Mes Lectures

Dédicace de Katherine Pancol

J’ai rencontré Katherine Pancol Vendredi soir à Aix-en-Provence.

Katherine-Pancol-Muchachas-2014-portrait-300x263

J’attendais ce moment depuis près d’un mois quand j’avais repéré sa venue à Aix, son rdv de dédicaces le plus proche de chez moi. Ayant lu sa trilogie des Yeux Jaunes des Crocos avec un grand plaisir et n’ayant pas encore acheté Muchachas (la suite), je me suis dit que ce serait l’occasion. Puis, quand ma mère (qui a lu et adoré la trilogie aussi) m’a appelée en me demandant des infos sur Muchachas (« est-ce que c’est la suite?? parce que si c’est le cas, ça m’intéresse! ») j’ai compris qu’aller à cette séance dédicace était devenu incontournable. D’autant que, la Fête des Mères deux jours après tombait très bien. L’idée était donc la suivante:  prendre les deux tomes de Muchachas déjà sortis, un pour maman (qui serait son cadeau de fête des mamans) et un pour moi, une dédicace pour chacune, et on se les prêterait.

Bref, la séance dédicace commençait à 17h30 et devait finir à 19h30. Le temps que le chéri sorte du travail (moi je ne travaillais pas ce jour-là) et le temps qu’on vienne à bout des embouteillages d’un Vendredi soir, nous sommes arrivés à 18h20 (précisément) à la librairie et nous sommes rajoutés à la queue de « fans ». Eh bien figurez-vous que nous ne sommes ressortis de la librairie qu’à 20h20, soit exactement 2h plus tard.

En réalité il n’y avait pas tant de monde que ça, une bonne trentaine de personnes certes, mais ça s’arrêtait là. On a vite réalisé que Mme Pancol prenait le temps de parler avec tous ses « fans », ce qui est très chouette de sa part, mais ce qui faisait aussi que le schmilblik n’avançait pas des masses. Bon, peu importe le temps d’attente et peu importe que le chéri ait légèrement pété un câble de devoir trépigner sur place, moi j’ai adoré. A passer deux heures entourés des mêmes personnes, j’ai un petit peu « tapé la causette » avec la femme devant nous, très sympathique. On a parlé bouquins (étonnant hein?), auteurs, adaptation du film des Yeux Jaunes et on plaisantait de tout et rien pour faire passer le temps. De temps en temps on se retrouvait à plusieurs, avec d’autres « fans » dans la queue, à parler de tel ou tel bouquin… C’était amusant car j’avais vraiment l’impression de me retrouver dans cette scène du film Odette Toulmonde, au début, quand Odette se rend à la séance dédicace de son auteur fétiche et qu’elle papote bouquins avec les autres femmes dans la file.

1452-19

C’était d’autant plus amusant que c’était la première fois que j’allais à une séance dédicace d’un(e) auteur(e) que j’aime. J’ai déjà eu des dédicaces dans ma vie mais jamais d’un(e) auteur(e) qui me plaisait vraiment. Dans ma région, il existe un salon du livre annuel auquel nous allions chaque année avec ma famille, à une époque. Mais à chaque fois que j’y achetais un livre c’était d’un auteur que je ne connaissais pas encore, souvent un auteur plus ou moins connu dans la région mais pas au-delà.

Cette fois-ci c’était donc très différent. Malgré les deux heures d’attente (et le PV qu’on a retrouvé sur ma voiture au retour…) j’ai adoré rencontrer Katherine Pancol. Très sympathique et toujours aussi souriante et de bonne humeur, même après 3h de signatures non-stop. Ça fait tout drôle finalement de rencontrer un auteur qu’on apprécie réellement. Parce que, quand on aime un livre et son auteur, on aime un nom. Dans l’esprit, l’auteur n’est qu’une personne très lointaine, un écrivain parmi d’autres qui a la particularité d’écrire des choses qui nous plaisent. Point. Et là, en fait, on rencontre non pas « un nom » mais une personne: une vraie personne en chair et en os, cette personne, avec sa vie et sa personnalité, qui passe du temps attablée à un bureau pour pondre les histoires qui nous plaisent, qui fait des recherches poussées (sur le Moyen-Age par exemple) pour donner de la profondeur à son histoire et ses personnages…et qui rencontre ses lecteurs avec plaisir trois heures durant.

Bref, une expérience super chouette, même un peu émouvante. Je repars donc avec deux dédicaces, aussi gentilles l’une que l’autre, adressées à ma maman et à moi-même. + quelques photos souvenirs 😀

20140523_202135

Publicités

6 commentaires sur “Dédicace de Katherine Pancol

  1. Je n’ai jamais lu de livres de Katherine Pancol mais j’ai beaucoup aimé lire ton article; ça m’a rappelé quand j’ai eu ma dédicace d’Amandine Labarre. Puis Aix-en-provence ❤ (même si c'est pas cool pour le Pv :/)

    J'aime

  2. J’ai toujours fait des files de ce genre-là… avec peu de personnes mais pour lesquelles, la personne en dédicace prend le temps. Du coup, je papote aussi avec ceux autour de moi.
    (oh zut pour le PV 😦 )

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s