Movies

Mini-chroniques… Films

Bon, comme promis, je vous fais cet article « spécial films » avant de perdre la motivation de le faire. Ce mois-ci j’ai très peu lu mais, d’un autre côté, je me suis gavée de films. Je vous laisse donc avec un aperçu de ce que j’ai vu et mon avis rapide pour chaque film.

imitation_game

1940 : Alan Turing, mathématicien, cryptologue, est chargé par le gouvernement Britannique de percer le secret de la célèbre machine de cryptage allemande Enigma, réputée inviolable.
À la tête d’une équipe improbable de savants, linguistes, champions d’échecs et agents du renseignement, Turing s’attaque au chef-d’œuvre de complexité dont la clef peut conduire à la victoire.

La bande-annonce

Première découverte, Imitation Game. Depuis le temps que je voulais le voir, je suis ravie d’avoir enfin pu le découvrir… car quelle découverte! Coup de coeur pour ce film qui a su me plaire du début à la fin, sous tous points de vue. Un personnage principal génial, aux sens propre et figuré, un acteur complètement à la hauteur de son personnage, des personnages secondaires parfaits, intelligents et attachants comme il faut, une intrigue inspirée d’une histoire vraie fascinante… Que demander de plus? 🙂

paddington-banner

Paddington raconte l’histoire d’un jeune ours péruvien fraîchement débarqué à Londres, à la recherche d’un foyer et d’une vie meilleure. Il réalise vite que la ville de ses rêves n’est pas aussi accueillante qu’il croyait. Par chance, il rencontre la famille Brown et en devient peu à peu un membre à part entière.

La bande-annonce

Petite pause jeunesse avec Paddington. Moment fraîcheur et tendresse avec ce petit ours mignon mais naïf et très maladroit, qui va de catastrophe en catastrophe, au grand dam de M. Brown, le père de famille (alias Monsieur le Comte de Downton Abbey!). Une leçon sur l’hospitalité, l’indulgence, la confiance et l’amour bien sûr. 

Wild

Après plusieurs années d’errance, d’addiction et l’échec de son couple, Cheryl Strayed prend une décision radicale : elle tourne le dos à son passé et, sans aucune expérience, se lance dans un périple en solitaire de 1700 kilomètres, à pied, avec pour seule compagnie le souvenir de sa mère disparue… Cheryl va affronter ses plus grandes peurs, approcher ses limites, frôler la folie et découvrir sa force.

La bande-annonce

Autre coup coeur pour ce film, un coup de coeur surprise. Je n’avais jamais entendu parler de ce film avant… ni du livre « Wild » qui l’a inspiré, et que je me suis empressée de me procurer. Il s’agit de l’adaptation cinématographique d’une histoire vraie, le récit de l’aventure vécue par Cheryl Strayed, partie sur un coup de tête à la conquête du Pacific Crest Trail, un des sentiers de randonnée américains les plus longs, sauvages et difficiles. Evidemment, ce film n’est pas sans rappeler le célèbre « Into the Wild »… mais, alors que j’avais détesté « Into the Wild », je me suis complètement laissée happer par « Wild ». Reese Whiterspoon est superbe dans son rôle, et Cheryl Strayed force carrément l’admiration. Sans parler des paysages, de la force de la nature, du désert qui, comme je le disais dans mon article précédent, constitue un cadre fascinant. J’ai hâte de lire les mémoires de Cheryl Strayed! (En bonus, petit aperçu de la BSO…)

15213

Plongée dans l’univers du football américain. Au Tenessee, Michael Oher, un jeune noir américain, trouve sa voie grâce à l’amour de sa famille adoptive et à son talent pour le football.

