'aime

    1. Merci pour ton message et ta compréhension. J’ai du mal à trouver le courage de me livrer vraiment, même en en ressentant si fort le besoin. Il faut que je trouve un moyen… En attendant, oui j’essaierai de parler d’autre chose 😉

      Aimé par 1 personne

  3. J’espère que tu arriveras à panser ton âme pour que tu puisses te sentir libérée pour lire à nouveau (cette activité qui nous tient tant à cœur).

    J'aime

  4. Quand ma mère est décédée, j’ai suivi une psycho-thérapie et la psy m’avait conseillé d’écrire et de brûler ce que j’avais écrit. Si ça peut aider… En tous cas, je suis contente de te retrouver par ici ! J’espère que tu vas retrouver le goût à tout…

    J'aime

  5. Je suis contente de te lire également! J’ai connu un passage à vide pendant environ 4-5 ans où je n’ai presque rien lu….trop de choses dans ma tête, impossible de me soucier des problèmes fictifs des autres! Ce sont des passades! Ne t’inquiète pas. Ecrire fait du bien, c’est un vrai défoulatoir! Et puis parfois, lire des livres qui n’ont rien à voir avec son genre habituel fait un bien fou! Il n’y a pas à se forcer, on crée les règles et notre programme de lectures après tout! J’avais beaucoup entendu de la bicyclette bleue, je ne savais pas que ce n’était qu’une copie….C’est décevant! Bon courage!

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s