Movies

Interstellar – de Christopher Nolan

Interstellar-2014-Movie-HD-Picture

Synopsis: 

Dans le futur, la Terre se meurt. Pollution, sécheresse, famine, la survie de l’espèce humaine est en jeu. un scientifique un peu barré monte alors un projet extraordinaire. Des astronautes vont franchir un portail spatial afin de découvrir une nouvelle planète pour accueillir l’humanité. Cooper (incarné par Matthew McConaughey) est choisi pour mener la mission.

Bon, j’ai très envie de vous parler de ce film que je suis allée voir Mercredi avec le chéri… mais je sens que ça va être difficile. Ce film m’a un peu bouleversée dans le sens où il m’a fait ressentir plein de choses en même temps: de la peur, de l’angoisse, de la fascination, de l’admiration, de la nostalgie voire des regrets. Je vais essayer de faire le tri et de vous expliquer un peu tout ça. Mais déjà remettons les choses un tant soit peu dans leur contexte.

Il faut savoir que ce film a été réalisé par Christopher Nolan, soit pas n’importe qui puisqu’il s’agit du réalisateur d’Inception (entre autres films connus). Et il était clairement dit dans le résumé que « si Inception explorait les diverses dimensions du rêve, Interstellar fait la même chose mais pour l’espace ». Bon j’ai mis des guillemets alors que la citation n’est pas exacte mais c’était l’idée. Et en effet, au sortir du film, j’ai approuvé cette comparaison: le genre de scénario en perspective qui fait se prendre un peu la tête.

interstellar_movie-wide

Nous assistons donc à près de 3h (quand même!) de grand spectacle. Et les 3 heures passent bien! Pour parler du film en lui-même, il est très réussi: des images à couper le souffle et d’une qualité incroyable, des acteurs très bons dans leur rôle et une vraie recherche derrière le pitch. Bon il y a toujours quelques éléments américains-hollywoodiens qui sont inévitables: du genre le drapeau américain planté sur les autres planètes. Comme si toute l’humanité entière était représentée par les Américains. Comme si les progrès de la science n’étaient dûs qu’aux Américains! Sérieusement, ne pourrait-on pas créer un drapeau mondial? Histoire que, dans les autres planètes voire galaxies, la Terre et tous ses habitants (et pas seulement ceux des Etats-Unis) soit représentés. Mais je m’emballe pour un détail. Ce film est vraiment très bon et surtout: il m’a fait prendre conscience de plein choses, des choses que je savais déjà mais auxquelles je pense rarement et d’autres que je n’avais jamais réellement réalisées.

Pour commencer, la beauté et l’infini de l’espace. Ce film réussit avec brio à nous donner un aperçu de ce qu’est l’infini et rien que de l’écrire c’est assez dingue: comment concevoir, avec notre pauvre esprit limité, la dimension de l’infini. Comment concevoir ce qui est impossible à concevoir, pour nous pauvres humains. Et pourtant c’est ce que j’ai ressenti et ça m’a donné des émotions de dingue. De la peur et de l’angoisse pour commencer. Personnellement je ne comprends PAS comment des êtres humains puissent accepter comme ça de tout quitter, de quitter le seul monde qu’ils connaissent pour aller se perdre dans l’obscurité et le néant, au-delà de toute aide et de toute vie, au delà même de l’espace et du temps… pour aller mourir touts seuls dans l’inconnu au profit de l’humanité et du savoir. Je me dis qu’il faut être soit un des êtres humains les plus courageux que la terre ait jamais portée, soit complètement désespéré dans sa vie, soit follement inconscient. Ça me dépasse complètement et rien que d’y penser, de m’imaginer deux secondes à la place de ces personnages ça m’angoisse. Je serais tétanisée de peur. Je crois que je ne pourrai jamais faire ça, même si la survie de l’humanité dépendait de moi. Je trouve ça terrifiant.

interstellar.black_.hole_

Et d’un autre côté, cet infini d’étoiles, de planètes, de galaxies entières… de mondes infinis encore inconnus… c’est tellement beau et tellement dingue! C’est tellement proche de Dieu aussi. Je comprends pourquoi les scientifiques purs et durs ne croient pas en Dieu. Leur Dieu c’est la science, la science qui peut aller tellement loin dans son étude de l’infini… Il y a peut-être un point où la science rejoint Dieu et où les deux ne font plus qu’un…?

Ce qui m’amène à vous expliquer mon petit coup de nostalgie/regrets. J’ai toujours été une littéraire dans mon coeur, je ne reviendrai jamais la-dessus. Mais à l’époque collège/lycée où j’étudiais encore les matières scientifiques, ça m’intéressait vraiment! J’étais peut-être moins bonne dans ces matières mais ça me plaisait. Et du coup, ce film m’a fait regretter cette part de moi qui aurait sans doute aimé en savoir plus en sciences… et qui n’a pas pu poursuivre dans cette voie. Parce que l’avenir de l’humanité est dans les mains des scientifiques au fond, non? C’est eux qui nous sauveront au final… Mon chéri a voulu me « consoler » en me faisant remarquer qu’au moment de survivre, l’humanité aurait aussi besoin des littéraires pour conserver les sentiments, les émotions… et que sans ce côté « coeur » l’humanité ne serait bientôt qu’une population de robots-calculettes. Certes…

Bref, je suis ressortie toute chamboulée de ce film pour toutes ces raisons que je viens de vous énumérer. Chéri&moi avons ensuite passé la soirée à en débattre jusqu’à ce que le débat nous entraîne bien loin de la science, sur le terrain des souvenirs… Et il m’a fallu un simple petit souvenir légèrement douloureux pour libérer les quelques larmes issues de cette soirée riche en émotions.

Publicités

19 commentaires sur “Interstellar – de Christopher Nolan

  1. Ohhh j’ai trop envie de le voir!!! J’ai un ami qui m’en a aussi parlé et sans que j’ai vu le film, on est parti dans de grosses discussions sur la science, ça m’a donné envie de revoir toutes les théories sur l’espace!!

    J'aime

  2. Ce film on m’en a tellement parlé et j’ai un désir profond d’aller le voir malheureusement mon cinéma ne connait pas la VO du coup je suis résignée à attendre ! T_T Ton avis me conforte encore plus dans le choix de me jeter dessus 😉

    J'aime

  3. Tu as bien raison, Interstellar fait passer par toutes les émotions, et rien que pour ça c’est un grand film. C’est aussi assez dur de quitter la salle rapidement, il faut un petit moment pour se remettre les idées en place (et ça aussi, si c’est pas le signe d’un grand film !^^).

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s