Coup de coeur·Mes Lectures

J’ai partagé l’expérience inoubliable de Cheryl Strayed dans son livre Wild

© Les Etagères de Pitiponks

Résumé: Lorsque sur un coup de tête, Cheryl Strayed boucle son sac à dos, elle n’a aucune idée de ce qui l’attend. Tout ce qu’elle sait, c’est que sa vie est un désastre. Entre une mère trop aimée, brutalement disparue, un divorce douloureux et un lourd passé de junkie, Cheryl vacille. Pour tenir debout et affronter les fantômes de son passé, elle choisit de s’en remettre à la nature et de marcher. Elle part seule pour une randonnée de mille sept cents kilomètres sur le Chemin des crêtes du Pacifique (le Pacific Crest Trail), un parcours abrupt et sauvage de l’Ouest américain. Au fil de cette longue route, elle va surmonter douleurs et fatigue pour renouer avec elle-même et finalement trouver sa voie.

Cette histoire m’a énormément marquée quand je l’ai découverte, grâce au film avec Reese Whiterspoon, lors d’un vol long courrier en direction du Pérou. Soufflée par cette histoire, par la force de l’héroïne, la beauté des paysages et la puissance de la nature, j’ai mis un moment avant de réaliser, bien plus tard, que ce film était adapté d’un livre qui racontait l’histoire vraie de son auteure: Cheryl Strayed. Quand j’ai découvert ça, le livre, intitulé Wild, a atterri illico dans ma wishlist. Ne pouvant attendre qu’on me l’offre j’ai fini par craquer et me l’offrir en VO.

La vraie Cheryl Strayed sur le PCT

Et finalement, ma lecture très récente est une nouvelle preuve que chaque livre attend toujours son moment pour être lu. J’avais commencé cette lecture il y a de ça plusieurs mois et je dois dire que j’avais eu du mal à rentrer dedans. Je me souviens très bien que j’étais dans une période où j’avais besoin de rythme, de lectures rapides, d’actions, de rebondissements… et Wild ne convenait pas, à l’évidence.

J’ai repris le livre il y a quelques jours, sur une inspiration spontanée, et j’ai tout de suite aimé. Tout de suite retrouvé cette histoire que le film avait gravé dans ma mémoire. Peut-être que j’avais besoin de ce genre de récit suite à mon accident, mais lire Wild m’a apaisée. Je me suis posée, j’ai marché avec Cheryl, souffert avec elle, oublié ma vie et ses difficultés pour me concentrer sur un pas après l’autre, observé la nature, respiré la montagne…et même si c’était juste par procuration, ça m’a fait un bien fou.

Comme si la beauté intacte de la nature qui m’entourait pouvait me rendre intacte moi aussi, en dépit de tout ce que j’avais perdu, de tout ce qu’on m’avait enlevé, de toutes les choses regrettables que j’avais fait subir tant aux autres qu’à moi-même et de toutes celles que j’avais subies.

Cheryl Strayed au Crater Lake – août 1995

Cette histoire nous démontre tellement de choses! N’importe qui peut faire preuve d’un courage héroïque, n’importe quelle femme peut se montrer aussi forte, si ce n’est plus, qu’un homme, que malgré les aléas de nos vies personnelles, les déceptions, les chagrins, les errances, la vie continue et elle vaut la peine d’être vécue. On fait partie d’un tout bien plus grand que nous, et chacun de nous a sa place dans l’harmonie du monde, même si on en doute, même si on n’en est pas conscient.

On ne peut jamais savoir pourquoi certains évènements arrivent et d’autres non, ce qui provoque quoi, ce qui détruit quoi. Quelles choses permettent à d’autres de naître, de mourir ou de changer de cours.

Cheryl Strayed a eu énormément de courage et force l’admiration: elle a su affronter les épreuves nombreuses et variées du Pacific Crest Trail mais elle aussi eu le courage de se confronter à ses démons et ses peurs enfouies pour les surmonter.

La peur est en grande partie due aux histoires qu’on se raconte, alors j’avais décidé de me raconter autres choses que ce qu’on répète aux femmes. J’avais décidé que je ne courais aucun danger. J’étais forte. Courageuse. Rien ne pourrait me vaincre. M’en tenir à cette histoire était une forme d’autopersuasion, mais, la plupart du temps, ça fonctionnait. Chaque fois que j’entendais un bruit d’origine inconnue ou que je sentais quelque chose d’horrible prendre forme dans mon imagination, je le repoussais. Je ne me laissais tout simplement pas impressionner. La peur engendre la peur. La puissance engendre la puissance. Alors j’avais opté pour la puissance.

Cheryl Strayed et Joshua (un des « Three Young Bucks ») sur le PCT près d’Odell Lake dans l’Oregon

Ce livre m’a fait l’effet d’une bouffée d’oxygène et m’a laissée les larmes aux yeux à la fin du voyage. Je suis heureuse d’avoir lue ce livre autobiographique et heureuse que de telles histoires existent dans la vraie vie. Cheryl Strayed devrait être une source d’inspiration pour nous tous. 

Coup de Coeur

17 commentaires sur “J’ai partagé l’expérience inoubliable de Cheryl Strayed dans son livre Wild

  1. Tout comme toi, j’ai commencé par voir le film pour vouloir ensuite absolument découvrir le livre (bon, en VF de mon côté). Ah, je comprends mieux pourquoi j’avais le sentiment que tu l’avais déjà lu : tu avais essayé mais ce n’était pas le bon moment de rencontre. J’ai beaucoup aimé la puissance de son récit et sa manière simple de raconter un bout d’elle.

    J'aime

    1. Ok, j’avoue tout: j’ai commencé ma lecture du livre papier en VO… et j’ai fini par basculer sur l’ebook en VF. Huhu. Sa façon de raconter est simple et touchante, elle arrive même à faire de l’humour ce que j’ai beaucoup apprécié, et ce qui allège parfois son récit parfois assez triste.

      J'aime

  2. Tres belle critique. J’avais bien aime le film et je pense que le livre doit etre effectivement tres interessant. Et je suis tout a fait d’accord avec toi, certains livres ont leur moment dans nos vies et il faut attendre le bon moment pour les lire.

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s