Excellente lecture·Mes Lectures

Après la fin, de Barbara Abel

9782265097148
.
J’ai fini hier soir le deuxième (et dernier tome?) de Derrière la fin de Barbara Abel et j’ai un avis un peu mitigé, malgré le fait que j’ai dévoré ce livre. Je m’explique…
.
J’avais trouvé le premier livre excellent malgré la fin qui donne un bon coup de poing dans le ventre. Du coup j’espérais beaucoup du deuxième tome.
Dans ce deuxième tome, je peux vous dire que j’ai détesté un personnage de toutes mes forces et j’ai attendu avec impatience tout le roman qu’il lui arrive enfin une tuile, un juste retour des choses. Vous savez: Ombrage dans Harry Potter ou Joffrey dans Game of Thrones (ces vicieux qui aiment faire du mal)… Même genre de haine.
.
Et j’avais bon espoir pendant toute la première moitié du roman… jusqu’aux 62% précisément (oui je lisais sur Kobo). Là, GROS retournement de situation qui m’a tuée! Et là je me suis dit « F*********CK! Non… mais non!! » Sur le coup, j’étais tellement dégoûtée que j’ai refermé le bouquin (enfin le Kobo). Mais bon, il fallait bien connaître la suite et savoir si l’autre horrible personnage allait enfin un jour MORFLER. Le lendemain je m’y suis donc remise et il faut dire que ça se lit bien ce truc.
.
C’est prenant et c’est bien écrit. Le livre est bourré de descriptions d’émotions comme la colère, la peur, le remords, la culpabilité, la haine, le chagrin, la détresse, l’impuissance… Bref les personnages souffrent tous, dans une sorte de huis clos à la fois spacial et psychologique, et on pourrait croire qu’à décrire de la souffrance à tort et à travers, l’auteur allait se répéter mais pas du tout! J’ai beaucoup admiré cette capacité de l’auteur à décrire des sentiments très très forts, presque tout le temps douloureux, mais toujours de manière différente: à la fois imagée et réaliste. J’ai beaucoup apprécié ça.
.
Mais pour revenir au roman, je ne sais pas trop comment vous donner mon avis sur la fin de l’histoire sans vous spoiler. Disons simplement que j’ai été en partie satisfaite: d’un côté j’ai obtenu ce que j’attendais mais d’un autre les « dommages collatéraux » restent tellement élevés que ça m’a laissé un goût amer. Bref un roman bien noir à souhait qui se dévore et que j’ai malgré tout beaucoup apprécié!
Publicités

Un commentaire sur “Après la fin, de Barbara Abel

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s