Challenge·Excellente lecture·Mes Lectures

Expiation, de Ian McEwan

9782070355532

Un livre peut attendre des années avant LE bon moment pour être lu. Eh oui, on a beau avoir des PAL énormes, ce n’est parfois pas plus mal d’attendre avant de lire certains livres. Expiation, de Ian McEwan fait partie de ces livres. Acheté et entamé juste après avoir visionné et adoré le film Atonement (VF : Reviens-moi), j’avais dévoré la première partie du roman – celle consacrée à l’été où tout a basculé – et m’étais interrompue net dans ma lecture au début de la seconde partie, apparemment consacrée à la guerre. J’étais trop déçue de passer à autre chose, à une autre époque… et lire la vie de soldat ne m’attirait pas du tout. Et la pause à durée indéterminée s’est éternisée pendant des années. Pendant longtemps je me suis dit que c’était dommage, que cette histoire était tellement belle, tellement forte… que c’était dommage de ne pas être allée au bout du livre. Déjà l’été dernier, en 2015, j’ai voulu reprendre cette lecture et n’en ai pas eu l’occasion. Mais cet été aura été le bon : j’ai recommencé ma lecture et ne me suis pas arrêtée jusqu’à la fin du livre.

Il est donc temps que je passe au vif du sujet : que penser de ce roman ?

Comme je m’y attendais à peu près, la première partie du roman demeure ma préférée : l’ambiance, l’atmosphère oppressante, la canicule qui échauffe les sentiments ainsi que, malheureusement, l’imagination débridée de Briony.

Atonement 016

Et puis cet enchaînement de méprises qui fait que la vie des personnages vire au drame. Les autres parties m’ont moins plu mais sont tout à fait cohérentes et agréables à lire.

Je dois dire que je ne me souvenais plus du style un peu ampoulé de l’auteur. C’est très bien écrit mais ça sonne parfois légèrement pompeux : on sent que l’auteur se régale à faire des détours stylistiques pour enfin dire une chose qui aurait été bien plus vite énoncée en une seule phrase. Cela dit, autant certains « détours » m’ont paru superflus, autant d’autres était très bien tournés et appuyaient judicieusement un contexte particulier – un état d’esprit, un contexte plus complexe qu’en apparence… Tout ça sans compter que la traduction anglais-français n’a pas du être toujours évidente.

Pour ce qui est de l‘histoire en elle-même, je n’ai pas eu de vraie surprise car je me souvenais très bien de certaines scènes du film et me souvenais également de la fin, plus vaguement mais quand même. Le livre correspond bien au film et vice versa, même si le découpage en différentes époques me semblait moins tranché dans le film. Mais peu importe puisque finalement ça revient au même.

Tout ça pour dire que je n’ai pas été déçue du livre, que je suis ravie d’avoir enfin pu le lire jusqu’au bout et que, sans surprise, je me suis régalée à retrouver cette atmosphère si particulière qui m’avait tant plu dans le film. D’une certaine façon, c’est une histoire qui est dure et dramatique, injuste et pourtant inévitable. C’est à la fois terrible et terriblement logique, comme ces accidents injustes, stupides, mais qui arrivent parfois. C’est une histoire qui permet aussi de se poser de bonnes questions sur ce qu’est l’enfance et le passage à l’âge adulte, sur la différence entre la vision du monde par un enfant et par un adulte. Différence parfois capitale qu’on ne soupçonnerait pas si importante.

ceb5d03f2cc3e0e5e42e7c0367bfca0f

En bref, une histoire triste mais très forte, qui met en scène un trio de personnages inoubliables… qui finissent tous trois en martyrs, victimes d’un malheureux mensonge d’enfant ; le tout très bien narré par un auteur qui sait trouver les mots justes pour chaque situation. Une très belle œuvre de la littérature britannique.

frise

Score: 3/23

summerPAL

Publicités

19 commentaires sur “Expiation, de Ian McEwan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s