Movies

Maléfique (le film)

hr_Maleficent_42
.

Ça y est ! J’ai pu aller voir le film MaléfiqueVendredi dernier avec ma maman, mon p’tit frère de 18 ans et le chéri (que j’ai un peu traîné malgré lui je l’avoue).

La bande-annonce m’avait bien emballée mais ce n’est pas toujours une garantie que le film va me plaire. Je ne savais pas trop à quoi m’attendre, même si j’avais un bon a priori puisque j’adore les Disney depuis toujours.

Sans tourner plus longtemps autour du pot je vais vous dire que… j’ai adoré ! Bien plus que la Reine des Neiges. Enfin… ce n’est pas comparable, je pense…

< Attention mon avis n’est pas « spoiler free » >

La première chose que j’ai remarquée est que le rythme est assez posé, il ne faut pas forcément avoir soif d’action à tout prix. Le chéri a trouvé des « longueurs » moi j’ai trouvé de la « poésie », comme quoi chacun sa vision des choses. Dès le début j’ai trouvé le coup des cornes un peu « effrayant » pour une petite fée sympa, un peu bizarre ce look de méchante pour un personnage sensé être gentil à la base… Ça me dérangeait un peu… En fait, avec le recul je me rends compte que le début m’a moyennement convaincue. Surtout quand on essaie de nous faire avaler que cette mignonne petite fée s’appelle… heu… Maléfique ! Rien que ça ! Heureusement, à partir du moment où Angelina Jolie arrive et se met dans la peau de la femme trahie et furax, tout devient… parfait 😛 Elle est juste excellente dans ce rôle, sa classe, ses regards en coin et ses sourires tout justes esquissés au coin de la bouche. Au départ j’étais sceptique vis-à-vis de ce visage volontairement rendu anguleux mais finalement je trouve que c’est un choix esthétique qui ajoute un petit quelque chose au personnage et au film lui-même. En parlant d’esthétique d’ailleurs, j’ai beaucoup aimé les paysages fantastiques

Disney's MALEFICENT The Moors Photo Credit: Film Frame ©Disney 2014
.

…la forêt magique, les créatures étranges, les couleurs et les jeux d’ombre et de lumière. Très « fantasy » !

Mais surtout ce que j’ai le plus aimé dans ce film c’est… l’humour ! Je ne sais pas si j’étais de super bonne humeur ce soir là, prête à rire de tout, ou si c’est absolument volontaire de la part des scénaristes/réalisateur, mais j’ai vraiment beaucoup ri pendant les deux heures du film. Les interactions entre Maléfique et Diaval, le corbeau, sont chouettes mais je pense surtout aux interactions avec Aurore qui sont géniales!

Maleficent-3
Une belle photo pour une jolie scène.

La façon dont Maléfique l’appelle « Mocheté » et surtout le moment où Aurore, devenue ado, rencontre pour la première fois Maléfique et pense la reconnaître. Les répliques et la tête de Maléfique, haha ! 😀 Mais outre les répliques amusantes et les comiques de situation (quand Maléfique manipule les fées par exemple) j’ai aussi beaucoup ri au second degré. Le côté exagérément hystérique des trois fées (un peu têtes à claques hein ?) ou quand Aurore grandit en se vautrant dans les feuilles d’automnes et en riant comme une cruche (passez moi le terme). Oui, quand elle part en courant sautillant avec des « hihihi » absolument ridicules (le genre de truc très « princesse »), j’ai trouvé que c’était une façon bien pensée de faire un peu d’autodérision, une façon de dire « on fait dans le Disney gentil-naïf-mignon-et-un-peu-ridicule mais on en est conscient et on assume ».

Et sinon, pour aborder un autre aspect de l’histoire, je vous mentirais en disant que le côté émouvant du film m’a laissée de marbre. C’est d’ailleurs bien le contraire. Après le rire, les larmes : oui, après avoir été émue par la tentative de « révocation du sort » j’avoue avoir eu la larmichette à l’œil pendant la très belle scène du baiser d’amour sincère ❤ Le summum du film selon moi. Rien d’autre à signaler sur la fin du film qui est celle qu’on attend, une fin heureuse.

Pour résumer ce pavé, je dirais que je reste sceptique sur le côté « Maléfique » d’une fée sensée être gentille à la base (si vous voyez ce que je veux dire) mais malgré cela j’ai adoré cette interprétation rafraîchissante du conte de la Belle au Bois Dormant. Cette nouvelle version nous amène à croire que la grande méchante qui nous terrorisait dans le dessin-animé Disney…

maleficent1
(ne vous voilez pas la face, je sais que vous aussi vous avez trop flippé pendant la scène de la piqure de doigt quand vous étiez petites)

…n’était pas si horrible que ça. Angelina Jolie est parfaite dans le personnage de Maléfique, hautaine et cynique mais qui reste sensible sous sa carapace, et nous mène facilement du rire aux larmes (ou à la larmichette). Enfin, moi c’est ce que ça m’a fait. Bref, Maléfique effleure le coup de cœur. Un très beau film.

Publicités

11 commentaires sur “Maléfique (le film)

  1. ca me fait plaisir !finalement quelqu’un qui parle d’autre chose que d’angelina !(même si je suis d’accord qu’elle semble vraiment avoir été faite pour le rôle !). Je ne suis pas allée le voir mais sur tous les autres blogs, personne ne parle de l’histoire en général ou de son coté émouvant.

    J'aime

  2. Jolie critique ! En effet, le début est déroutant vu le personnage – c’est peut-être là où il y a eu quelques longueurs, après tout. Mais le trio Maléfique-Le corbeau-Aurore est très touchant et fait le charme du film.

    J'aime

  3. On m’avait dit que c’était bof mais tu me redonnes espoir. Moi qui aime tant les réécritures, je suis sûre que je serais ravie, surtout d’avoir un nouvel angle sur l’histoire et ce personnage, et si en plus c’est avec des touches d’humour et des larmichettes, c’est parfait 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s