Mes Lectures·Services de presse

SP#35 – Le faire ou mourir, de Claire-Lise Marguier

Oui, un autre service de presse de lu ! Et un très bon en plus !

Le faire ou mourir, de Claire-Lise Marguier

Vus de l’extérieur, ils faisaient plutôt peur, ceux de la bande à Samy, avec leurs coupes de cheveux étranges, leurs vêtements noirs, leurs piercings… Mais le jour où les skateurs s’en sont pris au nouveau du collège, Dam, avec son physique de frite molle, c’est Samy qui s’est interposé et lui a sauvé la mise. Et c’est comme ça qu’ils se sont rencontrés et que l’histoire a commencé. Samy a essuyé le sang qui coulait de la tempe de Dam, avec sa manche noire. C’était la première fois que quelqu’un le touchait avec autant de douceur…

Une excellente surprise avec ce roman, aussi court que fort. J’ai tout aimé dans ce livre. Deuxième fois de ma vie seulement que je lis un roman ayant pour thème (ou sous-thème) l’homosexualité et c’est encore un coup de cœur (le premier étant Derrière la Porte, de Sarah Waters). Je me permets de le souligner car j’aurais pensé que ce sujet me mettrait mal à l’aise mais ce n’est pas du tout le cas ici. Mais bien sûr il ne s’agit pas que de ça…

Le faire ou mourir est un roman pour adolescents qui aborde beaucoup de problématiques importantes à cet âge-là. Le mal-être général que peut ressentir un adolescent sensible et vulnérable, de son incompréhension avec ses parents, de scarification aussi (qui est un sujet grave et qui amène certains passages que j’ai trouvés très durs) et de l’éveil des premiers émois. Et tout ces sujets, parfois graves voire tabous, sont extrêmement bien traités, avec beaucoup de justesse.

Ce roman est saturé d’émotions, de la première à la dernière ligne, des émotions parfois contradictoires, en dents de scie – comment on peut passer du désespoir le plus profond au bonheur extrême en un clin d’œil. Dam est tellement attachant, tellement perdu… et tellement semblable à l’adolescent qu’on a tous été à un moment donné (la scarification en moins peut-être, hum). J’ai adoré Damien, Samy et leur bande… C’est fou comme en seulement quelques pages je me suis attachée à ces jeunes vêtus de noir à la langue percée !^^

Et cerise sur le gâteau : la fin du livre, bien que déconcertante, est à mes yeux parfaite et souligne beaucoup de choses. Il ne faut pas s’enfermer, ne pas s’empêcher de ressentir des émotions et surtout ne pas avoir peur d’en parler, de les exprimer – que ce soit de vive voix à quelqu’un de confiance ou même simplement par écrit, juste pour extérioriser. Bref, un superbe livre pour adolescents qui amène avec justesse et tendresse de belles conclusions.

Merci aux éditions du Rouergue pour cette lecture!

Publicités

21 commentaires sur “SP#35 – Le faire ou mourir, de Claire-Lise Marguier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s