L’Assassin Royal #5 – La Voie Magique, de Robin Hobb

jl6363-2009

Mon avis sur les 3 premiers tomes

Mon avis sur le tome 4

Je continue donc sur ma lancée car plus rien ne m’arrête. Même pas ma culpabilité de délaisser mes SP. Lire l’Assassin Royal est un régal de lecture comme je n’en ai plus eu depuis longtemps et je dévore cette saga avec une avidité que je croyais ne plus retrouver avant longtemps.

* Attention, cette chronique peut contenir de petits spoilers…*

Alors que le tome précédent n’était qu’une suite de questionnements et d’hésitations quant à l’avenir de Fitz, c’est dans ce tome 5 que la vraie expédition – celle qu’on savait devoir arriver – commence. Et comme par hasard, Fitz finit par se retrouver entouré de personnages importants: il retrouve le fou et Kettricken sans même les avoir vraiment cherchés. Si certaines circonstances s’arrangent facilement pour notre héros, on ne peut pas nier qu’il souffre bien comme il faut, de façon régulière. C’est à se demander comment il peut survivre à tout ça! C’est dans ce tome aussi qu’on se rend compte que deux personnages qu’on croyait secondaires sont finalement plus importants que ça: Astérie, la ménestrelle (qui a fini par bien m’agacer) et Caudron, la vieille qui en sait un peu trop sur tout. Je la soupçonne d’être de la famille de Fitz, soit de la branche de sa mère (la grande inconnue) soit de celle des Loinvoyants.

Ce tome-ci nous interroge aussi beaucoup sur le personnage du Fou, personnage qui ne m’a jamais autant plu/intrigué que dans ce tome. On apprend qu’il est le Prophète blanc qui va faire en sorte, en guidant le Catalyseur (alias Fitzounet), de sauver le monde de l’anéantissement. J’aime beaucoup sa relation avec Fitz même si on en vient à se demander, notamment grâce aux piques d’Astérie, quelle est la vraie nature de cette relation. « Le Fou est une femme et elle est amoureuse de vous. » J’ai hâte d’en apprendre plus sur lui (elle?) et sur Caudron.

En attendant, Fitz doit se débrouiller pour survivre à la route d’Art sans se faire repérer ou attaquer par les sbires de Royal l’infâme… ce qui n’est pas gagné!

À suivre donc…

coup-de-coeur

Coup de coeur

frise

imaginaire

Publicités

7 réflexions sur “L’Assassin Royal #5 – La Voie Magique, de Robin Hobb

  1. Pingback: Janvier 2016 – Bilan lectures | Les étagères de Pitiponks

  2. Pingback: Bilan Lectures – Mon Best of 2016 et bilan Goodreads | Les étagères de Pitiponks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s