Divers

SP#84 – Sirius, de Stéphane Servant

C’est avec une grande joie que j’ai trouvé récemment dans ma boîte aux lettres le dernier roman de Stéphane Servant, Sirius, gentiment envoyé par les éditions du Rouergue – que je remercie pour leur confiance renouvelée.

THE book to read cet automne, il m’en a fallu moins que ça pour être interpellée. En fait, deux choses seulement ont suffi à m’attirer: 1) l’auteur, Stéphane Servant, auteur à coup de coeurs, auteur du Coeur des Louves qui m’avait complètement envoutée, et 2) LA COUVERTURE (évidemment, on ne peut pas passer à côté de cette beauté bleue).

Alors que le monde se meurt, Avril, une jeune fille, tente tant bien que mal d’élever Kid. Entre leurs expéditions pour trouver de la nourriture et les leçons données au petit garçon, le temps s’écoule doucement… jusqu’au jour où le mystérieux passé d’Avril les jette brutalement sur la route. Il leur faut maintenant survivre sur une terre stérile pleine de dangers.

Pour être vraiment honnête jusqu’au bout, une dernière chose a fini de me convaincre que je devais lire ce roman: les thèmes abordés. Le monde post-apocalyptique est un cadre qui me plaît bien de manière générale, mais c’est surtout l‘importance de la Nature et des animaux, thème qu’on retrouve déjà dans les romans précédents de l’auteur, qui m’a rassurée sur la « nouveauté » du genre auquel il s’est essayé avec Sirius.

En effet, contrairement à ses titres précédents, plus orientés ado-jeunes adultes et assez introspectifs, Stéphane Servant tente ici un roman plus jeunesse, un mélange de roman d’aventures et de conte, un conte sombre certes, mais un conte quand même, destiné à de plus jeunes lecteurs.

Bon, je vais le dire tout de suite pour me libérer de cette pierre dans ma poitrine: même si ce nouveau roman m’a touchée et tenue en haleine jusqu’à la fin, j’avais été plus touchée par Le Coeur des Louves. Sans doute parce que je m’étais sentie plus proche de l’héroïne, pour diverses raisons.

Cela étant dit, je peux maintenant m’attarder sans vergogne sur toutes les qualités de ce roman. Malgré un récit plus abordable pour les plus jeunes – longueur des chapitres, actions, rebondissements, apprentissage de Kid – on ne peut nier une vraie poésie que l’auteur glisse dans son histoire afin d’appuyer son message. Qu’il s’agisse de métaphores ou de leçons apprises par les personnages à leur dépens, Stéphane Servant nous rappelle avec ses mots et ses images – et surtout rappelle aux plus jeunes d’entre nous – que nous sommes les maîtres de notre destin. Le monde n’est pas un échec pré-programmé. Il ne suffit pas de constater que « le monde va mal, quel dommage ». Il faut comprendre pourquoi, et réaliser que nous, les humains, n’y sommes pas pour rien. Il faut écouter la Montagne, écouter le Livre Vivant des arbres et des animaux.

Alors bien sûr, les plus cyniques pourraient dire « c’est bien facile de nous faire de jolies leçons comme ça, comme si c’était facile de renverser la vapeur! » Et on pourrait leur répondre, qu’évidemment ce n’est pas demain que ça arrivera. Mais c’est important, je pense, d’éveiller la sensibilité des plus jeunes sur ces questions. Les enfants d’aujourd’hui sont les hommes et les femmes de demain, la future génération. Une génération qui pourrait être, si nous avons de la chance, plus « consciente » que celle d’aujourd’hui.

Et même sans parler de ce contact avec la Nature, encouragé par Stéphane Servant, on retrouve aussi dans ce roman un appel à l’amour de manière générale: un appel à la tolérance, la compassion, au pardon, au dialogue et au partage.

En bref, même si je n’ai pas eu de coup de coeur pour ce roman, j’ai passé un très beau moment de lecture et je félicite Stéphane Servant de servir de si belles histoires au service de belles valeurs. Le monde en a bien besoin. Roman à diffuser! (Vous avez bien des petits neveux ou petits cousins que vous allez devoir gâter à Noël non?? pensez-y! 😉 )

Publicités

11 commentaires sur “SP#84 – Sirius, de Stéphane Servant

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s