SP#46 – La Dame à la Licorne, de Tracy Chevalier

I23425

                                             Titre: La Dame à la Licorne
                                             Auteur: Tracy Chevalier

                                             Nouvelle édition parue le 15-10-2015

                                             Trad. de l’anglais (États-Unis) par Marie-Odile Fortier-Masek

                                             Maison d’édition: La Table Ronde, Collection Petit Quai Voltaire
                                    Prix: 14€
.
Et un autre livre de fini ! Un service de presse que je regrette un peu d’avoir laissé de côté pendant un temps : La Dame à La Licorne, de Tracy Chevalier.

Comme je vous le disais il y a peu, je connaissais déjà l’auteure grâce à son roman La Jeune Fille à la Perle, qui m’avait beaucoup plu et qui romançait l’histoire de cette fameuse peinture de Vermeer.

Dans ce roman, l’auteure se concentre cette fois non pas sur un tableau mais sur une autre œuvre d’art tout aussi remarquable : la superbe tapisserie de la Dame à la Licorne que l’on peut admirer au musée de Cluny, à Paris.

Pour ce qu’on sait réellement de cette tapisserie, il s’agit d’une composition de six pièces datant apparemment de la fin du XV° siècle – début du XVI°. De nombreuses interprétations auraient été avancées par les spécialistes quant à la signification de cette œuvre, les plus courantes étant les 5 sens + le désir ou six vertus allégoriques courtoises. Le commanditaire, de la maison Le Viste d’après le blason, n’aurait pas été identifié de manière définitive… de même que l’artiste reste à ce jour inconnu.

C’est donc sur tous ces mystères que l’auteure s’est basée pour laisser libre cours à son imagination. Elle s’est essayée à combler les manques et… l’exercice lui a réussi.

licorne Collage

On se laisse entraîner avec une étonnante facilité dans cette époque pourtant lointaine, dans une société où les nobles cherchent les faveurs du roi, où les jeunes filles désobéissantes sont envoyées au couvent et où les mariages sont synonymes d’alliances plutôt que d’amour. Le style est à la fois très fluide et très vivant. Les personnages sont également très intéressants, d’autant qu’on va aborder l’histoire à travers le point de vue de chacun : l’antipathique et goujat Nicolas des Innocents, l’honnête Georges de la Chapelle, l’espiègle Claude Le Viste, la fière mais résignée Geneviève de Nanterre, la raisonnable Christine du Sablon et la douce Aliénor (ma préférée).

dame-a-la-licorne-d

Les chapitres ne sont pas trop longs et alternent souvent, le tout porté par une plume légère qui ne demande aucun effort de lecture. J’ai aimé découvrir, à travers la vie des personnages, les us et coutumes de l’époque, les enjeux (financiers, politiques…) qui régissent la vie de tout un chacun… et bien sûr j’ai aimé en apprendre plus sur la tapisserie en elle-même et sur le métier de lissier (mes passages préférés étaient ceux de la famille du lissier !). J’ai été très touchée par cette famille : ils sont honnêtes, travailleurs, solidaires, s’écoutent et se comprennent. Christine, la femme, a la tête sur les épaules, Georges est assez intelligent pour savoir l’écouter et lui laisser une place que d’autres hommes de l’époque lui auraient refusée, les membres de la famille savent compter les uns sur les autres, se faire confiance, et même compter sur Aliénor, qui, malgré son handicap travaille dur pour se rendre utile à ses parents.

Avoir le point de vue de chaque personnage de l’histoire s’est révélé un vrai plaisir car tous voient leur vie bouleversée par la tapisserie et pourtant tous de manière différente. L’irruption de cette tapisserie extraordinaire dans leur vie aura des conséquences aussi différentes qu’inattendues.

En bref, une très bonne surprise que cette lecture ! Un style extrêmement fluide et étonnamment léger malgré un cadre historique on ne peut plus révolu, entre Moyen-Âge et Renaissance. Le vrai plaisir de cette lecture réside selon moi dans la façon dont l’auteure a su, avec succès, donner vie à ses personnages et leur époque. Une lecture très rafraîchissante 🙂

Publicités

13 réflexions sur “SP#46 – La Dame à la Licorne, de Tracy Chevalier

  1. Pingback: Challenge 2016 chez Les Lectures de Bouch’ | Les étagères de Pitiponks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s