Aeternia, tomes 1 & 2, de Gabriel Katz

20150926_140326

Ah la la… Depuis le temps que ce diptyque me faisait envie, après tous les éloges, tous les coups de coeur que lui a décerné la blogosphère, vous comprendrez que je mourrais d’envie de lire Aeternia! De ce fait, quand j’ai enfin eu les précieux dans ma PAL, eh bien ils en sont vite sortis!

Mais cette fois, je vais sans doute faire un peu tache sur la blogosphère car il se trouve que j’ai un avis assez mitigé sur ce diptyque. Et j’en suis la première surprise, car je pensais vraiment tomber amoureuse de cette histoire. Vraiment, j’aurais adoré vous dire « j’ai adoré!! » mais ce n’est pas exactement le cas et je vais tout de suite m’expliquer.

En réalité il y a beaucoup de choses que j’ai vraiment aimées dans Aeternia, mais également beaucoup d’éléments qui m’ont déçue. On va commencer par ces petites déceptions qui me chagrinent un peu.

aeternia_couv

Tout d’abord, c’est bête mais je ne m’attendais pas à ce que l’intrigue se résume à une guerre de religions. Certes, la quatrième de couverture l’annonçait mais je pensais qu’il y aurait un peu plus que ça. Cela dit, la surprise passée, on s’y fait vite et ça en devient assez palpitant, surtout dans le tome 2. Ce qui m’amène à mon deuxième élément décevant: j’ai trouvé qu’il y avait un grand déséquilibre entre le tome 1 et 2. Bien que j’aie lu avec plaisir le tome 1, force m’est de reconnaître qu’il ne s’y passe pas grand chose. Démarrage en trombe avec la situation initiale immédiatement chamboulée et final à suspense qui vient une nouvelle fois tout renverser, mais entre les deux… mouais. Pas grand chose, même si je reconnais aisément qu’on a sans doute besoin de ce temps de lecture pour se familiariser avec le monde de Kyrénia, les enjeux, les différents pouvoirs et les différents personnages. En fait, à mes yeux, le tome 1 sert plus d’introduction qu’autre chose. Ce n’est que dans les dernières pages qu’on perçoit enfin l’intrigue riche et complexe qu’on attendait. Et d’ailleurs parlons-en du final. Je ne remercie pas trop la blogosphère d’avoir crié au scandale d’une telle fin, parce que, du coup, je l’avais vue venir à trois kilomètres. Mais bon, ça ne la rend pas plus facile à vivre.

Bon finissons-en avec les points négatifs: je ressors assez frustrée de cette lecture, principalement pour deux raisons. La première est que certains personnages bien méchants s’en sortent sans une égratignure pendant que les gentils morflent comme des malheureux. Franchement, y’en a un (une) qui aurait vraiment mérité de mourir, ne serait-ce que pour l’apaisement du lecteur. Mais bon… La deuxième raison qui me fait ressortir de cette lecture frustrée est que j’ai comme un sentiment d’inachevé. J’ai essayé d’exprimer ce sentiment à mon chéri ce midi et j’ai eu du mal à être claire, alors je re-essaye ici. L’auteur a développé beaucoup de très bonnes idées, avec des personnages vraiment intéressants et qui sortent des sentiers battus des héros habituels, avec un bon travail sur la religion et l’influence qu’elle peut avoir sur le peuple, sur la corruption des puissants, sans parler de l’univers des gladiateurs… mais malgré tout ces bons éléments, j’ai le sentiment que l’auteur n’est pas réellement allé au bout de ses idées. Prenons exemple sur Harry Potter. Chaque livre de la saga, individuellement, peut être lu pour lui seul car chaque tome a sa propre intrigue qui se résout à la fin du livre. Mais on ne mesure vraiment le poids de cette intrigue que lorsqu’elle prend place dans l’intrigue plus vaste développée sur les 7 tomes. Eh bien, j’ai comme ce sentiment frustrant qu’Aeternia est une « petite aventure » qui prend place dans un « tout » plus vaste… sauf qu’il n’y aura pas de « tout plus vaste » puisqu’aucune suite n’est prévue (à ce que je sache)!

Bref, voilà pourquoi je me sens un peu tristounette de ne pas avoir trouvé dans cette histoire ce que j’attendais. Il n’empêche qu’il y aussi de nombreux éléments que j’ai beaucoup apprécié, tellement que je n’hésiterai sans doute pas à lire une autre saga de l’auteur (Le Puits des Mémoires, au hasard!).

puits-des-mémoires-intégrale1-535x264

Déjà, j’ai vraiment aimé les personnages-héros auxquels on a affaire dans Aeternia. Comme je le disais, ils sortent de l’ordinaire : des gladiateurs un peu bourrins, incultes mais sympathiques et drôles, un prêtre intelligent, ambitieux et corrompu mais qui parvient, on ne sait comment, à rester aimable à nos yeux de lecteurs… Ça rafraîchit un peu nos habitudes de héros quasi-parfaits. D’autre part, une fois passée ma surprise de me retrouver en plein guerre de religions, j’ai su apprécier à sa juste valeur le travail de l’auteur sur le sujet. La foi et ce qu’on est prêt à faire/sacrifier en son nom, l’hystérie de certains adorateurs aveuglés, la manipulation des foules, l’opportunisme des dirigeants, les mythes et les mensonges, la violence inutile et irrationnelle… J’ai trouvé beaucoup de vérités dans cette fiction, ce qui m’a fait parfois m’arrêter dans ma lecture pour faire des parallèles avec le monde d’aujourd’hui et ce que les gens font au nom d’un dieu ou d’une religion. Pour finir, j’ai bien aimé l’humour, même très subtil, utilisé par l’auteur à travers les personnages de Leth Marek et Desmeon. 

Alors il est certain que si on jette un oeil à ma chronique, on dirait que les points négatifs pèsent plus lourd dans la balance – vu que j’en ai fais des tartines – mais c’est surtout parce qu’on a toujours plus tendance à justifier des points négatifs que positifs. Mais je conclurai en vous disant que dans ma balance intérieure, le plus et le moins s’équilibrent. Je ressors donc d’Aeternia avec des sentiments partagés… mais les éléments positifs étant ce qu’ils sont, je pense tout de même lire un jour (bientôt j’espère) Le Puits des Mémoires, dont j’ai aussi entendu beaucoup de bien. A voir donc 🙂

Tilt

Score: 2 / 21

Logo 2

Publicités

18 réflexions sur “Aeternia, tomes 1 & 2, de Gabriel Katz

  1. Je comprends tout à fait ton ressenti! Je n’ai pas encore lu le tome 2, mais j’étais aussi ressorti un peu mitigée du tome 1 (j’espère que je n’ai pas deviné de qui tu parlais quand tu disais qu’il y avait une qui méritait de mourir :S )
    J’espère que Le puits des mémoires te plaira davantage!

    J'aime

  2. Tu es la première personne en effet à avoir un avis mitigé que je lis, mais j’aime la façon dont tu explique ces points, c’est très intéressant. Il est certain que je lirai cette saga comme Le puits des mémoires car je souhaite découvre l’auteur =)

    J'aime

  3. Contente de lire un article un peu moins dithyrambique ^^. Je n’ai pas accroché au tome 1, du coup je n’ai pas lu le 2 (et je n’ai pas eu envie d’en parler sur mon blog, préférant présenter mes coups de cœur). Comme points positifs, j’ai trouvé la couverture jolie, le style fluide et l’intrigue plutôt haletante, mais le reste (univers, personnages, climax) ne m’a pas emballée …

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s