Sur Ma Peau, de Gillian Flynn

Suite à ma lecture de Zoo, j’ai enchaîné avec une lecture personnelle choisie complètement arbitrairement. Enfin presque. Un thriller, de par son genre, est généralement vite lu et celui-ci était assez court : l’idée était donc de rapidement soustraire 1 livre des nombreux titres présents dans ma PAL personnelle. Et donc : -1, ma PAL tombe à… 105 livres ! >.< J’ai encore du temps de lecture devant moi hein…

J’ai donc choisi Sur Ma Peau, de Gilian Flynn.

La ville de Wind Gap dans le Missouri est sous le choc : une petite fille a disparu. Déjà, l’été dernier, une enfant avait été sauvagement assassinée…
Une jeune journaliste, Camille Preak, se rend sur place pour couvrir l’affaire. Elle-même a grandi à Wind Gap. Mais pour Camille, retourner à Wind Gap, c’est réveiller de douloureux souvenirs.
A l’adolescence, incapable de supporter la folie de sa mère, Camille a gravé sur sa peau les souffrances qu’elle n’a pu exprimer. Son corps n’est qu’un entrelacs de cicatrices… 
On retrouve bientôt le cadavre de la fillette. Très vite, Camille comprend qu’elle doit puiser en elle la force d’affronter la tragédie de son enfance si elle veut découvrir la vérité…

J’avais entendu énormément de bien de cette auteure quand j’ai commencé Les Lieux Sombres il y a quelques temps. J’avais beaucoup aimé ce roman mais j’avais été légèrement déçue car je m’attendais à mieux. Cette fois-ci, Sur Ma Peau m’a vraiment agréablement surprise car j’ai franchement adoré. J’ai été à la fois touchée et dérangée par ce roman. Il est sombre et parfois même un peu glauque mais vraiment intéressant et très bien maîtrisé. Je crois que ce que j’ai préféré dans ce roman est la place prépondérante occupée par la psychologie des personnages et les mystères des relations familiales, en particulier le rapport complexe parent-enfant. Les parents ne sont pas toujours parfaits, peuvent avoir des défauts, voire de vrais problèmes que n’importe qui d’extérieur pourrait constater avec objectivité. Mais les enfants ne sont jamais objectifs avec les parents, la relation est trop intime, trop complexe, biaisée par une foule de sentiments : gratitude ou rancœur, culpabilité, angoisse, volonté de plaire, de rendre fier ou au contraire de se démarquer, d’affronter. Ce thème de relation parent-enfant m’a plu parce que c’est un thème sur lequel je m’interroge beaucoup ces dernières années. Le roman a donc fait vibrer une corde sensible en moi. Corde d’autant plus sensible que la situation familiale de Camille, l’héroïne, est hard. Beaucoup de souffrance, infligée ou subie, et peu de bons souvenirs. Beaucoup de nœuds à défaire dans tous ces fils que constituent les sentiments dont je parlais… jusqu’à une prise de conscience brutale qui tire un trait définitif sur une enfance trop éprouvante. Par certains aspects, notamment le personnage de la mère, j’ai repensé au dernier roman de Sandrine Colette, Il Reste la Poussière, que j’ai lu récemment et adoré. La même ambiance malsaine dûe à la mère qui n’a de maman que le titre.

En bref, un superbe thriller, très intense, dérangeant et percutant… quand une histoire de meurtres fait basculer dans le sombre passé d’une famille torturée. Du suspense, de l’angoisse, de la psychologie de famille et des squelettes dans le placard… Je me suis régalée ! À lire !!

Publicités

14 réflexions sur “Sur Ma Peau, de Gillian Flynn

  1. Il faut vraiment que j’essaye cette auteure… j’ai adoré l’adaptation « Gone Girl » alors je crois que le roman me plaira encore plus ^^
    Celui que tu nous présente est dans ma PAL en plus 😉

    J'aime

  2. Pingback: Bilan lectures – Mars 2016 + mini-bilan Cold Winter Challenge | Les étagères de Pitiponks

  3. Pingback: Bilan Lectures – Mon Best of 2016 et bilan Goodreads | Les étagères de Pitiponks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s