La Passe-Miroir – tomes 1 & 2, de Christelle Dabos

la_passe-miroir

Pour commencer cette chronique 2 en 1 je vais remettre les choses dans leur contexte. Il faut savoir que j’ai commencé à lire Les Fiancés de l’Hiver en parallèle de ma lecture passionnée de l’Assassin Royal (mon dernier et monumental coup de coeur) alors je pense pouvoir dire que le début de cette saga (trilogie ?) a été légèrement ternie par mon enthousiasme pour la saga de Robin Hobb. De ce fait, j’ai trouvé le début des Fiancés de l’Hiver intéressant mais sans plus. Peut-être un peu lent… L’univers me semblait sympathique mais j’étais encore trop absorbée par l’univers de Fitz pour me laisser vraiment emporter. Quand j’ai enfin réussi à poser l’AR et à faire une vraie pause, j’ai alors pu me concentrer sur le roman de Christelle Dabos. À partir de ce moment-là mon intérêt a fini par s’accentuer tout doucement, jusqu’à la dernière partie du livre qui m’a vraiment captivée ! Au point de terminer le roman d’une traite alors que je devais attendre Eirilys pour notre lecture commune ( ! shame on me !)

20151209_122343

Et là cette fin en queue de poisson ! Ce cliffhanger m’a vraiment énervée ! Heureusement que j’avais déjà le tome 2 sur ma liseuse. Je n’ai pas attendu, ni un jour, ni même une heure et j’ai enchaîné avec le tome 2 sans faire aucune séparation entre les deux tomes. C’est pourquoi je fais aujourd’hui une seule chronique pour les deux tomes. À mes yeux le tome 1 sert vraiment d’introduction à cette saga et malgré les bonnes bases qu’il pose, je ne l’ai pas trouvé passionnant. Agréable et intéressant, mais pas captivant… au contraire du tome 2 qui m’a complètement emportée : je l’ai dévoré en 2 petits jours ! En fait, les choses deviennent intéressantes à partir du moment où Ophélie arrive à la cour. C’est à partir de ce moment que les choses se corsent et qu’on comprend qu’Ophélie est mêlée, malgré elle, à quelque chose qui la dépasse. J’ai vraiment bien adhéré à cet univers qui fourmille d’éléments intéressants : les illusions, les sabliers, les Roses des Vents, les esprits de famille, le mystère de leur Livre, les intrigues de cour, le personnage de Thorn mystérieux et insaisissable… Les autres personnages ne sont pas non plus en reste et se révèlent plus complexes qu’il n’y paraît au premier abord : la tante Roseline, Bérénilde, la grand-mère, Renard et Gaëlle, Archibald (sans doute mon personnage préféré !)… et le seigneur Farouk aussi. Jolie galerie de personnages dans un joli cadre fantastique bien monté. J’ai pris beaucoup de plaisir à ma lecture (surtout concernant le tome 2) mais je ressors encore frustrée de cette lecture : la fin du tome 2 n’est peut-être pas aussi énervante que celle du tome 1 mais il y a quand même de quoi râler !! Je n’ai plus qu’une seule chose à dire : vivement le tome 3 !!

frise

11058115_895356153875466_8559854258751499525_n

8760376

Publicités

23 réflexions sur “La Passe-Miroir – tomes 1 & 2, de Christelle Dabos

  1. Oh oui, vivement le troisième tome 🙂 Quand Eirilys m’a annoncé que les liriez en lecture commune, je vous ai trouvées courageuses, moi qui les avais dévorés 😉 je vois que tu n’as pas pu résister à la tentation. Cet univers est vraiment prenant (bon, sans doute celui de Hobb encore plus).

    J'aime

  2. Pingback: Bilan lectures – Mars 2016 + mini-bilan Cold Winter Challenge | Les étagères de Pitiponks

  3. Pingback: Séries en cours / Fin de séries | Les étagères de Pitiponks

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s