Coup de coeur·Mes Lectures

L’Assassin Royal #6 – La Reine Solitaire, de Robin Hobb

l-assassin-royal-tome-6-la-reine-solitaire-cover

Je me rends compte tout à coup que j’ai oublié de chroniquer le dernier tome que j’ai lu de l’Assassin Royal et je vais immédiatement réparer cet oubli. J’ai donc terminé depuis un moment le tome 6 de l’Assassin Royal, à savoir le dernier du premier cycle de la saga. Et Mon Dieu que j’aime cette saga !

Alors que le tome 5 devenait très intéressant, du fait de cette Voie Magique qui avait un drôle d’effet sur Fitz, le dernier tome gagne encore en intérêt au fil des pages! Pour commencer, on en apprend enfin sur les Anciens ! Ces fameux Anciens que Vérité voulait retrouver pour sauver les Six-Duchés des Pirates Rouges.

* Attention, spoilers en pagaille dans cette chronique ! *

On est mis sur leur piste lors de l’excursion étrange de Fitz dans la ville endormie, tandis qu’il observe des tapisseries représentant des dragons.

On découvre enfin la véritable identité de Caudron qui n’est pas la simple bonne femme qu’elle prétend être : elle est en réalité une artiseuse d’un ancien clan dont elle a été bannie il y a longtemps. Elle est devenue presque immortelle grâce à la force de son Art.

Mais surtout, ce qui marque un tournant définitif à l’histoire : Fitz et sa bande retrouvent enfin Vérité ! Mais dans quel état ? Il est devenu très vieux, très maigre et semble vide, complètement ailleurs. Il n’a pas réussi à réveiller les Anciens… qui s’avèrent être les dragons de pierre endormis que la bande a admiré plus tôt. C’est pour cela qu’il a décidé de créer son propre « Ancien » : il passe ses journées et ses nuits sans dormir ni manger pour sculpter son propre dragon avec son Art. C’est à ce moment là que Caudron fait son coming-out pour mettre son Art au service du roi.

Je ne vous cache pas que ce tome est tout bonnement passionnant, on obtient une foule de réponses sur une quantité de questions qu’on se posait auparavant. On passe aussi par de grands pics d’excitation ou d’émotion, je pense notamment au moment où Fitz découvre que Burrich est amoureux de Molly et qu’il va se marier avec elle afin de protéger la petite Ortie.

Vérité, avec l’aide de Caudron et de Fitz, parvient enfin à donner la vie à son dragon – ce qui revient aussi à finir sa vie en tant qu’humain. On souffre pour Kettricken qui a lutté si longtemps pour rejoindre son époux et qui doit lui dire adieu alors qu’elle vient à peine de le retrouver… Vérité-Caudron le dragon s’envole sur le champ pour sauver les Six-Duchés tandis que Fitz et le Fou tombent aussitôt dans une embuscade tendue par Royal. Bien sûr Royal n’est pas là en personne, mais il utilise Guillot. Dans la bataille acharnée que livrent Fitz, Œil-de-Nuit et le Fou, Fitz comprend comment réveiller les Anciens : il faut du sang et le Vif. Les Anciens se réveillent finalement tous et le Fou les emmène à la rescousse de Vérité. Fitz se retrouve alors seul avec Guillot agonisant. Il profite de la faiblesse de son ennemi pour atteindre Royal avec la force de son Art et porter un coup fatal.

On découvrira par la suite que Fitz n’a pas tué Royal mais lui a lavé le cerveau et lui a imposé une fidélité sans bornes à Kettricken, ce qui est tout aussi savoureux. De toute façon, Royal finira par mourir quand même, déchiqueté dans son sommeil par une créature inconnue : sûrement le petit rongeur qui avait croisé la route de Fitz et qui cherchait vengeance pour la mort de son maître.

On finit par comprendre le phénomène de Forgisation qui découlait à l’origine des passages répétés des dragons au-dessus des Ouîtriliens et qui leur enlevait à chaque fois un peu plus d’émotions (puisque les dragons tirent leur vie des émotions des humains) Les Pirates Rouges avaient fini par comprendre ce phénomène et s’en étaient servis pour se venger, des générations plus tard.

La scène finale m’a fait un vrai pincement au cœur : Fitz vit retiré en ermite avec son loup et un aide, Cal, d’une dizaine d’années, inconnu du monde à l’exception des visites occasionnelles d’Astérie. Patience règne à Guet-de-Négoce tandis que Kettricken a retrouvé le trône des Six-Duchés et a mis au monde un garçon bien portant du nom de Dévoué. (Heu, au passage, on me fera pas croire que ce garçon est celui de Vérité hein. C’est bien avec la virilité de Fitz qu’il a été engendré ce petit…) De leur côté, Burrich et Molly vivent ensemble et s’occupent d’Ortie et du petit Chevalerie pendant qu’un 3ème est en route. Umbre est devenu conseiller de la reine et le Fou est parti, on ne sait où, sûrement retrouver les siens… ? The End

* Fin des spoilers *

Bref, j’espère que vous m’excuserez pour la longueur de cet article mais ce tome est tellement dense, on a tant de réponses et de révélations et de conclusions que je trouvais important de souligner les principales. Je suis un peu triste de la situation finale de Fitz… On aurait espéré mieux pour lui… Mais je me console en me disant que tout n’est pas encore fini puisque nous retrouverons bientôt notre héros dans un nouveau cycle (le cycle du Prophète Blanc)! Et en attendant, je vais pouvoir aller faire un tour en mer avec les Aventuriers de la Mer et y retrouver peut-être un personnage étrangement familier… Huhu. Je vous en reparlerai l’heure venue. En tout cas, je suis catégorique : l’Assassin Royal est définitivement monté sur le podium des meilleures sagas ever depuis Harry Potter. À bon entendeur 😉

coup-de-coeur

Coup de coeur

frise

imaginaire

Publicités

12 commentaires sur “L’Assassin Royal #6 – La Reine Solitaire, de Robin Hobb

  1. Pour ma part, j’ai adoré le fait qu’il finisse tout seul, juste avec son loup et un aide. C’est la conclusion logique (après tout, il est officiellement mort dans le tome 3). Les derniers chapitres sont vraiment bons et très poignants, avec de bonnes scènes d’action.

    J'aime

  2. Je vois que tu lis la saga dans l’ordre, très bonne idée (^-^) Vraiment, à chaque fois que je lis tes chroniques, j’ai envie de me replonger dans cette saga. Je pense que je craquerai d’ici quelques années mais j’aimerais d’abord diminuer ma PAL, mon objectif de l’année ^^

    J'aime

  3. Hey je me souviens moi aussi d’avoir été ravie d’en savoir plus sur les Anciens 🙂 Comme tu l’écris, ce tome est vraiment passionnant. Ahlàlàààà, les Aventuriers de la mer, encore plus fort ! (à mes yeux)

    J'aime

    1. Entre les encouragements d’Eirilys et ton approbation concernant les Aventuriers de la Mer je me demande comment j’arrive encore à me retenir xD (sans doute grâce à l’urgence des services de presse huhu)

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s