SP#9 – Un destin miniature, de Gaëlle Heureux

IMG_20150301_145103

Titre : Un destin miniature

Auteur : Gaëlle Heureux

Editeur : Editions de la Table Ronde

Date de publication : 05/02/2015

Prix : 16,00 €

Quatrième de couverture

Couvé par sa mère, Paul Parc décide, un soir d’automne, de prendre la fuite. Il laisse en plan sa thèse d’économie et, à l’heure de la soupe poireaux-pommes de terre, part à l’aventure en direction de la mer. Au fil de son périple se succèdent les épreuves, les amours et les rencontres cocasses avec sœur Marie-Xavier (alias SMX), Elfriede, l’archiviste philosophe, ou encore Reine Boudsoque, la voisine aux pantoufles lapin. 

Discret et sensible, Paul parvient à construire sa vie à son image, jusqu’au jour où, propulsé dans un univers glorifiant la réussite individuelle et l’esprit de conquête, il doit s’échapper de nouveau…

Mon avis

Un roman très court qui se lit bien. Un personnage principal, Paul Parc, à la fois très normal, un jeune monsieur-tout-le-monde, et en même temps intelligent et un peu bizarre. On aime bien suivre sa fuite puis sa nouvelle vie, son nouveau départ à zéro… et surtout ses petites réflexions sur la vie de manière générale, toujours justes et amusantes.

Ce roman est à la fois improbable et sympathique… mais je n’ai pas été touchée plus que ça. D’autant que ce livre n’a pas de fin à proprement parler. Le roman s’arrête comme il aurait pu continuer ainsi un moment… mais j’imagine qu’à ce moment-là, le lecteur a pu voir ce qu’il devait voir.

Bref, une lecture agréable et rapide mais qui me laisse un peu indifférente, malheureusement. Toutefois, ce genre de lecture a très certainement son public et j’imagine facilement que d’autres puissent y trouver leur compte. Une question de goût et de couleurs… 😉

Merci quand même aux éditions de La Table Ronde pour cette lecture!

Publicités

4 réflexions sur “SP#9 – Un destin miniature, de Gaëlle Heureux

    • Avec plaisir ^^ En ce qui concerne la fin, c’est aussi un choix de style / de narration. C’est une fin très très ouverte en fait. Moi j’ai du mal avec ce genre de fin mais ça peut plaire à d’autres 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s