La bande-annonce

Dans un autre genre, The Blind Side n’est pas un film que j’aurai pensé voir un jour. Il s’agit une fois de plus d’un film inspiré d’une histoire vraie, la jeunesse de Michael Oher, joueur de football américain. A priori rien qui ne puisse m’intéresser, me direz-vous. A part que je me suis retrouvée devant, et que je me suis laissée allée à regarder. Un film sympathique, une histoire émouvante, Sandra Bullock… que dire, sinon, que j’ai passé un bon moment tout compte fait ^^

53badfad0dd18

Peter Quill est un aventurier traqué par tous les chasseurs de primes pour avoir volé un mystérieux globe convoité par le puissant Ronan, dont les agissements menacent l’univers tout entier. Lorsqu’il découvre le véritable pouvoir de ce globe et la menace qui pèse sur la galaxie, il conclut une alliance fragile avec quatre aliens disparates : Rocket, un raton laveur fin tireur, Groot, un humanoïde semblable à un arbre, l’énigmatique et mortelle Gamora, et Drax le Destructeur, qui ne rêve que de vengeance. En les ralliant à sa cause, il les convainc de livrer un ultime combat aussi désespéré soit-il pour sauver ce qui peut encore l’être …

La bande-annonce

Là encore c’est le pur hasard qui m’a conduite à regarder ce film. Quand j’ai compris, au générique, de quel film il s’agissait, je vous avoue que j’étais contente. J’allais enfin découvrir qui étaient ces fameux Gardiens de la Galaxie. Et puis Groot quoi! Bon manque de pot, la version que j’ai regardée était en espagnol sous-titrée anglais, du coup, j’ai bien peur que Groot me rappelle pour toujours la phrase « Yo-Soy-Groot! » Ouais… Mais c’est comme ça. J’ai aussi pu découvrir le chouchou d’Eirilys qui n’est autre que Rocket! Bref, vous l’aurez compris ça m’a bien plu, des personnages sympas, un univers un peu « SF kitsch », de la bonne musique et de l’humour… Une chouette découverte 🙂

TLANDban

Liés par un sort commun, Casey – une adolescente brillante et optimiste, douée d’une grande curiosité scientifique – et Frank, un homme qui fut autrefois un jeune inventeur de génie avant de perdre ses illusions, s’embarquent pour une périlleuse mission. Leur but : découvrir les secrets d’un lieu mystérieux du nom de Tomorrowland, un endroit situé quelque part dans le temps et l’espace, qui ne semble exister que dans leur mémoire commune… Ce qu’ils y feront changera à jamais la face du monde… et leur propre destin !

La bande-annonce

Bon, on finit par du moins bon. Je dois avouer qu’A la Poursuite de Demain m’a déçue. Alors certes on a des bons acteurs (dont George Clooney, of course), des bons sentiments, un message d’espoir, des belles images toussa toussa, mais je m’attendais à autre chose. J’ai eu l’étrange sentiment qu’on avait affaire à une intrigue d’adultes traitée comme une intrigue pour enfants. Je m’attendais à plus que ça… Dommage.

Publicités

12 commentaires sur “Mini-chroniques… Films

  1. Plutôt de bonne pioches alors :).
    J’ai aussi adoré The imitation game, j’ai détesté Les gardiens de la galaxie (mais c’est mon avis personnel). Je ne connaissais pas Wild, The blind side et Paddington ne m’intéressait pas plus que ça :).
    Je suis surprise pour A la poursuite de Demain, j’ai eu plutôt de bons échos pour ce film.
    Tu as eu raison de faire cet article :).
    Bisous!

    J'aime

    1. Eh bien disons que j’avais détesté Into The Wild à cause de la fin… alors que là j’étais contente de la fin. Je te le conseille vraiment! Pour ce qui est d’A la Poursuite de demain, je suis complètement passée à côté :-/

      J'aime

  2. C’est marrant, je viens juste de me terminer un petit Groot en perles Hama ^^
    J’ai adoré ce personnage… et le film est super sympa ! J’adore tout particulièrement la bande son, qui pour une fois est sacrément originale 🙂

    Wild et Paddington font partie des films que j’ai très envie de voir, il va falloir que je m’y mette 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s